Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

politique française

  • Ne laissons pas tomber Cassandre...

    209928593.jpg

    Vous connaissez "l'affaire Cassandre Fristot". Cette jeune femme engagée dans le combat nationaliste depuis des années qui est allé manifester à Metz au mois de juillet contre l'absurde dictature sanitaire imposée par le gouvernement et qui, depuis, est la cible de la répression du Pouvoir encore en place.
    En effet, ce jour là, Cassandre avait confectionné un panneau sur lequel était inscrit une liste de noms en vogue dans l'actualité du moment au milieu de laquelle on pouvait lire une énigmatique interrogation "Mais qui ?", faisant allusion à une réplique inquisitrice et paranoïaque d'un chien de garde de la bien pensance adressée lors d'une émission télévisée à un général signataire de l'appel des militaires publié au mois d'avril dernier.
    Pour être franc, je pense que le panneau de Cassandre n'était pas opportun dans le climat actuel. Ce d'autant plus qu'il était évident qu'il pouvait lui attirer les foudres de la justice... mais qu'importe. Cassandre a voulu exprimer, maladroitement peut-être, ce qu'elle ressentait face à la situation et cela devrait être son stricte droit. Mais, contrairement à ce que l'on nous radote à longueur de journées dans les médias du Système, il y a bien longtemps que la liberté en France n'est plus qu'une illusion.
    Si, comme nous l'espérons tous, dans quelques mois les choses doivent réellement changer dans notre pays, l'une des premières décisions à prendre sera l'abolition immédiate des lois liberticides (Pléven, Gayssot, Toubon et autres...).
    En attendant, Cassandre se retrouve face à de nombreuses difficultés (elle vient, entre autres, de perdre son emploi) et la solidarité nationaliste doit s'organiser. Civitas, le Parti de la France, des associations ainsi que de nombreux particuliers lui ont déjà manifesté leur sympathie.
    Si vous souhaitez, vous aussi, apporter un soutien moral ou financier à Cassandre Fristot, victime d'un acharnement politico-médiatico-judiciaire inouï, envoyez vos lettres et vos chèques à cette adresse : Cassandre Fristot 39 F rue Georges Bizet 57800 Freyming-Merlebach.
    Quoi que l'on pense de son initiative, il ne faut pas laisser tomber Cassandre Fristot.
    Roland Hélie
    Directeur de Synthèse nationale

    Lire la suite

  • Il faut tirer toutes les leçons de Mai 68 : on attend l’équivalent à droite de l’union de la gauche

    Dans La France n’a pas dit son dernier mot, Eric Zemmour livre une sorte d’une autobiographie politique. Il explique :

    “J’avais mis au jour dans le Suicide français la mécanique de l’idéologie progressiste qui a conduit notre pays à l’abîme. Mises en danger, ses élites ont compris que la survie de leur projet passerait par la radicalisation du processus de destruction. Rarement nous n’avons été aussi affaiblis, désunis, subvertis, envahis qu’aujourd’hui. Pas un jour sans sa provocation, sans sa déconstruction, sans sa dérision, sans son humiliation.

    Lire la suite

  • D'une candidature l'autre…

    3905416371.jpg

    François Floc'h - Billet d'humeur

    Il est deux super carburants auxquels roulent nos politiciens et leurs alliés-complices les médias ! Ce sont le mensonge et l'oubli… La propagande mensongère qui truque les faits et l'amnésie qui permet les pires recyclages...

    C'est bien pourquoi, il est nécessaire pour les dissidents que nous sommes devenus d'aller toujours aux sources, de relire les textes fondateurs. En cette période pré-électorale, c'est d'autant plus vital !

    Lire la suite

  • Incapable de financer sa campagne, Marine Le Pen appelle Macron à l'aide

    990627580.jpg

    Le blog de Thomas Joly cliquez ici

    Depuis des années, le RN a toutes les difficultés du monde à financer ses campagnes, ce parti surendetté étant considéré comme persona non grata par la plupart des institutions bancaires. Marine Le Pen, dans un courrier envoyé le 2 septembre demande donc à Emmanuel Macron de veiller à ce que le Parlement crée de « nouvelles possibilités de financement ». (Source)

    Sous sa seule présidence et sa seule responsabilité, Marine Le Pen a fait du RN le parti le plus endetté de France, alors même que toutes ses campagnes électorales ont été remboursées et qu'il bénéficie du financement public. Mais où sont passés ses 25 millions d'euros de dettes ?

    On imagine bien Clémenceau, en 1917, demander un prêt à la Bundesbank pour pouvoir continuer la guerre contre le Reich…

    Si elle avait des convictions et un tant soit peu confiance en son score, elle emprunterait en son nom propre en gageant ses biens. Mais pour cela, il faudrait un peu de courage...

    http://synthesenationale.hautetfort.com/

  • EXCLU BV : Pierre Sautarel (FdeSouche) : « Nous n’avons repris aucune information secrète, intime… C’est l’équivalent de Wikipédia

    vignette-son-5-1-845x475.png

    Le site Fdesouche est accusé par le journaliste Taha Bouhafs d’avoir effectué un fichage politique illégal et de l’avoir publié (« une liste ethnique et politique de ce que l’extrême droite considère comme les “islamo-gauchistes” », selon ses propos sur Twitter). Fdesouche est désormais menacé d’un dépôt de plainte et les médias, notamment BFM TV, ainsi que des politiques comme l’Insoumis Éric Coquerel, se sont emparés de l’affaire. Pierre Sautarel, animateur et cofondateur du site, étonné de l’ampleur que prend l’affaire, s’explique en exclusivité au micro de Boulevard Voltaire.

    Lire la suite

  • Sur le site officiel de l'Action française : « Heureux comme Dieu en France », l’éditorial de Stéphane Blanchonnet (Le Bien Commun).

    Quoi de plus dif­fi­cile que de se défi­nir soi-même ? Par­fois recou­rir à autrui se révè­le­ra beau­coup plus per­ti­nent. Cette évi­dence de psy­cho­lo­gie indi­vi­duelle pour­rait aus­si valoir pour les nations. J’en veux pour preuve le remar­quable Essai sur la France (1930) d’Ernst-Robert Cur­tius, qui m’apparaît comme la meilleure intro­duc­tion à la com­pré­hen­sion de l’être fran­çais. 

    Cet Alle­mand, fran­co­phone et fran­co­phile, spé­cia­liste de Bal­zac et de Proust notam­ment, nous pro­pose une sorte de Guide vert des pro­vinces de l’âme française.

    Lire la suite

  • La peur est un puissant anesthésiant politique

    macrondictature1-230x180.jpg

    Interrogée sur Boulevard Voltaire, Marion Maréchal compare le passeport sanitaire au crédit social chinois :

    […] Je pense, en effet, que nous assistons à un glissement vers une forme d’« autoritarisme doux » exercé par un État qui voudrait faire notre bien malgré nous, y compris par la contrainte s’il le juge nécessaire. Un État qui voudrait nous garder en bonne santé à tout prix, même si cela implique de restreindre nos libertés fondamentales sans notre consentement. Je trouve cette dérive très inquiétante.

    Lire la suite