Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tradition

  • Philosophie de la modernité et de la mondialisation avec Guilhem Golfin et le frère Thierry

  • SACR TV : Notre jour viendra !

    Nous sommes enfants de la Grèce antique, comme de Rome et du monde Celtique. Nous sommes fils de Baudouin IV le Roi lépreux, de Saint Louis et de Du Guesclin. Jeanne dans nos âmes guide nos bannières vers la victoire.
    L'adversaire est plus dangereux que jamais, il est fourbe et s'installe en nous. Il se nomme individualisme et matérialisme. Le champ du Nouvel Ordre Mondial est planétaire, afin de détruire toute identité humaine. Son programme est celui de l'esclavage des hommes, de la numérotation de la vie et l'anéantissement de la nature pour plus de profits. Aucun combat, qu'il soit social, économique, familiale, religieux, écologique ne peut aboutir si nous oublions d'aller à l'essentiel. Bref ! De désigner la maladie : la république antisociale. La recherche et l'analyse des idées et des informations, bref ! Une forme de résistance, amenant vers un esprit rebelle et une continuité chevaleresque vers l'esprit Camelot.
    Nous aurons alors, une petite chance de réussir.

    Tiocfaidh àr là ! Notre jour viendra !


    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/11/25/la-derniere-video-de-sacr-tv-notre-jour-viendra-6193081.html

  • Nombre record de mariages après le lancement de la politique pro-famille de Viktor Orbán

    Le Premier ministre Viktor Orbán s’est fixé comme priorité de persuader davantage de Hongrois de se marier et d’avoir des enfants pour inverser le déclin démographique. Il a introduit plusieurs avantages fiscaux et d’autres programmes pour favoriser les familles.

    Cette année, un nouveau système offre aux couples qui se marient avant le 41ème anniversaire de la mariée des prêts subventionnés pouvant atteindre 10 millions de forints (30 000 €). Un tiers du prêt sera annulé s’ils ont deux enfants et la totalité de la dette sera effacée s’ils en ont trois.

    Le bureau central des statistiques (KSH) a déclaré qu’il y avait déjà eu une augmentation de 20 % du nombre de mariages au cours des neuf premiers mois de cette année.

    Breizh info

    https://www.tvlibertes.com/actus/nombre-record-de-mariages-apres-le-lancement-de-la-politique-pro-famille-de-viktor-orban

  • Partout en France l'Action française honore les morts de la Grande Guerre...

    Sonnerie "Aux Morts !" : Musique De La Garde Republicaine - Aux Morts.mp3

    Le 11 Novembre est traditionnellement la date d’une double commémoration pour l’Action française.

    D’une part, elle marque le souvenir de l’armistice du 11 novembre 1918 et des camelots tombés au champ d’honneur lors de la Grande Guerre.

    D’autre part, elle est l’occasion d’un hommage aux lycéens et aux étudiants du 11 novembre 1940 qui défièrent l’envahisseur allemand en défilant malgré l’interdit de célébrer la victoire de 1918.

    Entrainés par la Corpo de Droit (alors sous influence royaliste), plusieurs milliers de manifestants (parmi lesquels se trouvaient Alain Griotteray ou Roger Nimier) marchèrent sur la place de l’Étoile, convergeant vers la tombe du Soldat Inconnu. 155 d’entre eux furent incarcérés

    Ce Lundi 11 Novembre, la Fédération d’Ile de France de l’Action française invite les Parisiens à se rassembler à 19h30 devant la plaque commémorative située en haut des Champs-Élysées (côté pair) pour célébrer la mémoire de ces premiers résistants.

    La voix des anciens, la voie de la résistance !

    74602804_1333298330185895_8474350652628140032_n.jpg

    Lundi 11 Novembre, l'Action française Bordeaux rendra hommage à tous ceux qui se sont sacrifiés pour la France.

    75588196_2581974991878324_1645229360656941056_o.jpg

    Lundi 11 Novembre, l'Action Française Toulouse rendra hommage aux soldats morts pour la France afin de ne jamais oublier ceux qui ont combattu pour que notre patrie reste libre.

    75282343_867532866975371_3029500601512755200_o.jpg

    Lundi 11 Novembre dès 18h30place Carnotl'Action française Lyon au coté de leurs amis serbes vous attendent nombreux afin de célébrer l'amitié franco-serbe en commémorant nos ancètres lors de l'hommage aux morts de 14-18.

    A cette occasion, une messe, un souvenir du poilu (rassemblement avec flambeaux) et un banquet (PAF : 10 auront lieu.

    74670755_2797394583628598_4098931910435143680_n.jpg

    Lundi 11 Novembre à 20h00, l'Action Française Clermont Ferrand rendra hommage à tous ceux qui sont tombés pour préserver notre France.

    74272805_1780885422054926_8472780146296750080_o.jpg

    Annotation 2019-11-10 142947.jpg

    http://www.actionroyaliste.fr/ceremonie-pour-la-renovation-de-la-tombe-de-las-paul-dargueef/?fbclid=IwAR16KLTOpre6XPArT-Opgn0FQTiPKu7XnsKwSFC1hh6Rfc56IwVHHO9RnpQ

     

    drapeau.jpg

    Et à Marseille, toujours fidèles au poste, le drapeau historique de la Section (ci dessus) et le non moins historique de l'Association Marius Plateau (ci dessous)...

    75650545_429840854381236_1467589762402484224_n.jpg

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/11/11/partout-en-france-l-action-francaise-honore-les-morts-de-la-6189335.html#more

  • L’inéluctable retour à la terre et ses vertus (Stéphanie Bignon)

    Stéphanie Bignon est une femme atypique : ingénieur, spécialiste des fonds sous-marins, elle a retrouvé l’enracinement par la Foi et le retour à la terre et en parle avec évidence.

  • La 4e Fête du Pays Réel, rendez-vous des artisans, artistes et éditeurs du camp national et catholique

    A votre agenda, la 4e Fête du Pays Réel

    En raison de son succès et du désir d’y faire venir de plus en plus d’exposants de nos provinces les plus lointaines, la 4ème Fête du Pays Réel se déroulera sur deux jours, les samedi 28 et dimanche 29 mars 2020, à l’Espace Jean Monet à Rungis, en bordure de Paris (800 places gratuites de parking et nombreux transports en commun).

    Une fête du Pays réel ? Qu’est-ce donc ? C’est la volonté, durant deux journées, de mettre à l’honneur la France des terroirs et des clochers dans une ambiance unitaire, conviviale, joyeuse et familiale.

    D’une part, de nombreux stands illustreront l’histoire, la foi, les coutumes, le patrimoine, la culture, le savoir-faire, la gastronomie et le dynamisme de ce Pays réel : éditeurs, associations, congrégations, médias alternatifs, artisans, artistes, viticulteurs, brasseurs et petits producteurs rivaliseront de talents et de richesses à vous faire découvrir. Sans oublier, bien sûr, la longue liste d’auteurs pour petits et grands qui viendront dédicacer leurs livres ou bandes dessinées.

    D’autre part, tout au long de ces deux journées, des intervenants de qualité se succèderont à la tribune dans une salle réservée à cet usage.

    L’année dernière, la Fête du Pays Réel avait rassemblé plus d’une centaine d’exposants, des dizaines d’auteurs venus dédicacer leurs livres et un public nombreux venu de toute la France. Cette année, il faut faire mieux encore !

    Vous voulez être exposant lors de la 4ème Fête du Pays Réel ? Contactez dès à présent le secrétariat dédié à la Fête du Pays Réel (paysreel@civitas-parti-catholique.com – 06 65 40 20 35) pour connaître les conditions et tarifs pour votre secteur d’activité et réserver votre emplacement. Réservez sans tarder : le nombre de places est limité. N’hésitez pas à convier vos amis et à faire connaître nos propositions de stands à vos connaissances (associations, artisans et producteurs).

    https://www.medias-presse.info/la-4e-fete-du-pays-reel-rendez-vous-des-artisans-artistes-et-editeurs-du-camp-national-et-catholique/114009/

  • Pour une défense de la civilisation gréco-chrétienne. Retour sur le 1er colloque d’Academia Christiana

    julien-langella-ecosysteme-homme-peuple-colloque-identite-elements-588x330.jpg

    Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître assurément pour les organisateurs du premier colloque d’Academia Christiana qui a réuni des personnalités aussi différentes que Jean-Pierre Maugendre, Alain de Benoist, l’abbé Telisson, Philippe Conrad, Guillaume Bernard, Jean-Yves Le Gallou ou Laurent Dandrieu, invités à parler enracinement, mémoire de l’Europe chrétienne, théologie du migrant ou grandes batailles des Européens qui surent, à un moment donné de notre histoire, s’unir pour préserver leur identité.

    Il y a quelques années, une telle réunion aurait relevé d’une vision chimérique ou du mariage impossible de l’eau et du feu. Aujourd’hui, c’est désormais chose possible, les animateurs de la Nouvelle Droite et certains représentants du courant catholique identitaire s’étant décidés à rebâtir ensemble les bases d’une civilisation pérenne, face à la double menace de l’islam et du tsunami migratoire organisé par les champions de l’économie mondialiste.

    Défense du christianisme

    D’entrée de jeu, les responsables de ce cénacle, notre ami Julien Langella et Victor Aubert se sont définis comme « les représentants d’une génération de déshérités, de déracinés et de blessés » qui ont découvert la foi chrétienne en « rentrant par effraction dans les églises catholiques » afin de retrouver les racines chrétiennes de l’Europe. Des racines que Guillaume Bernard a rappelées en apportant son éclairage sur l’universalisme chrétien. Les abbés Telisson et Raffray ont, pour leur part, traité du christianisme incarné et de saint Thomas d’Aquin dont la pensée s’inscrit dans la tradition de la sagesse aristotélicienne et qui intégra la vision grecque de la nature dans la conception chrétienne du monde.

    Religion du progrès et migrantocentrisme

    Alain de Benoist fit le procès du progrès, « processus accumulant des étapes dont la plus récente est jugée meilleure que la précédente », et rappela que, pour Georges Sorel, le progrès était une « doctrine bourgeoise ». Constatant que notre monde moderne place la richesse et la marchandisation au-dessus de tout, Guillaume Travers montra combien tout cela est en rupture totale avec la conception traditionnelle de l’économie médiévale. Un des morceaux de bravoure de ce symposium est incontestablement l’intervention de Laurent Dandrieu, auteur en 2017 d’un remarquable livre, Église et immigration : le grand malaise, qui a rappelé que, depuis des décennies, le Vatican s’est livré à une véritable canonisation de l’immigré, de Jean XXIII à Benoit XVI en passant par Jean-Paul II. Mais la palme revient incontestablement au pape François qui, après l’inauguration récente d’une statue représentant 140 migrants, a élevé ces derniers à une figure rédemptrice et s’est livré à une véritable canonisation de l’immigré. Ce même François qui, en 2017, reprochait au Européens de défendre leur identité.

    Pour une identité commune

    Il revenait à Jean-Pierre Maugendre de défendre les racines grecques de l’Europe chrétienne et à Philippe Conrad de montrer tout ce que la chrétienté médiévale, longtemps présentée comme une période d’obscurantisme, doit également à la grécité et à la romanité. Qu’est-ce qu’un héros grec et un saint chrétien ? C’est à cette double question qu’a répondu Nicolas Degroote qui a opposé curieusement Agamemnon à Abraham, faisant ainsi référence à Kierkegaard, pour lequel « le sacrifice d’Abraham marque une séparation entre le moral et le divin qu’ignorait le héros grec ». Il restait à Jean-Yves Le Gallou le soin de brosser la fresque des grandes batailles des Européens, des guerres médiques à Lépante en passant par les Thermopyles, les guerres puniques, la bataille de Poitiers ou la Reconquista. Des batailles qui permirent à nos peuples de repousser l’envahisseur perse, arabe ou ottoman et d’affirmer leur identité européenne.

    Au terme de cet après-midi studieux, chacun a pu constater que, contrairement à ce que peuvent penser certains, la métapolitique est, tout autant que le militantisme politique ou associatif, une des armes des victoires futures. Elle est indispensable pour affronter les combats de demain et permettre à chacun de savoir pourquoi il faut construire des digues et être du bon côté de la barricade. Comme le disait le grand philosophe Gustave Thibon, « rien ne prédispose plus au conformisme que le manque de formation ».

    Françoise Monestier 01/11/2019

    Source : Présent

    https://www.polemia.com/defense-civilisation-greco-chretienne-colloque-academia-christiana/