Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'emploi

  • « Pour baisser l’inflation, monter le chômage. Les banques centrales nous attaquent ! » L’édito de Charles SANNAT

     par  | 26 Sep 2022 |

    Mes chères impertinentes, chers impertinents,

    « En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » 

    Cette remarque que l’on pourrait qualifier aujourd’hui d’éminemment complotiste n’est pas de moi mais de Franklin Roosevelt.

    L’idée c’est que les choses n’arrivent pas par hasard et c’est objectivement assez vrai. Il y a bien des coups de chance et des fautes à pas de chance, mais globalement si je travaille bien et que j’apprends bien mes leçons, généralement, les notes sont bonnes. Quand on ne fiche rien, généralement elles sont mauvaises. Les choses n’arrivent nettement pas hasard quand on y pense bien.

    Lire la suite

  • La flambée des prix de l’énergie et le manque de lait, viande et légumes menacent l’activité d’usines en France, selon le président de la Coopération agricole

    La flambée des prix de l’énergie et le manque de lait, viande et légumes menacent l’activité d’usines en France, selon le président de la Coopération agricole

    Le Figaro «Le mur est infranchissable.» De l’aveu de Dominique Chargé, le président de la Coopération agricole qui regroupe 40 % de l’agro-industrie française, le risque pesant sur la poursuite de l’activité des usines agroalimentaires n’a jamais été aussi fort.

    Lire la suite

  • Étranglée par le prix de l’électricité, la métallurgie européenne se meurt en direct

    Étranglée par le prix de l’électricité, la métallurgie européenne se meurt en direct, et dans un silence assourdissant.

    « Les producteurs européens d’aluminium, de zinc, d’acier, réduisent leur production, y compris en France, notamment du fait du coût de l’énergie.

    Aluminium Dunkerque est l’un des plus gros producteurs européens d’aluminium. Il vient d’annoncer une réduction de 22 % de sa production, en raison de la flambée du coût de l’énergie.

    De drôles de vents soufflent dans la métallurgie européenne. On s’est beaucoup inquiété, ces dernières années, d’une pénurie des métaux spéciaux – comme le lithium ou le cobalt – nécessaires aux voitures électriques et aux énergies renouvelables. Mais ce sont peut-être des métaux plus ordinaires qui sont susceptibles de poser d’autres types de problèmes en Europe.

    Lire la suite

  • SNCF-Transilien : des RER supprimés chaque jour en Île-de-France par manque de conducteurs

    À l’approche de la rentrée, les Franciliens vont rencontrer des difficultés de trafic dans les  en commun, relate Le Figaro« Le trafic est réduit et des suppressions sont à prévoir », indique le site -Transilien pour les RER C et RER D. « Motif : difficultés liées à un manque de personnel », précise-t-il.

    « Sur le sujet du recrutement, en particulier celui des conducteurs, toutes les lignes sont concernées mais certaines peuvent être plus impactées que d'autres. Ce sera le cas du RER C au mois de septembre », ajoute l'entreprise ferroviaire. Dix-neuf trains seront supprimés chaque jour, soit 4 % de l'offre de transport de cette ligne. Pour le le RER D, l'information aux voyageurs indique des suppressions du 29 août au 16 septembre.

    Lire la suite

  • Chauffeurs et livreurs Uber par-ci, professeurs Uber par-là…

    penurie-professeurs-2022.jpeg

    La chronique de Philippe Randa

    Ce sacré Charlemagne ne doit pas être le seul à se retourner dans sa tombe ; les Hussards noirs de la République d’antan et leurs rivaux d’alors de la Sainte Église Apostolique et Romaine, du fin fond de l’au-delà, doivent assister, atterrés ! à la mascarade de cette rentrée scolaire, soit l’ubérisation effective de ce qu’on nommait à leur époque glorieuse Instruction publique et qu’on a dénaturée davantage que dénommée depuis sous l’appellation d’« Éducation nationale ».

    Lire la suite

  • Indicateur avancé des faillites. « Les pertes » d’emploi chez les patrons en forte hausse !

    C’est un article de la Tribune qui revient sur les derniers chiffres de ce que l’on pourrait qualifier d’indicateur avancé des « faillites » d’entreprises.

    Il s’agit des pertes d’emploi chez les patrons de très petites entreprises et ces pertes d’emploi s’envolent !

    « Le nombre d’entrepreneurs qui ont perdu leur emploi a augmenté de près de 30 % sur un an au premier semestre 2022 pour atteindre 18.519. Les patrons de l’hôtellerie, de la restauration et des débits de boisson (+60,8 %) sont particulièrement touchés par cette hausse. Par ailleurs, lors des universités d’été du Medef, qui débute ce lundi, la question de l’augmentation des coût de l’énergie et de ses conséquences va largement s’inviter ».

    Lire la suite

  • NON À L’IMMIGRATION ! NON À LA RÉGULARISATION DES CLANDESTINS !

    Halte-a-limmigration-sauvage-ON.jpeg

    Franck Nicolle

    Il n’est pas étonnant que le président de l’Association française des maîtres restaurateurs prône la régularisation des clandestins dans la corporation. L’AFMR n’est pas indépendante du tout. C’est au contraire une émanation coûteuse et inutile de l’Etat qui se mêle une fois de plus de tout, au lieu de se consacrer à ses fonctions régaliennes (qu’il est hélas incapable d’assumer). Elle est financée par le contribuable et, à la marge, par quelques restaurateurs en mal d’obtention d’une belle plaque publicitaire en métal argenté, délivrée par le préfet. L’adresse, 40 rue du Colisée, 75008 Paris est d’ailleurs proche du palais de l’Elysée. Bonjour le loyer ! Ce n’est pas grave, comme disait François Hollande, c’est l’Etat qui paye !

    Lire la suite

  • Renault révèle avoir perdu 2,3 milliards d’euros au premier semestre de cette année en raison de son retrait de Russie

    Le constructeur automobile français Renault estime avoir perdu 2,3 milliards d’euros (2,34 milliards de dollars) au premier semestre de cette année en raison de son retrait de la Russie, son deuxième marché le plus important, a indiqué l’entreprise dans son rapport financier publié vendredi.

    Lire la suite

  • Environ 4.000 Tunisiens vont être recrutés pour travailler dans les hôtels et restaurants français grâce à une plateforme reliant le Pôle Emploi tunisien et les employeurs français (MàJ)

    18/07/2022

    Face à la pénurie, environ 4000 Tunisiens vont être recrutés pour travailler dans les hôtels et restaurants français grâce à une plateforme reliant le Pôle Emploi tunisien et les employeurs français.

    La France sort les rames pour trouver des bras. Fait inédit cette année, elle va jusqu’à créer un dispositif pour piocher des saisonniers directement en Tunisie. Hubert Jan, le président de la branche restauration de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), raconte que les premiers échanges ont eu lieu en 2019, à l’ambassade de Tunisie en France, en lien avec le ministère de l’Intérieur. Leurs efforts ont porté leurs fruits le 29 juin dernier, avec la signature d’une convention entre l’Umih et l’équivalent du Pôle Emploi en Tunisie, l’Agence tunisienne pour l’emploi et le travail indépendant (Aneti). Dans les prochains jours, 4 000 Tunisiens devraient être recrutés pour œuvrer dans des bistrots ou des hôtels tricolores.

    (…) Libération

    (Merci à BB)

    Lire la suite sur FdeSouche