Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

géopolitique

  • L’Allemagne capitule face à la destruction américaine de sa puissance économique et politique

    Lire la suite

  • Le « changement de donne » en Ukraine : Un conflit majeur est-il inévitable ?

    par Alastair Crooke.

    Toute solution politique – aussi théorique soit-elle, à ce stade – impliquerait que Moscou s’assoit avec l’Occident collectif. Kiev est devenu un spectateur.

    La Russie se prépare à une escalade dans cette guerre. Elle augmente ses forces au niveau minimum qui lui permettrait de faire face à une offensive majeure de l’OTAN. Cette décision n’a pas été précipitée par une attrition significative de la force existante. Les faits sont clairs : les milices de Donetsk et de Lougansk représentent la majorité des forces alliées russes qui combattent dans le Donbass. Les milices ont toutefois été renforcées par des soldats sous contrat du Groupe Wagner et des combattants tchétchènes, plutôt que par des forces russes régulières.

    Lire la suite

  • Hypothèse sur le sabotage de Nordstream 1 et Nordstream 2

    Hypothèse sur le sabotage de Nordstream 1 et Nordstream 2

    Intéressante analyse du Courrier des Stratèges, qui déroule une chronologie qui accusent une action américaine :

    • 27 janvier 2022: Victoria Nuland profère les premières menaces contre Nordstream 2
    • 7 février 2022 – Joe Biden annonce que les Etats-Unis “mettraient fin” à Nordstream 2 si la Russie envahissait l’Ukraine.
    • 10 juin 2022 exercices de l’OTAN consistant à plonger et placer des explosifs, au large de Bornholm, au Danemark, soit dans la zone où les explosions ont eu lieu le 26 septembre.
    • 2-26 septembre: mouvements d’hélicoptères et de navires de guerre américains dans la zone où ont eu lieu les explosions.
    • 27 septembre au matin, le Tagesspiegel informe le premier des explosions. Pendant la journée se met en place, en particulier en Allemagne, un narratif par lequel on reconnaît le sabotage et on l’attribue aux Russes.
    • Radek Sikorski, président de la délégation du Parlement européen pour les relations avec les Etats-Unis, revendique l’action pour les Etats-Unis à 18h38
    • Ce même 27 septembre, était inauguré le gazoduc entre la Norvège et la Pologne.

    https://www.lesalonbeige.fr/hypothese-sur-le-sabotage-de-nordstream-1-et-nordstream-2/

  • L'objectif de la guerre en Ukraine, selon le journal RAND: affaiblir l'Allemagne pour renforcer les Etats-Unis

    d36b370_460089318-aquindo-allemagne-puissance-ambivalente.jpeg

    Alfredo Jalife Rahme

    Source: https://noticiasholisticas.com.ar/guerra-en-ucrania-debilitar-a-alemania-para-fortalecer-a-eeuu-segun-documento-de-rand-por-alfredo-jalife-rahme/

    La défaite du "centre-gauche" en Suède et la montée de son centre-droit ont amené la démission du premier ministre Andersson, une vulgaire soubrette de l'OTAN. La tendance des élections en Europe est au populisme, selon le livre National Populism : the rebellion against liberal democracy, oeuvre de deux universitaires britanniques, Roger Eatwell et Matthew Goodwin (https://amzn.to/3dyGw5h). Dans ce contexte, le portail scandinave New Dagbladet expose un "document choquant": "Comment les États-Unis ont planifié la guerre et la crise énergétique en Europe (https://bit.ly/3xzEM2H)", selon un prétendu "document confidentiel" divulgué par l'influent groupe de réflexion militariste, auteur régulier de scénarios de guerre, Rand : "Affaiblir l'Allemagne, renforcer les États-Unis" (25/1/22), un mois avant l'opération militaire spéciale de la Russie (Poutine dixit) en Ukraine.

    Lire la suite

  • L'ambassade des Etats-Unis en Russie exhorte les citoyens américains à quitter le pays immédiatement

    L'ambassade des Etats-Unis en Russie exhorte les citoyens américains à quitter le pays immédiatement

    Dans un communiqué publié le 28 septembre, l'ambassade des Etats-Unis à Moscou a demandé aux citoyens américains à ne pas se rendre en Russie et aux personnes y résidant ou y voyageant à quitter le pays «immédiatement tant qu'il reste des possibilités limitées de voyage commercial».

    Lire la suite

  • Poutine : L’objectif de cet Occident est d’affaiblir, de diviser et finalement de détruire la Russie

    Poutine : L’objectif de cet Occident est d’affaiblir, de diviser et finalement de détruire la Russie

    Extrait du discours du président de la Fédération de Russie, Vladimir Poutine, le 21 septembre, sur la situation dans le Donbass et l’évolution de l’opération militaire spéciale :

    […] L’objectif de cet Occident est d’affaiblir, de diviser et finalement de détruire notre pays. Ils disent déjà explicitement qu’ils ont réussi à diviser l’Union soviétique en 1991, et qu’il est maintenant temps pour la Russie elle-même de se désintégrer en une multitude de régions et de zones qui se combattent mortellement.

    Lire la suite

  • Guerre d’Ukraine – Point de situation au jour 217 – Le sabotage (américain?) de Nordstream 1 et 2 a pour objectif de casser définitivement les liens entre l’Allemagne et la Russie

    Odessa – Statue du duc de Richelieu (1766-1822),, à qui le Tsar Alexandre Ier confia la charge de gouverneur de la “Nouvelle Russie” de 1804 à 1814

    Lire la suite

  • L’UE bloque 300 000 tonnes d’engrais que Moscou veut livrer gratuitement à l’Afrique

     

    par Sputnik News.

    Bruxelles continue de bloquer dans les ports européens des engrais russes tandis que Moscou est prêt à les fournir gratuitement à l’Afrique, a pointé le chef de la diplomatie russe à l’ONU. Pour Vladimir Poutine, la position de l’Europe sur ce dossier est un « comble de cynisme ».

    La volonté de la Russie d’expédier gratuitement des milliers de tonnes d’engrais aux pays africains qui en ont besoin est toujours ignorée par l’Union européenne, a déploré à l’Assemblée générale de l’ONU le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueї Lavrov.

    Lire la suite

  • Passé-Présent n°331 - Taïwan/Afrique : l'impérialisme chinois en marche

    Philippe Conrad conduit un entretien avec Antoine de Lacoste à propos des points de tension actuels dans le monde. Après le conflit russo-ukrainien, l'historien et le géopoliticien abordent les enjeux autour de Taïwan, entre la montée en puissance d'une Chine parvenue au 2ème rang de l'économie mondiale et les Etats-Unis résolus à mettre un frein notamment à l'expansion maritime de leur principal rival. Là comme ailleurs, incapables de comprendre que le modèle de la démocratie occidentale ne s'exporte pas, les étatsuniens se heurtent aux conséquences qui en découlent. Les échanges s'orientent ensuite vers le continent africain qui vit un important basculement géopolitique, les Chinois devenant le 1er partenaire commercial d'un grand nombre de pays, au détriment d'une France désormais en retrait et de la quasi absence des Etats-Unis.


    https://tvl.fr/passe-present-n0331-taiwan-afrique-l-imperialisme-chinois-en-marche