Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

L’islamisation de l’université française

L’islamisation de l’université française

Campus Vox vient de mettre en ligne un témoignage glaçant sur l’islamisation des universités – par au Caire, à Lyon! Une étudiante de langue arabe à Lyon II,  puis Lyon III raconte:

Lors du 1er semestre, une élève égyptienne chrétienne a fait un exposé sur la 2ème révolution égyptienne du 30 juin 2013 contre le régime des frères musulmans. Elle a donc montré une vidéo où l’on peut voir plus de 30 millions d’égyptiens manifester contre le régime des frères musulmans. On y voit aussi le soutien de l’armée qui décide de protéger le peuple et d’exécuter sa volonté : https://youtu.be/Lbe0W2VHM2o Mais à la fin du cours, un élève est venu la voir en lui disant qu’elle n’aurait jamais du montrer cette vidéo, ni parler de politique. Puis il lui a demandé si elle était musulmane. Quand elle lui répondit qu’elle était chrétienne,  il ne lui adressa plus jamais la parole. Il lui a aussi donné un livre en arabe : “Le protocole des sages de Sion”, ouvrage de propagande antisémite par excellence.

J’apprends que certaines élèves s’enferment dans les salles de cours aux heures de prière et que les professeurs doivent attendre la fin de leur prière pour pouvoir entrer.

J’apprenais aussi que quand un professeur met une simple chanson d’Om Kalthoum une musique orientale, pour faire découvrir la culture arabe, certaines élèves sortent de classe car c’est «  haram » ( péché, interdit).

Un autre jour, une élève tunisienne fait un exposé en Français sur un  poète tunisien et emploie le mot « prophète » pour le décrire. Et là une élève se lève en hurlant au blasphème et menace de la frapper. Encore une fois, le professeur de ce cours réagit en disant « il ne faut pas leur en vouloir car c’est leur culture ».

Un autre jour, une conférence était donné par un doctorant sur un thème littéraire. La plupart de l’auditoire était des élèves voilées. Ce doctorant qui parlait en arabe finit par dire “Je vais parler en Français pour les chrétiens ».

https://www.lesalonbeige.fr/215463-2/

Écrire un commentaire

Optionnel