Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti-national

  • Pas de liberté d’expression pour Mila

    mila.png

    Lors de ses vœux à la presse, le chef de l’État avait longuement défendu la liberté de la presse et la liberté d’expression, y compris « la liberté de blasphème ». On va pouvoir en mesurer in vivo la réalité pour , fille de 16 ans et lesbienne revendiquée, yeux bleus et cheveux assortis, qui a la fâcheuse habitude d’étaler ses états d’âme sur Instagram. Draguée lourdement par un garçon sur ce réseau, elle répond vertement, reçoit en retour une bordée d’injures (homophobes, notamment) de la part de jeunes… « pas très catholiques », pour le dire simplement, alors elle explose : « Je déteste la religion, le Coran est une religion de haine […] L’islam, c’est de la m… […] Votre Dieu je lui mets un doigt dans le trou du cul, merci au revoir. »

    Lire la suite

  • Scandale des viols de Rotherham : la police a camouflé l’affaire pour éviter des « tensions raciales », révèle une enquête. « Comme ce sont des Pakistanais, il ne faut pas que cela se sache »

    A Rotherham (Angleterre), 1 500 jeunes (parfois très jeunes) Blanches ont été violées à de nombreuses reprises, réduites à la prostitution et exploitées dans des conditions ignobles, entre 1997 à 2013, par des Pakistanais qui ne cachaient pas leur racisme antiblanc et leur mépris pour ces filles non musulmanes.
    Ils sont été assez largement couverts par le Système… Et la police interdisait aux victimes de mentionner l’origine de leurs bourreaux…

    Lire la suite

  • Les 50 mots de novlangue que vous entendrez partout en 2020

    Il y a plus de 10 ans, Polémia publiait son premier Dictionnaire de novlangue.
    En 2013, le Nouveau Dictionnaire de novlangue était présenté à ses lecteurs, avec plus de 500 mots nouveaux. Deux ans plus tard, c’est un nouveau Dictionnaire de novlangue, consacré à Mille mots qui manipulent les Français.
    Aujourd’hui, Michel Geoffroy, notre lexicographe toujours vigilant, a répertorié 50 nouveaux mots ou nouvelles expressions qui envahissent les médias et seront martelé tout au long de cette année 2020.

    Âgisme : « Attitude de discrimination ou de ségrégation à l’encontre des personnes âgées » selon le rapport remis au Premier ministre le 16 décembre 2019 par le député Audrey Dufeu Schubert.

    Agression : le fait de s’opposer, même simplement verbalement, aux provocations des islamistes est présenté comme une agression islamophobe par ces derniers ainsi que par les idiots utiles du système médiatique.

    Allaou Akbar : le fait de prononcer ces paroles en frappant quelqu’un avec un couteau est, pour la justice, les médias et le gouvernement français la preuve incontestable que l’auteur des coups n’est pas un terroriste islamiste mais seulement un « déséquilibré tenant des propos incohérents » ou ayant « des antécédents psychiatriques ».

    Lire la suite

  • Diversité culturelle et pensée unique : quelle cohérence ? par Christian Vanneste

    1130540973.jpgNotre pays collectionne les contradictions mortelles. Parmi celles-ci, il y a l’incroyable rencontre du multiculturalisme et de la pensée unique. La tradition cohérente de la France reposait sur l’idée inverse : la France a bien, contrairement à l’une des sottises proférées par Macron, une culture, un mode de pensée largement dominant et qui consiste à « cultiver » l’esprit critique, la souplesse intellectuelle autant que la raison, en évitant les fanatismes et les systèmes

    Lire la suite

  • Les nouvelles dimensions de la Terreur islamiste, par Jean-Gilles Malliarakis

    6a00d8341c715453ef0240a4b5c444200c-320wi.jpgLes trois formes de périls islamo-terroristes évoquées dans notre précédente chronique[1] ne se séparent qu’en apparence. Toutes trois menacent, en effet, sinon d’une manière parfaitement égale, du moins d’une façon très actuelle et très convergente la France et l’Europe. Elles se manifestent sur les terrains sociologique, militaire et géostratégique : montée d’une violence intérieure intrinsèque et préoccupante ; affrontement direct en Afrique sahélienne avec les émules locales des réseaux internationaux ; confrontation en Méditerranée orientale avec un islamisme qui s’affirme et cherche à s’organiser en tant que puissance globale.

    Lire la suite

  • La cinquième occupation en deux siècles : la pire !

    Numériser.jpeg

    Nul ne peut sérieusement contester que le visage de la France a davantage changé ces cinquante dernières années que lors des deux derniers millénaires. Quelqu'un qui reviendrait aujourd'hui à Paris après avoir quitté la capitale à la fin des années soixante serait stupéfait du bouleversement. À l'aéroport de Roissy-Charles De Gaulle, ce serait un chauffeur de taxi arabe ou africain qui le véhiculerait, et arrivé à Paris, hormis dans les beaux quartiers, momentanément préservés, il verrait à son grand étonnement une population très bigarrée et majoritairement exotique. Et ce qui est vrai de la capitale qui n'est plus une ville française l'est également d'un nombre grandissant de cités et de quartiers de notre pays. Si bien que, plutôt que d'immigration, c'est de colonisation et d'occupation étrangère qu'il conviendrait de parler désormais. C'est toute la planète qui se déverse sur notre patrie dans un flot continu et ininterrompu. De sorte que nous devenons étrangers dans notre propre pays.

    Lire la suite

  • Cette gauche qui s'inquiète à son tour de la loi de bioéthique

    bastié.jpg

    Par Eugénie Bastié

    Dans une actualité dominée depuis plus d'un mois et demi par la réforme des retraites, la loi de bioéthique, actuellement en débat au Sénat, passe au second plan. Pourtant, elle soulève des enjeux autrement plus vertigineux que l'âge de départ des cheminots ou la capacité réformatrice du président de la République, comme celui de la filiation ou de la définition de l'humain. La légèreté - voire le ricanement satisfait quand il s'agit de moquer les foules des opposants - qui accompagne cette mutation majeure des fondamentaux de la bioéthique française a de quoi inquiéter sur la qualité du débat public.

    Lire la suite

  • Ivan Rioufol : « Les traîtres ont abandonné la France aux minorités et à l’islam conquérant »

    « A la source du malheur français, il y a des traîtres français qui portent des prénoms français ». C’est Ivan Rioufol qui l’affirme, dans son dernier livre Les Traîtres, paru aux éditions Pierre-Guillaume de Roux.
    « Cela fait quarante ans et plus qu’ils abusent de la confiance des électeurs, mentent sur les réalités de la société, saccagent la nation fragile. Faudrait-il se résoudre à regarder la France se désintégrer, sans que les vandales soient inquiétés ? L’heure des comptes a sonné pour les maltraitants de la France millénaire » explique le journaliste et éditorialiste au Figaro, qui en appelle à la justice pour condamner ceux qui ont trahi.

    Lire la suite

  • Pierre Martinet (ex-DGSE) : « On ne fait rien pour stopper l’idéologie islamiste » (Vidéo)

     

    Depuis 2014, 16 agents des services de renseignement ont été écartés pour risque de radicalisation. «L’arbre qui cache la forêt», déplore l’ancien agent de la DGSE Pierre Martinet pour qui l’adhésion au projet islamiste peut se retrouver dans n’importe quel service. Il regrette l’aveuglement des gouvernements successifs qui n’ont pas voulu «voir que la société française était déjà imprégnée par cette idéologie».

    RT

    https://www.tvlibertes.com/actus/pierre-martinet-ex-dgse-on-ne-fait-rien-pour-stopper-lideologie-islamiste-video

  • Censure : les nouveaux enragés !, par Etienne Defay

    9538-20200124.jpgHasard du calendrier ou non, alors que des centaines voire quelques milliers de Français commémoraient l’exécution de Louis XVI, d’autres perpétuaient la tradition des coupeurs de tête idéologiques. A Sciences Po Lille, une conférence incluant Geoffroy Lejeune et Charles Consigny, respectivement directeur de la rédaction de Valeurs actuelles et ancien chroniqueur à l’émission « On n’est pas couché » a été tout bonnement annulée sous la pression d’activistes. En cause, le fait que Geoffroy Lejeune dirige Valeurs actuelles, un média qualifié par eux de nauséabond et le fait que Consigny soit réputé de droite et libéral. Une curieuse conception du débat qui hélas ne surprend plus. On ne dénombre plus les annulations, agressions et happenings qui rythment la vie de nos universités. Universités qui deviennent des pépinières à Fouquier-Tinville et à Carier. Universités qui jettent insoumis et esprits libres dans la Loire.

    Lire la suite