Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/05/2018

« Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigrations et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques » (Monika Bickert, directrice de la politique des contenus sur Facebook)

Communiqué de Génération Identitaire, 17 mai 2018

Le 16 mai 2018, Monika Bickert, directrice de la politique des contenus sur Facebook, a, dans des propos rapportés par RTL, détaillé les moyens mis en place par le réseau social pour assurer une meilleure modération des contenus partagés. Expliquant les différents niveaux, elle a assuré que le niveau 3 concernait « les appels visant à exclure ou à isoler une personne ou un groupe de personnes. Nous n’autorisons pas les critiques à l’égard des politiques d’immigrations et les arguments qui consistent à restreindre ces politiques ». Une ambigüité existerait dans les traductions anglaises. Néanmoins, dans les « Conditions Générales d’Utilisation » de Facebook présentes sur leur site internet, on retrouve également ces mêmes propos noirs sur blanc.

N’en déplaise à Facebook, la critique de l’immigration est non seulement légitime mais autorisée en France. D’autre part, c’est une opinion largement partagée : rappelons à Monika Bickert que 63% des Français considèrent qu’il y a trop d’immigrés en France (Institut BVA, 07/02/2018). A-t-elle pour projet de censurer ensuite des millions de Français qui ne souhaitent pas voir leur civilisation être détruite par l’immigration massive ?

Génération Identitaire réclame que la liberté d’expression des opposants à l’immigration soit assurée. La censure dont nous faisons l’objet aujourd’hui nous vise car nous avons été en première ligne avec notre action pacifique dans les Hautes-Alpes. Aujourd’hui c’est nous, demain ce sera vous !

http://www.medias-presse.info/nous-nautorisons-pas-les-cr...

Écrire un commentaire