Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2017

L’Impérialisme américain est un ennemi de l’humanité

L’impérialisme américain est un des plus grands ennemis de l’humanité depuis au moins un siècle. Il est le vecteur principal de la mondialisation ultralibérale à l’échelle planétaire qui entraîne le pillage des ressources des pays du Tiers-Monde par les multinationales ainsi que l’exploitation extrême qui est infligée à leur classe ouvrière dans des ateliers de misère. En alliance étroite et ferme avec le sionisme international, l’impérialisme américain cherche à soumettre sans pitié les peuples qui luttent pour leur indépendance nationale et à détruire progressivement les différentes nations et cultures au profit d’un monde uniformisé et dominé par la civilisation anglo-saxonne.

Plus récemment cette année il y a eu le 11èmeanniversaire des attentats du 11septembre 2001. Ce fût bien entendu une tragédie qui a coûté la vie à environ 3000 personnes, sans compter les blessés et nous devons de tout coeur compatir à leur sort. Ceci dit le cortège de lamentations dans les médias au service de l’oligarchie mondialiste qui a suivi ces attentats est parfaitement hypocrite et révoltant. La version officielle de ces évènements est loin d’être convaincante et crédible et ne peut que semer le doute dans nos esprits. Il est tout à fait légitime de se demander à qui ce crime a profité. Mais dès que l’on remet en doute la version officielle des attentats du 11 septembre 2001, les défenseurs du système capitaliste apatride et mondialiste s’élèvent en choeur pour nous traiter de conspirationnistes, antisémites, esprits paranoïaques, etc. Leur volonté d’intimidation est plus qu’évidente, car nous risquons de semer des doutes dans la population et ainsi ébranler le pouvoir immense et démesuré qu’ils exercent sur la conscience des gens.

Ces esprits moralisateurs, qui nous ressassent continuellement le même refrain sur le terrorisme islamiste,  deviennent par contre silencieux devant les actes de terrorisme d’État perpétrés par les puissances occidentales depuis plus d’un siècle. La liste est très longue et nous pourrions commencer par les bombardements intensifs anglo-américains sur l’Allemagne pendant la Deuxième Guerre Mondiale, qui ont entraîné notamment la destruction de la ville de Dresde. Des centaines de milliers de civils allemands périrent dans le but de provoquer la capitulation totale du gouvernement allemand. Mais bien sûr c’étaient des victimes « collatérales » et les Allemands étant du « mauvais côté » lors de ce conflit mondial et représentant le « mal suprême », ont mérité leur sort! Le peuple allemand a été littéralement mis à genoux pour les crimes supposés ou réels qui étaient reprochés au régime national-socialiste, alors que les alliés Américains, Britanniques et Soviétiques en ont perpétrés une panoplie et ont eu les mains couvertes de sang. Il y a eu également les bombardements atomiques d’Hiroshima et Nagasaki en 1945, le coup d’État de Suharto en Indonésie en 1965 et celui de Pinochet au Chili en 1973, tout deux financés et orchestrés par la CIA, la guerre du Vietnam, l’invasion du Panama en 1989 qui causé la mort de plus de 3000 personnes, etc.  Plus près de nous il y a eu les bombardements israéliens sur les territoires palestiniens et le Liban, l’invasion de l’Afghanistan, de l’Irak et de la Libye l’année dernière. Toutes ces guerres et agressions impérialistes ont causé un nombre de morts infiniment plus grand que les attentats du 11 septembre 2001 sans pour autant suscité l’indignation des médias contrôlés par l’oligarchie mondialiste. Toujours le même deux poids deux mesures! La vie des civils américains et israéliens a plus de valeur que celle des habitants des pays dont les dirigeants s’opposent tant bien que mal à l’hégémonie de l’empire américano-sioniste, que ce soit les Palestiniens, les Irakiens, les Libyens, les Syriens, etc.

Suite à la destruction des tours du World Trade Center, l’élite dirigeante sioniste américaine a joué la carte de la sympathie auprès de l’opinion publique mondiale et en a profité pour mousser au maximum la fièvre belliciste et militariste en déclenchant la guerre contre l’Afghanistan, soi-disant pour débusquer Oussama Ben Laden et pour renverser le régime des Talibans au nom de la « libération des femmes ». Beaucoup de patriotes américains ont tout de suite reconnu l’influence du lobby pro-Israël dans cette poussée guerrière. Il y avait, et il y a toujours, une réelle volonté de la part des idéologues néoconservateurs de l’administration Bush, et maintenant celle d’Obama, de renforcer la position de l’État sioniste au Moyen-Orient au détriment des régimes arabes, iranien et autres qui veulent conserver leur indépendance nationale face à l’empire américano-sioniste. La convergence de vues entre l’impérialisme américain et le sionisme international a atteint un point extrême et c’est ce qui alarme les patriotes américains qui souhaitent que leur gouvernement se consacrent aux problèmes domestiques plutôt que de jouer au gendarme planétaire.

Aussitôt après la guerre en Afghanistan, les néconservateurs sionistes se lancèrent à l’assaut de l’Irak baathiste et socialiste de Saddam Hussein sous de faux prétextes et qui précipitèrent ce pays dans le plus grand chaos et dans une guerre civile atroce. Ils conclurent même des alliances avec les islamistes qu’ils prétendaient combattre! Saddam Hussein malgré tout ce qu’on peut lui reprocher était un dirigeant laïc, patriotique et socialiste et son gouvernement comprenait des femmes et des chrétiens. Le mouvement d’opposition à cette guerre fût extrêmement large avec des millions de personnes dans les rues, dont une manifestation de 200 000 personnes en mars 2003 dans les rues de Montréal, l’une des plus grande manifestation politique de l’histoire du Québec et du Canada! Mais ceci n’empêcha pas la destruction de la souveraineté irakienne et le pillage éhonté des ressources naturelles de ce pays par l’oligarchie mondialiste. La guerre en Libye en 2011 a été menée sous le prétexte de renverser un dictateur, Mouammar Khadafi, et a mené encore une fois au chaos et au pillage des ressources naturelles dont regorge ce pays.

Cependant il existe des lueurs d’espoir qui sont loin d’être négligeables. Cuba socialiste résiste toujours fièrement à la volonté américaine de renverser son gouvernement pour y restaurer le règne des exploiteurs et des bandits et le Vénézuéla d’Hugo Chavez représente une épine dans le pied des États-Unis qui ont toujours considéré l’Amérique Latine comme leur chasse gardée. En ce moment la Syrie baathiste et socialiste de Bachar El-Assad est au centre de l’actualité depuis plus d’un an à cause de la guerre civile encouragée et entretenue par l’OTAN dans le but de renverser son gouvernement et de le remplacer par une clique entièrement dévouée et soumise à l’hégémonie américano-israélienne sur le Moyen-Orient. L’existence du mouvement indépendantiste québécois inquiète l’impérialisme américain qui le voit comme un facteur de déstabilisation en Amérique du Nord. Dans les années 70, l’oligarchie yankee brandissait le spectre de l’avènement d’un Cuba du Nord si le Québec se séparait. C’est ce qui explique la volonté constante du Parti Québécois de rassurer les investisseurs américains sur les conséquences de l’indépendance du Québec, mais ce souci est loin d’être partagé par l’ensemble des patriotes québécois qui voient plutôt l’impérialisme américain comme un adversaire de leur lutte d’émancipation nationale et sociale. En bref il y a beaucoup de résistances face aux agressions et aux diktats impérialistes du Nouvel Ordre Mondial et les socialistes nationaux ont le devoir de les soutenir dans le but de favoriser la chute du capitalime mondialisé et apatride. C’est ainsi que l’on pourra construire un système politique, économique et social basé sur le socialisme national, seule alternative au chaos mondialiste et à la destruction progressive des nations et des identités nationales.

Richard Chartrand

http://www.voxnr.com/7634/limperialisme-americain-est-un-...

Écrire un commentaire