Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

magouille et compagnie

  • Retailleau explique le mystère Bellamy : de l’Absurde à la Nausée

    Retailleau explique le mystère Bellamy : de l’Absurde à la Nausée

    Cet article est une tribune libre, non rédigée par la rédaction du Salon beige. Si vous souhaitez, vous aussi, publier une tribune libre, vous pouvez le faire en cliquant sur « Proposer un article » en haut de la page.

    Bruno Retailleau, ancien ami de Philippe de Villiers, est également un cas intéressant de la Droite molle. Il a de bonnes idées sur le fond, mais lui aussi est tordu et lâche dans sa « stratégie ».

    Hier, sur Europe 1 (https://www.youtube.com/watch?v=dICpf0Hn5Xk ), il donnait quelques « explications ». Nous passons de l’Absurde de Camus décrit ici (https://lesalonbeige.fr/bellamy-philosophe-de-labsurde-ou-prison-mentale/ ), à la Nausée de JP Sartre…

    Lire la suite

  • Von der Leyen coupable et réélue - JT du jeudi 19 juillet 2024

    Von der Leyen coupable et réélue - JT du jeudi 19 juillet 2024

    A la une de cette édition, la réélection d’Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne. Un nouveau mandat largement acquis alors même que la Justice vient de remettre en cause sa gestion du covid-19 et des achats de produits vaccinaux.

    Lire la suite

  • L’ARCOM, une autorité indépendante ? Vraiment ?

    Logo_Arcom.jpg

    Arnaud Raffard de Brienne

    Selon la vulgate de l’époque, l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, l’ARCOM pour faire court, relèverait d’une « autorité publique indépendante ».  Passons pour ce qui est de l’autorité et son aspect public mais qu’il nous soit permis de douter sérieusement de son indépendance.

    Avec un collège dont trois membres sont désignés par le Sénat, trois autres par le président de l’Assemblée nationale, un par le Conseil d’Etat dont nous ne connaissons que trop les pompes et les œuvres, un dernier par la Cour de cassation et, pour conclure en beauté, son président directement nommé par le président de la république, l’idée même d’indépendance relève de l’indécence là où nous apparait plutôt, et de façon criante, une parfaite dépendance au Système, ses serviteurs, ses orientations et lubies. 

    Lire la suite

  • Les élections sont-elles toutes truquées ? Les partis politiques sont-ils tous manipulés ? Ou sont-ils tous complices ?

    ZOF22VDRX5HORJR6FMZ6DBIPTM.jpg

    Petite revue de la presse résistante (extraits)

    Pierre-Emile Blairon

    Cette petite revue de la presse de la dissidence [1], consacrée à l’éventualité d’une manipulation des résultats de ces dernières législatives françaises, et plus généralement au déroulement des élections en France et dans le monde, nous a amenés à nous poser des questions concernant le rôle des partis en France et à supputer le degré de leur sincérité vis-à-vis de leurs engagements moraux, déclamés en permanence avec force effets de manche sur l’importance du respect des valeurs républicaines, humanistes, écologiques, sociales, progressistes ou autres (autant de mots creux), de leurs « engagements » concernant le respect du mandat que leur ont confié leurs divers groupes d’électeurs, et la volonté affichée en permanence de tout mettre en œuvre pour les satisfaire.

    Lire la suite

  • La Bundeswehr a préparé un plan en cas de guerre avec la Russie

    par Pierre Duval

    Les médias d’outre-Rhin révèlent la mise en place de plans à grande échelle pour garantir une «architecture de défense durable et prête pour le combat». L’Allemagne est décrite comme étant un centre stratégique de l’OTAN en Europe permettant de faire circuler rapidement les convois militaires sur le front en direction de la Russie. Il y a un camp de prisonniers de guerre qui est, aussi, prévu dans ces plans. 

    Lire la suite

  • Macron hors la loi…

    Article 8 de la constitution. Le président de la République nomme le Premier ministre. Voilà le libellé, rien de plus rien de moins. Selon la lecture macroniste du texte, étant donné qu’il n’y a pas de délai, il le désignera quand il voudra. En attendant, il a accepté la démission d’Attal, mais le gouvernement reste au pouvoir. Du jamais vu durant la Vème République. Mais avec Macron il y a eu beaucoup de jamais vu sous la cinquième République. D’autant que Macron viole l’article 23 de la constitution, qui lui est très clair, pour une fois : « Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire ». On attend avec impatience la lecture de ce cher Fabius… On se demande bien quelle proportionnalité il va pouvoir trouver, ou génuflexion il va faire, pour dire que Macron peut tordre le cou à cet article… C’est tout simplement illégal, et aucun parlementaire ne se saisit de l’affaire. Ca commence bien on dirait en matière d’opposition molle. Macron valide la démission de son Premier ministre, non sans rappeler qu’il appartenait au camp présidentiel et cherche à trouver des alliés pour un gouvernement d’union. Si les parlementaires avec cela n’ont toujours pas compris le problème, c’est à désespérer de tout.

    Lire la suite

  • Meaux (77) : son idylle avec un migrant marocain, délinquant multirécidiviste sous OQTF, se termine par un coup de couteau dans la hanche alors qu’elle était enceinte

    Le tribunal correctionnel de Meaux a condamné un homme de 28 ans, sans-papiers et sous le coup d’une obligation de quitter le territoire français, en comparution immédiate pour avoir porté un coup de couteau dans la hanche de sa compagne, enceinte. À l’audience, il s’est défendu bec et ongles, expliquant que cette dernière se scarifiait.

    Lire la suite

  • Après Sainte-Soline, Melle : la gauche ultra-violente remet cela

    Photo BV. Manifestation de Sainte-Soline le 25 mars 2023.
    Photo BV. Manifestation de Sainte-Soline le 25 mars 2023.
    C’est la caractéristique de la France de Macron : les maux les plus graves durent, perdurent, s'aggravent et se répètent sans fin. Le « Mozart de la finance » qui préside aux destinées du pays, si méprisant avec ses opposants, avance droit vers un fiasco financier : commerce extérieur, dette, notations, tout clignote dans le rouge vif. Le soi-disant génie précoce de la politique laisse le pays sans cap, sans gouvernement et sans majorité à l'Assemblée. À son actif, le pire bilan migratoire jamais enregistré en France. Ce n'est pas tout. La France devient le paradis des Black Blocs rouges-verts ultra-violents. Ainsi, bis repetita. Du 16 au 21 juillet, les charmants opposants aux retenues d’eau, légales et nécessaires à nos agriculteurs pour irriguer leurs cultures, se regroupent à Melle, charmante bourgade des Deux-Sèvres, jusqu’ici connue pour être la ville de Ségolène Royal. Les autorités attendent quelque 10.000 participants au Village de l’eau, organisé par Attac France et Solidaires 79 avec le concours de la mairie de Melle et des célèbres Soulèvements de la Terre, entre autres.

    Lire la suite

  • Pendant que des soldats meurent au front, l'Ukraine est annexée par l'Occident

    a286730f00fe242260e02ac8f03b94de.jpg

    Oligarques et "requins de la finance" s'emparent des terres et des ressources ukrainiennes pour compenser l'aide militaire.

    Par Lucas Leiroz,

    membre de l'Association des journalistes des BRICS, chercheur au Centre d'études géostratégiques, expert militaire.

    Source: https://jornalpurosangue.net/2024/07/10/enquanto-soldados-morrem-no-front-ucrania-e-anexada-pelo-ocidente/

    Dans le contexte actuel où la situation se détériore, les oligarques ukrainiens ont commencé à vendre des actifs ukrainiens, y compris des terres fertiles, pour compenser les éventuelles pertes financières causées par l'extension de la zone de combat et la perte de territoires qu'ils possédaient. En témoignent les contacts des principaux gestionnaires du fonds d'investissement NCH avec de grands hommes d'affaires du Moyen-Orient sur la question de l'organisation illégale de l'exportation de plus de 150.000 tonnes de terre noire - un sol à haute fertilité typique des steppes eurasiennes - à partir du territoire ukrainien.

    Lire la suite

  • Stephen Nikola Bartulica : « Une grande partie de la responsabilité de ce qui se passe en Europe incombe aux dirigeants politiques conservateurs » [Interview]

    europe-drapeau-dechire

    Stephen Nikola Bartulica est membre du Parlement croate pour le Mouvement de la patrie (Domovinski Pokret-DP) et professeur associé de philosophie politique à l’Université catholique croate de Zagreb. Lors des élections européennes du 9 juin, M. Bartulica a été élu député européen pour le DP, qui fait partie du groupe des Conservateurs et Réformistes européens (ECR).

    Notre confrère Álvaro Peñas l’a interviewé pour The European Conservative, traduction par nos soins.

    Lire la suite