Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

islamisme

  • Islam et islamisation de la France : notes de Jacques Julliard

    carnets-inedits-230x180.jpg

    Nous avons, sans procéder à aucun commentaire, choisi d’extraire la plupart des remarques écrites par M.J.Julliard dans ses Carnets inédits. 1987-2020. Histoire, Politique, Littérature (Bouquins, 2021) à propos de l’islam et de l’islamisation de la France. Classées chronologiquement, comme dans son livre. M.Julliard se définit comme étant de gauche (mais de la gauche républicaine, celle qui a disparu des radars des sondages pour l’élection présidentielle) et est généralement considéré comme une personnalité sagace.

    1990 : « Je déjeune avec Boris Orlov, de l’Académie des sciences de Moscou…et Wolf Dietrich Rost, ingénieur des technique du bois, membre important des DSU… Interrogé sur la France, fille aînée de l’Eglise, je leur révèle qu’elle compte désormais une minorité de quelque 5 millions de musulmans. L’effarement et la consternation se lisent sur leur visage. Mais qu’allez-vous faire ? me demandent-ils ? » (pp 93-94)

    Lire la suite

  • Djihad au prétoire

    Procès des attentats du 13 novembre ou tribune ? Salah Abdeslam profite des audiences pour poursuivre son combat contre la France,  au grand dam des victimes. C’est pourtant la vérité du djihadisme qui émerge ainsi du prétoire.

    « Terroristes, djihadistes, radicalisés... Tous ces termes créent de la confusion, il ne s'agit que de l’islam authentique. Ces terroristes, ces radicaux, ce sont des musulmans ». lance Salah Abdeslam à la Cour. Après une semaine de procès, la parole du seul survivant des équipes de tueurs de l’attentat du 13 novembre 2015 pèse lourd. On aurait tort de ne pas écouter les totalitaires, ils annoncent toujours la couleur. La leçon du nazisme, dont les horreurs sont contenues dans Mein Kampf, n'a pas été plus retenue pour les crimes du communisme que pour ceux de l’islamisme. Le procès des attentats du 13 novembre permettra-t-il enfin de prendre conscience de la nature du danger qui a déjà tant frappé la France ?

    Lire la suite

  • “Ne soyons pas dupes de l’hypocrisie de l’institution et de ses relais” : un prof suspendu pour avoir mis en cause l’Education nationale dans l’affaire Samuel Paty

    Affaire Paty : un prof suspendu pour avoir mis en cause l'Education nationale se dit "estomaqué"

    “Tandis que l’Education nationale rend hommage d’une main à Samuel Paty “mort pour la liberté d’expression” selon les propres mots du ministre Jean-Michel Blanquer, de l’autre main elle muselle et sanctionne les enseignants qui osent justement exercer ladite liberté d’expression”. Les mots sont forts, à l’image de la colère de l’enseignant qui a accepté de livrer son témoignage en exclusivité à L’Express. Fin octobre dernier, Jean-Christophe Peton, professeur de lettres au lycée du Bois de Mouchard (Jura) a été suspendu de cours à titre conservatoire pour avoir mis en cause le rôle de l’institution lors de l’affaire Samuel Paty.

    Lire la suite

  • Hollande reconnaît avoir caché la présence de terroristes parmi les « réfugiés » migrants en 2015. Quant aux médias…

    Les médias du Système en 2015, peu de temps avant les attaques du 3 novembre au Bataclan et ailleurs, voulant contredire encore une fois « l’extrême-droite » :

    L’article de France Inter, radio d’Etat de propagande gauchiste, date du 15 septembre 2015. Les autres du mois d’août 2015.

    Lire la suite

  • Patrick Jardin, père d’une victime du Bataclan : une colère interdite ? [vidéo]

    patrick jardin

    Patrick Jardin refuse encore aujourd’hui toute forme d’oubli ou de pardon. Encore moins de réconciliation. Le 13 novembre 2015, 90 personnes sont assassinées au Bataclan, à Paris. Parmi les victimes, sa fille Nathalie, régisseuse lumière dans la salle de concert.

    Patrick Jardin dit ne plus rien avoir à perdre et livre ses vérités devant les caméras de Sputnik. Quitte à dénoter face à la morale post-Bataclan et à d’autres proches de victimes, comme Antoine Leiris, auteur d’un texte publié sur Facebook quelques jours après l’attentat, intitulé «Vous n’aurez pas ma haine». Partick Jardin a d’ailleurs accusé par le quotidien Le Monde d’être «enfermé dans sa haine». La colère d’un père meurtri est-elle devenue incompréhensible ?

    https://fr.novopress.info/

  • Victor Rouart, rescapé du Bataclan, dénonce la sous-évaluation du danger islamiste

    Victor Rouart

    Victor Rouart est un rescapé de l’attentat du Bataclan. Grièvement blessé aux jambes, il mettra trois ans, trois ans de souffrances physiques et morales, pour s’en remettre. Il a publié Comment pourrais-je pardonner ?, récit de l’attentat cosigné avec le journaliste du Figaro Luc-Antoine Lenoir. À l’occasion de la sortie de son ouvrage et surtout du procès des terroristes du Bataclan, il est revenu sur le drame et, surtout, développe une réflexion sur l’état et l’avenir de la société française, sur cet islamisme de France qui vient, enfin, de rentrer par effraction dans la campagne électorale.

    Lire la suite

  • I-Média n°372 – L’islamo-journalisme au secours de Belattar

    L’image de la semaine

    Jean Castex est déclaré positif au covid. Cela fait mauvaise presse au ministre que l’on apercevait il y a quelques jours en train d’ignorer complètement les gestes barrières au congrès de l’Association des Maires de France. Il en profite pour justifier la vaccination des moins de 12 ans avec la complicité des médias !

    Lire la suite

  • Christine Kelly menacée de décapitation : on attend le cortège des indignations

    christine_kelly_en_2005_-_cropped-716x475.jpg

    Vu sur BoulevardVoltaire par Georges Michel

    « La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi. » En postant ce message sur Twitter, jeudi 18 novembre,  affirme qu’elle a, de nouveau, été la victime de menaces.

    Lire la suite

  • Polémique autour de la venue de Zemmour à la commémoration des attentats du 13 Novembre : des victimes dénoncent « la mauvaise foi » et « l’indécence » des associations

    Selon les personnes qui sont à l’origine de cette tribune, l’objectif est d’« indiquer publiquement que si les associations de victimes du 13-Novembre ont réalisé un travail important et utile » jusqu’à présent, dans l’accompagnement des victimes, « leurs représentants ne sont en aucun cas leurs porte-paroles ».

    Lire la suite

  • Ces responsables qui connaissaient la menace terroriste… et n’ont rien pu faire

    cazeneuve-jpg-845x475.jpg

    Des responsables dépassés par les conséquences de l’ massive, telle est l’image qui ressort des dernières auditions lors du procès des auteurs de l’attentat du 13 novembre. Une semaine après la comparution de l’ancien Président François Hollande comme témoin – et ses propos qui ont fait couler de l’encre -, la parole est à ceux qui, dans les hautes instances, étaient concernés au premier chef par la lutte antiterroriste. Ainsi, le mardi 16 novembre, étaient cités Bernard Bajolet, directeur général de la  extérieure au moment des faits, et Patrick Calvar, alors directeur général de la Sécurité intérieure (ce dernier verra, finalement, son audience reportée à une date ultérieure) ; ce mercredi 17 novembre sont cités Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l’Intérieur, et François Molins, ancien procureur de la République près le tribunal judiciaire de Paris.

    Lire la suite