Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

La Petite Histoire : Fort Carillon, l’espoir de la Nouvelle-France

Les Anglais étaient confiants. Trop confiants. Ils avaient mobilisé une armée d’une force encore jamais vue en Nouvelle-France : 15 000 hommes, soit quatre fois plus que les Français. Et pourtant, le désastre fut complet. À la bataille de Fort Carillon, le 8 juillet 1758 lors de la guerre de Sept Ans, le général James Abercrombie étalera toute son incompétence et enverra ses hommes à l’abattoir face à des Français déterminés et bien retranchés. Sur son cheval, le général de Montcalm n’aura cessé de veiller aux défenses, de motiver ses troupes et de donner l’exemple. L’éclatante victoire de ses hommes est à la hauteur de l’humiliation subie par les Britanniques qui auront cumulé un nombre incroyable d’erreurs. Retour sur cette victoire française qui fut, pour un temps, l’espoir de la Nouvelle-France.


https://www.tvlibertes.com/la-petite-histoire-fort-carillon-lespoir-de-la-nouvelle-france

Écrire un commentaire

Optionnel