Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe

  • Scandale des viols de Rotherham : la police a camouflé l’affaire pour éviter des « tensions raciales », révèle une enquête. « Comme ce sont des Pakistanais, il ne faut pas que cela se sache »

    A Rotherham (Angleterre), 1 500 jeunes (parfois très jeunes) Blanches ont été violées à de nombreuses reprises, réduites à la prostitution et exploitées dans des conditions ignobles, entre 1997 à 2013, par des Pakistanais qui ne cachaient pas leur racisme antiblanc et leur mépris pour ces filles non musulmanes.
    Ils sont été assez largement couverts par le Système… Et la police interdisait aux victimes de mentionner l’origine de leurs bourreaux…

    Lire la suite

  • Guerre commerciale. La France recule, l'Europe se couche

    je-n-ai-pas-attendu.jpg

    L'avis de Jean-François Touzé
    En annonçant la mise en place d'un "cadre global commun" transatlantique destiné à éviter la guerre commerciale qui menace entre la France et l'Europe d'une part, les Etats-Unis de l'autre, le ministre de l'Economie, Bruno Lemaire tente maladroitement de dissimuler la réalité d'une piteuse reddition en rase campagne.
    Menacée de rétorsions sur ses exportations, en particulier viticoles, si elle persistait à vouloir appliquer une taxe spécifique sur les géants du numérique désormais connus sous l'acronyme GAFA, la France recule une fois de plus, tout comme l'Allemagne, soucieuse de préserver les intérêts de son industrie automobile, et l'Union européenne cèdent aux ordres venus de Washington de cesser tout échange et toute coopération économique avec l'Iran.
    La France, cet appendice américain... L'UE ce ventre mou du mondialisme.
    Seul un changement de régime permettra à la France de s'extraire de la soumission. Seul le succès des forces nationales de chacun de ses États permettra à l'Europe de sortir de la vassalité et de l'impuissance.
  • Le Brexit, un tournant majeur dans l’histoire de l’Europe !

    800px-brexit_47240653001-800x475.jpg

    Il aura fallu plus de trois ans et demi, depuis le référendum de juin 2016, pour que la volonté du peuple britannique soit enfin respectée. Elle s’est pourtant manifestée plusieurs fois, jusqu’à ces dernières élections législatives remportées largement par Boris Johnson, après une campagne exceptionnelle. Des dirigeants européens, il est d’ailleurs sans doute celui assumant le plus cet héritage européen qui a fait la grandeur de notre civilisation, pétri de culture grecque et chrétienne. Il a souhaité un joyeux Noël à tous et particulièrement aux chrétiens, contrairement à , et récite l’Iliade en grec ancien dans le texte.

    Lire la suite

  • Morten Messerschmidt – Parti populaire danois : «le Danemark quittera également l’UE»

    154064828859195687-as120-800x445.jpg

    Le parti populaire danois estime que le Brexit sera un grand succès et que le Danemark aura également quitté l’Union européenne avant 2030, déclare Morten Messerschmidt dans une interview accordée à BT.

    Lire la suite

  • Stéphanie Bignon au Parlement européen pour rappeler l’importance de la commune et du village

    En décembre 2019, l’eurodéputé grec Athanasios Konstantinou organisait au Parlement européen à Bruxelles un colloque sur l’Europe et le christianisme.

    Parmi les intervenants issus de différents pays figurait Stéphanie Bignon, présidente de Terre & Famille, qui a souligné l’importance de la commune et du village dans la politique chrétienne.

    https://www.medias-presse.info/stephanie-bignon-au-parlement-europeen-pour-rappeler-limportance-de-la-commune-et-du-village/116687/

  • Un monde en décomposition : Dialogue avec Alexandre Devecchio

    L'Indochine française sous la botte nippone.jpeg

    aujourd'hui en charge sur Internet du FigaroVox. Il signe son deuxième livre Recomposition sur la vague populiste en Occident. Que faut-il en attendre ? Que faut-il en craindre ?  Propos recueillis par l'abbé G. de Tanoûarn

    Dans votre livre Recomposition, vous démontrez que nous rentrons dans un nouveau monde, un monde populiste ?

    Le sous-titre de cet ouvrage - le nouveau monde populiste - peut laisser croire que nous entrons dans une autre culture. C'est sans doute un peu plus compliqué que cela. Disons en tout cas que quelque chose prend forme dans toutes les cultures occidentales. On avait pour horizon la mondialisation heureuse, le marché comme technostructure universelle et, à la clé, un vivre ensemble planétaire. On se retrouve en fait devant une mondialisation malheureuse, un chômage de masse, une fragilisation inéluctable des classes moyennes dont le niveau de vie est menacé. Il y a aussi une insécurité culturelle que les exactions de l'islamisme rendent de plus en plus lancinante. C'est dans ce contexte que la France des Gilets jaunes est entrée en ébullition. Est-ce une révolution ? Jacques Julliard parle d'un Mai 68 des classes moyennes. Il y a en tout cas une véritable révolte. Elle prend des formes très nombreuses à travers le monde le populisme en est l'instrument. C'est avant tout un mouvement social, la révolte est sociale plus que politique. En France par exemple, ce sont les Gilets jaunes qui sont à la pointe de cette révolte plus que Marine Le Pen. Encore jouent-ils juste le rôle de détonateur en France l'explosion elle-même est mondiale et différenciée. Les leaders ont des styles et des revendications très différentes selon leurs cultures. Qu'est-ce qu'un Trump a à voir avec un Salvini ? Ils ont quand même quelque chose en commun ils répondent chacun à leur manière au besoin de protection des peuples, dans le triple champ de l'économie, de la culture et de la préservation de la démocratie.

    Lire la suite

  • La nouvelle donne autrichienne

    images.jpg

    Georges Feltin-Tracol

    L’année 2020 commence par un coup de tonnerre en Autriche. Dans la soirée du 1er janvier, après quatre mois d’intenses tractations, le conservateur Sebastian Kurz et le Vert Werner Kogler annoncent qu’ils gouverneront ensemble.

    Le 29 septembre dernier, les Autrichiens élisaient un nouveau Conseil national après la dissolution du précédent qui, le 27 mai 2019, avait pour la première fois renversé le gouvernement conservateur de Kurz. L’adoption de la motion de censure résultait de l’explosion de l’alliance entre les conservateurs et les nationaux-populistes du FPÖ, victimes de l’« Ibizagate », un coup monté contre le président du FPÖ, Hans-Christian Strache, par des officines probablement austro-allemandes.

    Lire la suite

  • Une submersion migratoire proposée par les « élites »

    capture-decran-2020-01-18-a-21-24-21.png

    Le ministre de la Sécurité sociale, de l’Inclusion et des Migrations espagnol a déclaré à Paris, lors du forum de l’OCDE sur les migrations : « Nous aurons besoin de 8 ou 9 millions de personnes juste pour garder notre population active au même niveau. » Ce ministre évoque uniquement l’Espagne. Cette déclaration rappelle celle de Jean-Paul Delevoye, qui avait parlé de 50 millions d’immigrés pour équilibrer la population active en Europe, en 2050. Les « élites » auraient-elles un plan pour sauver l’Europe du déclin démographique ?

    Lire la suite

  • «Folie complète» : l’UE veut dépenser 100 milliards d’euros pour une économie «climatiquement neutre»

    15489C8L0I6M3A7T6U8E-as100-800x445.jpg

    La Commission européenne annonce via Twitter qu’elle «mobilisera» 100 milliards d’euros pour «changer» l’économie de l’Union dans ce qu’on appelle #EUGreenDeal. «Une folie pure» selon beaucoup.

    La Commission européenne écrit qu’elle pense que leur «accord vert» entraînera jusqu’à 1 billion d’euros d’investissements.

    Mais leurs espoirs se sont rapidement heurtés à des oppositions. Entre autres, le membre de l’UKIP, Chris French, souligne que les chefs d’entreprise ne sont pas disposés à investir en Europe car leurs «lois sur l’énergie» sont les plus chères au monde.

    Lire la suite