Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

écologie et environnement

  • Lubrizol : de l’amiante comme s’il en pleuvait – Journal du vendredi 24 janvier 2020

    .

     

    Lubrizol : de l’amiante comme s’il en pleuvait

    4 mois après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, les conséquences sur la santé des riverains pourraient être plus grave que ce qu’annonçait le gouvernement. Auditionné devant la commission d’enquête du Sénat, le toxicochimiste, André Picot, a confirmé la présence d’amiante dans l’air. Il nous livre son témoignage dans cette édition.

    Virus chinois : un vent de panique souffle sur la planète !

    Une trentaine de morts, 40 millions de personnes mis en quarantaine en Chine ! Un vent de panique souffle sur la planète avec un risque d’épidémie. S’il est difficile de mesurer l’étendue réelle du danger, en France le ministre de la santé peinera à apaiser les esprits.

    Seychelles : un paradis menacé par le tourisme de masse

    Situé au large du Kenya, l’archipel des Seychelles est devenu la destination touristique à la mode. Alors que le nombre de visiteurs a doublé en 10 ans, le gouvernement a mis en place des mesures pour préserver l’environnement et limiter le tourisme de masse.

    L’actualité en bref

    https://www.tvlibertes.com/lubrizol-de-lamiante-comme-sil-en-pleuvait-journal-du-vendredi-24-janvier-2020

  • Les “élites” et les financiers derrière Greta

    Greta Thumberg est à Davos, au milieu des grands et puissants de ce monde pour faire entendre sa verte voix… et des paroles que d’autres lui susurrent à l’oreille.

    La pauvre Greta fait pitié, veau d’or exhibée dans la ville suisse des milliardaires par quelques pseudo-philanthropes fort intéressés par leur porte-monnaie. Si son visage boudeur ne génère ni sympathie ni empathie humaine, il n’en est pas moins vraie qu’elle reste une jeune fille de 17 ans, transformée en marionnette de la nouvelle finance verte par les mains cyniques d’une ambitieuse famille libérale suédoise.

    Lire la suite

  • L’arrêt de Fessenheim, la dernière bêtise d’Édouard Philippe !

    1200px-2010_06_04_centrale_nucleaire_de_fessenheim2_cropped-845x475.jpg

    Le Premier ministre vient d’annoncer, mercredi, l’arrêt d’un réacteur de Fessenheim le 22 février. En juin 2020, la centrale nucléaire aura cessé de fonctionner : les Verts auront gagné…

    Examinons les circonstances et les conséquences de cette fermeture à la lumière des rapports des députés Mariton (UMP à l’époque) et Goua (PS à l’époque) ainsi que des publications de la Cour des comptes.

    On ne reviendra pas sur l’importance de la production d’électricité nucléaire pour la France, une énergie propre, bon marché, qui assure l’indépendance énergétique et une forte attractivité internationale.

    Envisageons le sujet sous différents aspects.

    Lire la suite

  • «Folie complète» : l’UE veut dépenser 100 milliards d’euros pour une économie «climatiquement neutre»

    15489C8L0I6M3A7T6U8E-as100-800x445.jpg

    La Commission européenne annonce via Twitter qu’elle «mobilisera» 100 milliards d’euros pour «changer» l’économie de l’Union dans ce qu’on appelle #EUGreenDeal. «Une folie pure» selon beaucoup.

    La Commission européenne écrit qu’elle pense que leur «accord vert» entraînera jusqu’à 1 billion d’euros d’investissements.

    Mais leurs espoirs se sont rapidement heurtés à des oppositions. Entre autres, le membre de l’UKIP, Chris French, souligne que les chefs d’entreprise ne sont pas disposés à investir en Europe car leurs «lois sur l’énergie» sont les plus chères au monde.

    Lire la suite

  • Hervé Juvin sur le Green Deal - L'écologie OUI, le mondialisme NON !

  • Compte Facebook de Greta Thunberg : C’est son père, militant d’extrême gauche, qui rédige le contenu

    Compte Facebook de Greta Thunberg : C’est son père, militant d’extrême gauche, qui rédige le contenu

    greta-antifa.jpgL’imposture Greta Thunberg de plus en plus dévoilée :

    Pendant de nombreuses heures jeudi 9 janvier, un bug Facebook a permis à ses utilisateurs de voir qui écrivait réellement les posts de chaque page, a remarqué le blog américain RedState. Célébrités, politiques ou encore blogs… beaucoup se sont fait épingler. À commencer par Greta Thunberg, la jeune activiste pour le climat. En modifiant des posts ou certaines pages, il était possible de découvrir le nom et la photo du véritable contributeur.

    C’est ainsi que la page de Greta Thunberg a été passée au crible. Et stupeur, les observateurs ont découvert que ce n’était visiblement pas elle qui postait ses messages, mais son père, Svante Thunberg, et Adarsh Prathap, un activiste indien pour le climat qui a officié en tant que délégué dans l’organisation pour le changement climatique aux Nations Unies. Capture d’écran à l’appui, on y voit bien le profil du père et de l’activiste, estampillés comme auteurs des messages.

    https://www.lesalonbeige.fr/compte-facebook-de-greta-thunberg-cest-son-pere-militant-dextreme-gauche-qui-redige-le-contenu/

  • Convention citoyenne pour le climat : Macron prend les 150 citoyens tirés au sort pour des enfants…

    macron-ccc.png

    On peut se demander comment 150 citoyens, tirés au sort pour formuler des propositions contre le réchauffement climatique, peuvent « [former] une France en miniature » et représenter « tous les grands équilibres de la société française », comme l’a estimé le coprésident du comité de gouvernance de la Convention pour le climat. Il faut croire que le tirage au sort a été pondéré par quelques données statistiques. Mais qu’importe ! La démocratie athénienne a montré l’exemple qui, au temps de Périclès, désignait de nombreux magistrats au terme d’une espèce de loterie. Le hasard est peut-être le moyen le plus efficace de traduire l’égalité de tous et la diversité socio-professionnelle dans un système démocratique.

    Lire la suite

  • Aux pieds, le climat !

    global-warming-347499_960_720-720x475.jpg

    La Convention citoyenne sur le climat (CCC) a reçu le président de la République, vendredi dernier. Il lui a été demandé s’il s’engageait à relayer ses propositions « sans filtre » aux Français, soit par des règlements, soit par des lois soumises au Parlement, soit par référendum. On peut avoir deux réactions face à cette prétention à faire la loi de 150 personnes tirées au sort. Soit on s’inquiète qu’un texte rédigé par une minorité d’incompétents puisse être soumis à l’approbation d’une foule d’incompétents via le référendum, soit on se dit que le bon sens populaire sollicité ne fera pas pire que des parlementaires imprégnés de la doxa écologique. Ce que j’espère le Président ne fera pas, c’est accorder le « sans filtre ». Sinon, autant renoncer tout de suite à la démocratie représentative.

    Lire la suite

  • Feux d’Australie : la politique environnementale en cause

    Au fil des informations on comprend mieux comment les feux ont pu prendre une telle ampleur cette année. Le facteur humain et la politique environnementale prennent un singulier ascendant sur les autres causes. Petit résumé. 

    Le DOI d’octobre

    1643684598jpd125-d17b2.jpgLe climat australien est fait majoritairement de sécheresse, de chaleur et de vent, si possible à l’extrême. On le voit bien sur une planisphère (image 1, clic pour agrandir). En Australie on a relevé, en 1996, la rafale de vent la plus forte jamais enregistrée lors d’un ouragan : 408 km/h à Barrow Island.

    Les sécheresses sont endémiques et certaines très longues, jusqu’à plusieurs années. Selon Nerilie Abram, professeure à l'Australian National University à Canberra, et auteure en charge de la coordination d'un rapport spécial du Giec : « le réchauffement climatique ne cause pas à lui seul ces incendies particulièrement violents, mais peut rendre les conditions météorologiques plus propices ».

    Lire la suite

  • Vent de révolte contre les éoliennes !

    tg_image_2387932443.jpeg

    Voici le reportage de la manifestation du 30 novembre dernier dans les rues de Laon 02 pour exprimer la colère de la population aux projets et constructions de centaines d'éoliennes qui tuent les gens et les animaux et qui remplissent surtout les poches de ceux qui les installent et les élus qui se croient tout permis comme les marchands du temple.

     

    Reportage réalisé par l'équipe du Groupe Identité et Démocratie

    http://synthesenationale.hautetfort.com/