Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de migrants entre l’Espagne et l’Algérie : les trafiquants utilisaient des bateaux de migrants pour transporter de la drogue

La police espagnole a annoncé, lundi 10 janvier 2022, le démantèlement d’un réseau criminel spécialisé dans le trafic de migrants entre l’Espagne et l’Algérie, précisant que cette opération d’envergure a permis l’arrestation de 24 personnes. Le réseau démantelé, en collaboration avec Europol, était composé de deux organisations criminelles parfaitement structurées. Ces dernières étaient basées dans la province d’Alicante, bien qu’elles aient opéré dans d’autres provinces espagnoles, principalement à Almeria, ainsi que dans d’autres pays de l’espace Schengen, notamment en France.

De complicité avec des organisations criminelles basées en Algérie, les deux organisations ont utilisé des bateaux de différentes tailles pour assurer l’entrée illégale de migrants sur le territoire espagnol, notamment par le littoral d’Almeria.

Le réseau criminel utilisait également les embarcations de retour vers l’Algérie pour favoriser l’évasion des fugitifs et pour l’introduction et le transport de drogues et de marchandises volées d’Espagne vers Oran. Le même modus opérandi a été utilisé par les membres de ce réseau pour mener des opérations criminelles entre la France et l’Algérie, en passant par les villes espagnoles d’Alicante et d’Almeria.

Ce réseau criminel a effectué 54 opérations migratoires illégales au cours des derniers mois avec 250 victimes, selon la police espagnole, assurant que les membres des deux organisations s’activant en Espagne ont apporté leur soutien aux réseaux algériens qui s’adonnent au trafic de migrants, en utilisant la route maritime Oran/Almeria.

Le réseau favorisait également la fuite vers l’Algérie de fugitifs et de migrants poursuivis par la justice espagnole ou européenne et était impliqué dans le trafic de drogue et le trafic d’objets volés de grande valeur.

Les perquisitions effectuées lors de cette opération ont permis la saisie d’une somme d’une valeur de 40.000 euros en espèces -en euro et en dinar algérien- quatre véhicules, 3,5 kg d’ecstasy, 56 grammes de phencyclidine, 710 paquets de tabac de contrebande, 61 terminaux mobiles, trois vélos de course, des trottinettes électriques, plusieurs appareils électroniques, divers documents d’identité de tiers et des cartes bancaires

Maroc Hebdo

https://www.fdesouche.com/2022/01/14/demantelement-dun-reseau-criminel-specialise-dans-le-trafic-de-migrants-entre-lespagne-et-lalgerie-les-trafiquants-utilisaient-des-bateaux-de-migrants-pour-transporter-de-la-drogue/

Écrire un commentaire

Optionnel