Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/05/2017

Large victoire de Theresa May aux élections: c’est une vaste adhésion britannique au Brexit

Large défaite du parti travailliste qui milite contre le Brexit, au Royaume-uni! Voilà bien une nouvelle dont le Système médiatico-politique français s’est bien gardé de trop parler, alors que pourtant cela n’entravait en rien les règles de la campagne électorale française. Le Parti de Theresa May est sorti victorieux des élections locales anticipées qui ont eu lieu jeudi en Grande-Bretagne. Où sont-ils ceux qui nous ont rebattu les oreilles à coup de sondages selon lesquels les britanniques se mordraient les doigts d’avoir voté pour la sortie de leur pays de l’Union européenne ? Hein, Ruth Elkrief ? Quel silence abyssal tout-au-long de la journée! Pourtant cette nouvelle ne rentre pas dans le règlement de la campagne électorale française!

Voilà des élections qui renforcent le premier ministre britannique en vu des négociations pour le Brexit! Les conservateurs qui négocient le Brexit ont remporté vendredi 5 mai une large victoire populaire aux élections locales anticipées britanniques avec 28 des 88 conseils qui étaient à renouveler à travers le pays, obtenant 1 900 sièges, soit un gain de 558 par rapport aux précédentes élections.

Le parti travailliste de gauche qui était opposé au brexit, principal parti d’opposition, essuie en revanche un revers de taille, avec une perte de 320 sièges et seulement 9 conseils remportés.

Sondages ?

Une nouvelle fois, on nous ment! Les sondages dont Ruth Elkrief s’est prévalu pour démontrer que les britanniques regrettaient leur vote en faveur du Brexit sont donc ou faux ou bien de la manipulation d’opinion!

Paul Nuttall, leader de l’Ukip qui lui s’est effondré, s’est dit heureux de sa défaite puisque celle-ci profite aux patriotes britanniques:

« Si le prix à payer de voir le Royaume-Uni quitter l’UE est une avance des conservateurs qui se sont saisis de cette cause patriotique, alors c’est un prix que l’Ukip est prêt à payer », a-t-il réagi.

Ces derniers jours, Theresa May a accusé:

« des responsables européens » d’avoir proféré des « menaces » sur les résultats du Brexit afin d’« influer sur le résultat des élections » législatives. » « La réalité, c’est qu’il y a aujourd’hui, malgré la volonté évidente des Britanniques (de quitter l’UE), des bureaucrates à Bruxelles qui remettent en question notre détermination à obtenir le meilleur accord », a déclaré vendredi la Première ministre.

La victoire de son parti est une excellente nouvelle pour Theresa May dans la perspectives des législatives le 8 juin, où elle compte conforter sa majorité au Parlement de Westminster pour conduire avec autorité le Brexit face à Bruxelles.

Le Times de mardi annonçait déjà un raz-de-marée en faveur du parti du Brexit. « May se dirige vers un raz-de-marée électoral » titrait le Times dés mardi. Mais qui en a entendu parler en France ? En France où nous avons entendu tout le contraire! Curieux, ne trouvez-vous pas ?

Nous n’avons pas entendu François Hollande sur ce sujet, lui pourtant si bavard ces derniers jours.

emiliedefresne@medias-presse.info

http://www.medias-presse.info/large-victoire-de-theresa-m...

14:07 Écrit par pat dans actualité, élections, Europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.