Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'information nationaliste

  • Grande pétition nationale : "Non au vaccin obligatoire"

    Nous ne voulons pas être des "cobayes"

    A l'attention de Monsieur le Président de la République, Emmanuel Macron


    Monsieur le Président de la République, 

    • La crise que nous venons de traverser a souligné la grande fragilité de notre système de santé.
    • Face à une situation pour laquelle nous n'étions pas préparés, les autorités de santé ont agi dans l'urgence, prenant des mesures qui ont rarement pu être mesurées sur le plan scientifique ou même légal.
    • Le débat public a été quasiment écarté : comme jamais dans notre histoire récente, des décisions aussi importantes pour la santé publique ont pu être prises de façon unilatérale, sans aucun débat démocratique.

    Pour signer la pétition ici

  • Passé-Présent n°288 : Les bombardements alliés sur la France

    Philippe Conrad reçoit André Posokhow, spécialiste de la 2è guerre mondiale, qui se penche sur un autre épisode marquant de celle-ci, en évoquant les dégâts considérables auprès de la population civile que provoqua l’imprécision des bombardements américains, principalement en 1944. 500 000 tonnes de bombes furent déversées par les raids des aviations britannique et étatsunienne sur le seul sol français. Bien que nécessaire mais parfois inutile, cette stratégie mortifère montra ses limites quant à son efficacité, les troupes allemandes se contentant de contourner les obstacles. Les réussites comme les échecs sont décrits et analysés au cours de cette émission qui apporte un éclairage qui se veut objectif sur un épisode particulièrement dramatique pourtant passé sous silence, ou rapidement évacué, dans nos livres d’histoire.


    https://www.tvlibertes.com/passe-present-n288-les-bombardements-allies-sur-la-france

  • Michel Onfray : de Gaulle top grandiose, Mitterrand flop cynique

    image-1-1.png

    On me pardonnera ce titre familier, mais dans sa simplicité brute, il exprime bien ce que j’ai ressenti à la lecture du formidable Vies parallèles, de Gaulle Mitterand, de Michel Onfray, qui compare les destinées historiques, politiques et humaines de Charles  et de .

    Le premier est porté aux nues, le second mis plus bas que terre.

    Un morceau de bravoure, d’ailleurs, stylistiquement superbe, les oppose dans une absolue antithèse qui pourrait se résumer ainsi : de Gaulle a servi la France et Mitterrand s’en est servi, celui-ci a privatisé l’État quand celui-là l’a incarné. L’orgueil de De Gaulle concernait son pays, la vanité de Mitterrand sa personne.

    Lire la suite

  • Sur le Cercle Aristote, Pierre-Yves Rougeyron : Gouverner par le foutage de gueule ou le cas jean Castex.

    Les récentes déclarations de Jean Castex ont fait réagir Pierre-Yves Rougeyron.

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2020/11/25/sur-le-cercle-aristote-pierre-yves-rougeyron-gouverner-par-l-6279839.html

  • L'Empereur du monde parlait français

    L'Empereur du monde parlait français.jpegCharles Quint est un Français peu connu des Français parce que sa dynastie est avant tout européenne. D'origine italo-écossaise, Français d'adoption, Lindsay Armstrong nous offre une splendide échappée belle dans le temps. Pour mieux réfléchir à notre aujourd'hui.

    De Charles Quint (1500-1558), on peut dire d'abord qu'il s'est juste donné la peine de naître. Ce qui compte avant tout dans sa personne, c'est son extraordinaire généalogie. Son grand père avait épousé Marie de Bourgogne, la fille de Charles le Téméraire. Son père Philippe, dit le Beau, avait épousé Jeanne la folle, fille de Fernand et d'Isabelle la Catholique. Le patrimoine de Charles s'étendit donc des Pays-Bas à Séville et du Tyrol à la Hongrie. Mais plus encore : Charles V était aussi Patrice des Romains selon le vieux titre de Charlemagne et grâce aux découvertes de Christophe Colomb, il était roi des Indes : son Empire s'étendait jusqu'aux Amériques. Sur ses terres le soleil ne se couchait jamais.

    Lire la suite

  • Les Français rejettent regroupement familial et droit du sol

    3054360033.jpg

    Par Frank Delétraz

     A ceux de nos compatriotes qui se demanderaient encore pourquoi nos gouvernements (de droite comme de gauche) se sont toujours refusés – et se refuseront toujours – à organiser un référendum sur l’immigration, cette nouvelle enquête publiée par l’IFOP vient d’apporter, bien involontaire- ment, une réponse claire. En effet, loin de se limiter à constater un rejet massif par les Français de la politique migratoire menée par le gouvernement, elle met en outre en évidence leur refus radical de deux règles « sacro- saintes » aux yeux des élites mondialisées qui nous gouvernent : le « droit » du sol et le regroupement familial.

    Lire la suite

  • Fraude fiscale : qui est coupable ? (texte de 2015)

    On assiste en ce moment à une intensification internationale de la lutte contre la fraude fiscale. Mais s'attaque-t-on toujours aux vrais coupables ?

    Pas une semaine sans qu'un nouveau scandale de fraude fiscale n'apparaisse. La banque HSBC est aujourd'hui accusée d'avoir favorisé l’évasion fiscale vers la Suisse de 180 Mds d'euros. Et la liste des coupables diffusée par la presse cite pêle-mêle les rois du Maroc et de Jordanie, le coiffeur Jacques Dessange, le footballeur Christophe Dugarry, le comique-troupier Gad Elmaleh ou encore la couturière Diane von Furstenberg. Tant de monde que l'on en vient à se demander s'il est si grave que cela de placer son argent en Suisse.

    Lire la suite

  • « La banlieue c'est morose, la banlieue c'est pas rose... » (texte de 2015)

    Nous voudrions simplement dans cet article énumérer diverses choses vues dans les quartiers ou dans les villes de province dans lesquelles se déploie désormais une mixité sociale systématique. Guerre démographique, guerre culturelle (autour de l'alimentation ou du vêtement), la situation présente offre bien d'autres nuances de gris que la guerre terroriste sur laquelle et à propos de laquelle « on » souhaite nous obnubiler… je veux dire : nous enfumer !

    Lire la suite