Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2016

Un représentant de la "droite hors les murs" rejoint le FN

Enfin ! Enfin le ralliement d'un homme politique de droite au FN : Jérôme Rivière (ex-UMP), que l'on voit à la gauche de Philppe de Villiers sur la photo où apparait également Jacques Bompard :

"Jérôme Rivière, ancien député UMP des Alpes-Maritimes de 2002 à 2007 et conseiller régional Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) de 1998 à 2004, a annoncé samedi 12 novembre qu’il sera le candidat du FN dans la 6e circonscription du Var, celle qui s’étend autour de la ville de Brignoles en frontière des Bouches-du-Rhône.

Ancien avocat, consultant d’entreprises de 52 ans, tête de liste en Ile-de-France pour Philippe de Villiers aux élections européennes en 2009, il franchit une courte distance pour rejoindre le FN. Toujours classé à la droite de la droite, partisan du non au traité constitutionnel européen en 2005 et du rétablissement de la peine de mort pour les terroristes, il a, dès 2006, évoqué la nécessité d’accords entre le parti qui allait devenir Les Républicains (LR) et la formation de Marine Le Pen. En 2015, son nom a déjà été évoqué comme possible candidat FN sur les listes régionales de Marion Maréchal-Le Pen en PACA (...)

Compte tenu de mon parcours, l’élection législative s’est imposée, car je veux faire partie de ces personnes qui feront la majorité de madame Le Pen demain."

Jérôme Rivière est fermement opposé au mariage homosexuel. Début 2006, il signe le « Manifeste parlementaire pour la défense du droit fondamental de l'enfant d'être accueilli et de s'épanouir dans une famille composée d'un père et d'une mère ». Voici ce qu'il confiait au journal Présent en 2009 :

"Si la France devait autoriser le mariage des homosexuels et l’adoption d’enfants par des couples dits homoparentaux, ce serait, plus qu’une erreur, la plus grande faute contre notre civilisation qu’elle aurait commise depuis plusieurs décennies. [...]

Il faut introduire l’enseignement de la culture de vie dans l’Education nationale. Il faut aussi instaurer une politique nataliste volontariste, qui valorise l’image de la famille et assure aux mamans le soutien de la nation dès le premier enfant. [...] Je fais partie des parlementaires qui ont demandé que la référence à nos racines chrétiennes soit clairement affirmée dans tous les documents qui régissent notre organisation au sein de l’Union européenne. Renoncer à le dire envoie à d’autres civilisations le signal que nous avons honte de ce que nous sommes, et que nous sommes donc ouverts à un prosélytisme forcené. C’est ce qui m’inquiète le plus dans la relation que nous avons avec le monde musulman."

par Philippe Carhon

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/11/un-repr%C...

Les commentaires sont fermés.