Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/10/2016

Rappel : La cote d'avenir de Marine Le Pen s'envole

Marine Le Pen devient la troisième personnalité que les Français souhaitent voir jouer un rôle important dans les mois à venir. Une première. Dans le même temps, François Hollande s'enfonce.
Pour la première fois de l'histoire du baromètre TNS Sofres, Marine Le Pen se hisse sur la troisième marche du podium ex aequo. La présidente du Front national fait jeu égal avec François Fillon, Alain Juppé et Christine Lagarde. Sa cote d'avenir n'est plus qu'à quelques petites longueurs de celle de Nicolas Sarkozy. Pour elle, c'est un nouveau palier. Elle progresse partout: chez les sympathisants PS (+ 1) et chez ceux de l'UMP (+ 7). Le plus inquiétant pour ses adversaires, c'est que Marine Le Pen a fait une rentrée au petit trot, sans éclat, ni scandale. Elle bénéficie surtout de la faiblesse d'un pouvoir socialiste atone et d'une droite qui n'en finit plus de s'étriper sur des questions du passé. Tandis que Marine Le Pen voit sa cote d'avenir crever des plafonds jamais atteints, François Hollande bat son record d'impopularité. Les Français sanctionnent notamment son absence d'autorité. Ses ministres s'invectivent mutuellement. Mieux, pour Marine Le Pen, Manuel Valls se met à parler presque comme elle sur la question des Roms! Une aubaine. C'est l'heure des vendanges pour la présidente du Front national qui attend avec gourmandise les scrutins à venir: les Municipales en mars prochain, où le FN sera en position de provoquer nombre de triangulaires et d'augmenter considérablement le nombre de ses élus. Et surtout les Européennes ensuite où il y a de fortes chances que le parti de Marine Le Pen arrive en tête, devant les listes du PS et de l'UMP. Une séquence noire pour le gouvernement.
Source

Les commentaires sont fermés.