Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

géopolitique

  • Hawaï, Cuba, Mexique : les étapes de l'impérialisme américain

    7-eNiVi5tClmxD5qYrFu40bHx1Q.jpg

    • Dans un long entretien que Robert Steuckers avait accordé à Marc Lüdders et paru dans Vouloir n°11 (1999), de même que dans divers autres textes sur les insuffisances doctrinales et pratiques de la "Nouvelle Droite" française, il avait insisté sur la nécessité de connaître l'histoire des États-Unis et les modi operandi de l'impérialisme américain. En Italie, le dissident américain, façon Chomsky, John Kleeves avait fait paraître dans la collection "Sinergie" un ouvrage important intitulé "Un paese pericoloso" (SEB, Milano, 2000). L'agence allemande DNZ de Munich étudie à son tour ces innombrables faits historiques, dans une série d'articles, dont l'un, que nous traduisons ici en français, porte sur les violations américaines de l'intégrité territoriale des Iles Hawaï, de Cuba, alors province espagnole, et du Mexique.

    Lire la suite

  • Si pousser tout un continent au déracinement n’était (finalement) pas de la générosité ?

    migrants-ceuta.png

    Après la mort tragique de 27  dans la Manche, la fin de semaine dernière, les gouvernements français et anglais se sont livrés à une pantomime à trois temps désormais bien connue : la patate chaude, la passe à l’aile et le mistigri. La vérité, nue et crue, est que de chaque côté de la Manche, on sait bien qu’il est impossible de laisser un continent se déverser dans un autre.

    Lire la suite

  • Afghanistan : les talibans demandent le soutien d’ONG internationales pour faire face à « la misère » qui règne dans le pays

    Les talibans ont fait part de leur souhait d’établir des relations pacifiées avec le reste du monde, a fait savoir le 27 novembre le Premier ministre afghan dans son premier discours à la nation, demandant notamment aux ONG internationales d’aider l’Afghanistan à échapper à la catastrophe humanitaire cet hiver, alors que le pays fait face à une grave crise économique et que l’ONU craint une «crise humanitaire majeure» à l’approche de la saison hivernale.

    «Nous nous noyons sous les problèmes en essayant d’avoir assez de force pour extirper notre peuple de la misère» et «demandons aux ONG internationales de ne pas retenir leur aide» pour «aider notre nation épuisée», a expliqué le chef du gouvernement, le mollah Akhund.

    RT

    https://www.tvlibertes.com/actus/afghanistan-les-talibans-demandent-le-soutien-dong-internationales-pour-faire-face-a-la-misere-qui-regne-dans-le-pays

  • Olivier Delamarche Philippe Murer : De la libanisation économique à l'effondrement civilisationnel

  • Les racines de notre échec au Mali

    399595184.jpg

    Bernard Lugan

     Parenthèse au milieu d’une longue et insupportable litanie de repentance, Emmanuel Macron a jeté un gros pavé dans la mare des relations entre Paris et Alger. En s’interrogeant sur l’existence de la « nation algérienne » avant la conquête française de 1830, il a en effet frappé au cœur la fausse histoire de l’Algérie. Cette histoire reconstruite sur laquelle repose la « légitimité » des profiteurs de l’indépendance (1) qui, depuis 1962, mettent le pays en coupe réglée après avoir dilapidé l’incomparable héritage laissé par la France. 

    Lire la suite

  • L’Afghanistan, éternel « tombeau des empires ». Par Philippe Conrad

    L’Afghanistan, éternel « tombeau des empires ». Par Philippe Conrad

    L’humiliation des Américains à Kaboul n’est en rien une surprise. Ils n’ont rien voulu apprendre ni comprendre de ce « pays des Cavaliers » (Kessel), ni des expériences passées. Les flux et reflux de l’histoire permettent pourtant d’y voir plus clair dans la situation présente. Récit et explication.

    « Combattre en Afghanistan est très dur pour des raisons géographiques, nationales et religieuses. Avant de lancer une opération militaire, il faut tenir compte de nombreux éléments et prendre une décision mûrement réfléchie, la tête froide. » Auteur de ces lignes, le général Boris Gromov commandait, en février 1989, le retrait soviétique d’Afghanistan. En 2001, au moment où, en réponse aux attentats du 11 septembre, l’Amérique chassait le pouvoir taliban de Kaboul, il avertissait les responsables américains des difficultés qu’ils allaient rencontrer face au régime islamiste installé depuis 1996.

    Lire la suite

  • Alexandre Douguine: et s'il n'y a pas de guerre demain...

    766248242.jpg

    S'il n'y a pas de guerre demain...

    Alexandre Douguine

    Ex: https://www.geopolitica.ru/article/esli-zavtra-ne-budet-voyny

    Il y a clairement eu une escalade dans les relations américano-russes ces derniers temps. C'est le deuxième épisode depuis le printemps 2021, lorsque le mondialiste Biden, soutenu par les néoconservateurs, était largement censé avoir donné le feu vert à Kiev pour une offensive dans le Donbass. Mais elle s'est limitée à la visite risible de Zelensky dans la zone ATO et aux manœuvres convaincantes des forces armées russes sur le territoire russe. C'était suffisant. 

    Ensuite, Washington a tenté de faire dérailler le lancement de Nord Stream 2, mais a échoué une nouvelle fois, car les partenaires européens ont tout simplement rejeté cette politique.

    Lire la suite

  • Le désir de sécession grandit aux USA

    3042060936.jpg

    Stefano Magni

    Ex: https://it.insideover.com/politica/negli-usa-cresce-la-voglia-di-secessione.html

    Après la victoire de Joe Biden, les États-Unis semblent plus divisés que jamais. Et le désir de sécession, qui n'a jamais complètement disparu, continue de croître. De nombreuses menaces, avant ou après les élections, restent sans suite. L'acteur Robert De Niro, par exemple, menace de déménager à Molise chaque fois que les Républicains gagnent ou pourraient gagner. Mais il ne le fait jamais. Les citoyens (et les compatriotes) de Ferrazzano l'attendent toujours. Après la reconduction de George W. Bush en 2004, les États du nord-est des États-Unis demandaient à être annexés par le Canada, revenant ainsi à la couronne britannique après presque trois siècles. Mais ils sont toujours là. La polarisation politique aux États-Unis a cependant beaucoup augmenté au cours des cinq dernières administrations et a explosé avec la victoire de Biden à l'élection de 2020 avec le plus grand nombre d'électeurs depuis des décennies. Un autre signe de sérieux malaise, d'ailleurs, car les États-Unis sont un pays où l'abstention prévaut traditionnellement par confiance passive.

    Lire la suite

  • Xi Jinping met en garde Joe Biden à propos de Taïwan

    Les passes d’armes s’étaient multipliées ces dernières semaines entre Joe Biden et Xi Jinping à propos du statut de Taïwan, établi après la guerre..

    Les Chinois en effet n’ont jamais accepté le statut de Taïwan, pays de 23 millions d’habitants chinois, de régime démocratique et qu’ils considèrent comme devant réintégrer le giron de la grande Chine. Taïwan n’a pour autant jamais déclaré son indépendance, restant malgré tout dans la République démocratique de Chine, mais donc dans un statu quo particulier que les américains veulent  à tout prix conserver et qui, très régulièrement est l’objet de chantages et de pressions de part et d’autre.

    Lire la suite