Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/07/2017

Samedi, le Bastion Social a été repris jusqu’à l’intervention des autorités de la préférence étrangère

Samedi à Lyon, quelques centaines de jeunes nationalistes ont répondu à l’appel du Bastion Social et manifesté sur le thème « Un foyer pour les Français » malgré l’arrêté préfectoral interdisant cette manifestation.

Notons qu’une fois de plus, les autorités avaient prétexté de l’état d’urgence pour interdire à des Français le droit de manifester. Cela n’avait pas impressionné les dirigeants du Bastion Social qui avaient diffusé un communiqué maintenant l’appel à manifester.

Et les militants leur ont donné raison, fidèles au rendez-vous.

Le bâtiment précédemment occupé par les équipes du Bastion Social fut même repris quelques instants samedi. Jusqu’à ce que la police intervienne avec de gros moyens (grande échelle, grenades lacrymogènes et dispersantes,…) pour déloger ces militants français qui ont pour seul tort de vouloir organiser une solidarité basée sur la préférence nationale.

Ah, si la police et les autorités préfectorales avaient autant de détermination face aux occupations illégales menées par des immigrés clandestins ou des milieux anarcho-communistes…

Les commentaires sont fermés.