Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2017

Marine Le Pen veut sortir du « c’était mieux avant » et promet une « refondation historique » du FN

La présidente du FN a lancé samedi sa tournée à la rencontre des militants et cadres. Elle promet pour le congrès du 11 mars 2018 «une refondation historique».

Arrivé au second tour de la présidentielle, «le FN n’est définitivement plus un mouvement d’opposition: il doit acquérir une culture de gouvernement» à tous les échelons où il comporte des élus, a-t-elle demandé.

Promettant de lancer «le plus rapidement possible» la campagne des municipales, prévues en 2020, Le Pen a rappelé le caractère «fondamental» à ses yeux de «l’implantation locale». Elle a aussi souligné que «définir un projet, c’est sortir un peu du ‘c’était mieux avant’», plaidant pour «inventer de nouveaux concepts», une «nouvelle stratégie», un «projet global et cohérent», «alternatif» du niveau municipal au niveau européen.

Marine Le Pen souhaite aussi «discuter de nos alliances éventuelles, qui ne doivent pas avoir pour conséquence des compromissions de quelque sorte que ce soit, mais cette culture-là, nous devons l’intégrer».

Outre le nom du FN qu’elle souhaite changer, Marine Le Pen entend proposer «un journal des élus», «un quotidien participatif en ligne», «une revue intellectuelle – ça a manqué ces dernières années» ainsi qu’une «une revue de presse en ligne».

(…) Le Figaro

http://www.fdesouche.com/887061-marine-pen-veut-sortir-ce...

Les commentaires sont fermés.