Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe et Union européenne

  • L’Europe c’est l’Empire

    You are currently viewing Combat royaliste 10

    Combat royaliste 10

    Par Philippe Germain

    Résistent encore la famille, en bas, et la nation, en haut. Au Carrefour royal de 1990 justement, un débat contradictoire de haut niveau sur le thème « Empire ou Nation » opposa le Secrétaire général des étudiants d’AF, Nicolas Portier, à Alain de Benoist. Le maître à penser de la Nouvelle droite, s’y posa en opposition des « tenants de la France seule, dont je ne suis pas », prônant l’espoir d’une Europe « impériale ». Sa revue Éléments espérait que « l’Europe future sera[it] un élargissement de l’Empire romain germanique ». En 2024, nous y sommes. L’Europe des vingt-sept n’est nullement une nation mais de plus en plus un État, un Empire démocratico-oligarchique construit par cliquets.

    Lire la suite

  • À Bruxelles, aussi, les eurodéputés s’augmentent pour 2024

    À l'instar des députés et des sénateurs, les eurodéputés ont vu leur enveloppe de dépenses gonfler pour l’année 2024. Ainsi, en novembre dernier, le Parlement européen votait le projet de budget pour l’année à venir. Ce dernier venait ajouter une rallonge au budget à long terme couvrant les dépenses 2021-2027.

    Lire la suite

  • Comment les « élites » protègent l’immigration de masse

    L’immigration reste, pour Emmanuel Macron, un sujet intouchable. « Je n’ai jamais eu un mot contre l’immigration », se flatte le chef de l’Etat, ce lundi dans L’Humanité. S’il justifie néanmoins, devant le quotidien communiste, son opposition de principe à l’immigration clandestine, il dédaigne les inquiétudes populaires sur les entrées massives, soutenues également par ses intervieweurs. « Je n’ai jamais considéré que le RN ou Reconquête s’inscrivaient dans « l’arc républicain » », précise-t-il en rappelant, à propos du RN : « J’ai toujours considéré, comme avec la loi immigration, que les textes importants ne devaient pas passer grâce à leurs voix ». Pour une fois, le propos est clair.

    Lire la suite

  • L’OTAN impose aux pays européens de financer la prochaine guerre contre la Russie

    Alors que Macron vient de donner 3 milliards à l’OTAN, les rumeurs de guerre se répandent dans les états-majors de l’Europe. La situation devient critique devant la théâtralisation de l’alibi accusatoire d’attribuer la mort de l’opposant politique Navalny à la Russie. Toutes les rédactions journalistiques ont repris ce refrain mensonger, sans la moindre preuve, pour nous persuader d’approuver une guerre frontale de l’OTAN contre la Russie.

    Lire la suite

  • Europe : des pays veulent partir ! (et les Français la détestent de plus en plus)

  • Ils ont peur !

    L’Europe suit le même chemin que l’Empire Romain

    J’ai relu d’un coup les propos de tous les principaux intervenants de la conférence de Munich et j’ai eu une impression : ils ont peur. C’est vrai, ils ont eu peur d’une défaite inévitable. Ils se rendent compte qu’ils ne peuvent rien y faire, mais qu’ils ne peuvent qu’essayer de retarder leur défaite dans l’espoir que quelque chose se produira pour l’arrêter.

    Presque tout le monde a dit que les sanctions n’avaient pas fonctionné, que la Russie augmentait chaque mois sa production d’armes, et qu’il y avait aussi de nouvelles technologies antisatellites russes pour le forum.

    Lire la suite

  • L’UE punira pour la première fois Pékin pour la coopération avec Moscou

    JPEG

    Le nouveau paquet de sanctions anti-russes inclura des entreprises chinoises.

    Les pays de l'UE vont inclure dans le 13e paquet de sanctions, qui devrait être finalisé d'ici le 19 février, certaines personnes morales et physiques de Chine. Auparavant, l’UE évitait de punir la Chine pour sa coopération avec la Russie. Le ministère chinois des Affaires étrangères a déjà protesté à ce sujet. Cependant, le haut représentant de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, estime qu'il est nécessaire d'agir de manière décisive, sinon l'Ukraine perdra. 

    Lire la suite

  • FABRICE LUGGIERI, L'ANCIEN DIRECTEUR DE FRONTEX , NOUS EXPLIQUE POURQUOI MACRON ET LA COMMISSION SONT DES TRAITRES FAVORISANT L'INVASION MIGRATOIRE ET LE GRAND REMPLACEMENT!

    Photo : Georges Schneider / Creative Commons
    18 Fév. 2024

    Nos confrères du JDD ont interviewé Fabrice Leggeri, ancien directeur de Frontex, l’agence de l’Union européenne chargée du contrôle des frontières. Il y dénonce l’Europe d’Ursula von der Leyen et justifie son ralliement à Jordan Bardella en troisième position sur la liste des Européennes. Extraits :

    Lire la suite

  • Des étrangers dans l’armée allemande ? L’immigration, dernière illusion de la gauche européenne

    Ce week-end se réunit, à Munich, la 60e Conférence sur la sécurité en Europe, quasi entièrement consacrée à la guerre en Ukraine. Deux ans après le début d'un conflit que nos somnambules européens n'ont pas vu venir ni su empêcher, le retour de l'impensable a sonné le début d'un aggiornamento généralisé des élites européennes en matière de défense. Une révolution copernicienne qui est d'abord une liquidation de décennies d'illusions de la gauche, notamment allemande. Cette gauche dominée par des Verts antinucléaires et pacifistes a, sous la férule du chancelier Scholz, été contrainte d'avaler son vieux chapeau mité : le 27 février 2022, trois jours après l’invasion de l’Ukraine, le chancelier parlait de « changement d’époque » (Zeitenwende) et promettait que l'Allemagne, qui préférait privilégier sa croissance économique à sa défense, respecterait enfin l’objectif fixé par l’OTAN, à ses membres, de consacrer 2 % de leur produit intérieur brut à leur défense.

    Lire la suite

  • Avec l’AfD

    large_33_QA_4_N9_preview_da3b592ff8.jpeg

    La chronique flibustière de Georges Feltin-Tracol

    La une de Libération du 5 février dernier a fait jubiler la rédaction du quotidien gaucho-bancaire. Les bouffons se félicitent des démonstrations d’hostilité publique outre-Rhin contre l’AfD (Alternative pour l’Allemagne), le mouvement national-conservateur en pleine ascension électorale selon les enquêtes d’opinion et les élections partielles.

    Libération se réjouit qu’entre 1,3 million et trois millions de personnes (et pourquoi pas cent milliards ?) manifestent les samedis et dimanches dans de nombreuses villes du pays. C’est plutôt inquiétant d’observer une telle concentration sur les trottoirs de cas psychiatriques. À croire aussi que le système d’évacuation des égouts fonctionne moins bien puisqu’il y a maintenant partout des débordements…

    Lire la suite