Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/07/2018

La France ( et les Français) vivent un tournant essentiel de leur histoire.

COMMUNIQUE DE L’ ASSOCIATION XXX

Samedi 13 Juillet 2018

La France ( et les Français) vivent un tournant essentiel de leur histoire.

Ce qui vient de se passer au CONSEIL CONSTITUTIONNEL, est une première dans l'histoire de notre pays.

C'est surtout, un drame complet.

Une structure étatique du plus haut niveau, le Conseil constitutionnel, créée par Charles De Gaulle pour renforcer son pouvoir personnel au moment des troubles de 1961 en Algérie, vient de décider que l'aide aux envahisseurs illégaux, franchissant les limites de notre territoire ( anciennement appelées « frontières» ) était devenue « légale » au nom de la « FRATERNITE ».

C'est une lecture parfaitement mensongère, car elle ne fait aucune référence aux Articles de la CONSTITUTION et se cantonne au Préambule.

Dorénavant, le franchissement illégal de nos frontières, fait partie de notre droit au nom des grands principes de la république ( d'esprit révolutionnaire) Liberté  Egalité et Fraternité.

Le Conseil Constitutionnel admet que les passeurs de clandestins, les hébergeurs de migrants entrés par effraction sur notre territoire, les ONG, qui aident les immigrés clandestins, telles que le Secours catholique, Emmaùs catholique, la CIMADE et bien d'autres ne pourront plus être poursuivis.

L'argument avancé par le CC est que ces passeurs d'illégaux, agissent au nom de la FRATERNITE. Jusqu'alors poursuivies par la Justice, au nom de l'illégalité de leur action, ( elles) ne le seront plus au nom de la « FRATERNITE ».

Dorénavant la Loi oublie l'énoncé des différents articles de notre CONSTITUTION, pour ne plus se référer qu'à son Préambule, beaucoup plus vague puisque servant de « chapeau « aux Articles proprement dits.

Dorénavant, la France déjà le pays LE PLUS favorable aux immigrés ( par les lois sur l'AME, l'Ecole gratuite et les Allocations de vie courante… ) se donne les moyens légaux de faire entrer en France « toute la misère du monde » ( comme disait le Premier ministre socialiste michel Rocard) et bien plus, car les immigrés payant des centaines voire des milliers d'euros pour venir chez nous par des portes ouvertes comme la Libye, ( depuis la misérable action de Sarkozy) ne sont pas tous des miséreux.

Par cette décision du Conseil Constitutionnel, la France met un ternie définitif à la notion de frontière et donc de nation.... Ce qui est le vœu absolu des mondialistes qui siègent à Bruxelles.

Pour nous, qui défendons le pays, la Patrie, la Nation, les frontières, le Patrimoine, nos mœurs et coutumes français, et ne voulons pas que des mœurs étrangères viennent faire la loi, ici, chez nous, Le Conseil constitutionnel vient de commettre la plus haute trahison, possible puisqu'elle met en péril l'avenir du pays..

Les Français doivent y réfléchir et réagir comme il se doit.

La France, déjà bousculée violemment depuis 50 ans par des élites malfaisantes, qui nous interdisaient de parler des migrants entrant en France, puis ont truqué les statistiques en mélangeant les flux entrant et sortant ( INSEE) pour en déduire que la France ne subissait aucun flux migratoire, subit la dernière attaque des mondialistes avant la disparition légale de notre pays..

Nous, Français de Droite, soucieux de notre avenir et donc du pays... d'abord, ne pouvons plus supporter un tel degré de trahison. C'est l'avenir de la France qui est en jeu... et un avenir à très brève échéance..

Comme le téléphone (dit arabe) fonctionne très bien en Afrique et Asie,...

Les Français, depuis le mois de Juin 2018 peuvent donc s'attendre à un nouveau flux de migrants,

venant s'ajouter au flot déjà en cours, puisque plus aucune loi française ne vient gêner les passeurs.

D'ailleurs ces ONG qui travaillent contre la France, ne se privent pas de crier victoire, en voyant les anciennes poursuites judiciaires, abandonnées.

L'Avis de notre Association XXX ( lui donner un nom) est que la France sera morte dans, 20 ans si la situation légale ne change pas.  20 ans, c'est le temps qu'il faut pour que les immigrés soient majoritaires. ( cf statistiques officielles)   le grand Remplacement déjà en cours sera accompli, et la Charia - déjà appliquée dans de nombreuses Banlieues,- se généralisera à l'ensemble du territoire.

Notre Association, devant l'extrême gravité de la situation, espère que les Français rejoindront ses rangs et mèneront le combat…

Nous ne baisserons pas la tête.

Brugière Jean-François de Saumur

Les commentaires sont fermés.