Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2018

Le régime en pleine crise serre encore un peu plus l’étau sur la liberté de la presse et de l’information.

Le régime en pleine crise serre encore un peu plus l’étau sur la liberté de la presse et de l’information.

Les députés ont adopté les propositions de loi censées lutter contre la manipulation de l’information et les “fake news” ou, désormais, infox selon la Commission d’enrichissement de la langue française :

Le pouvoir en pleine crise serre encore un peu plus l’étau sur la liberté de la presse et de l’information.

Avec ces nouvelles dispositions, par exemple, un juge des référés pourra en urgence, à la demande d’un parti ou d’un candidat, faire cesser la diffusion de “fausses informations” dans les mois qui précéderont un scrutin.

La “future ex?” ministre Nyssen (celle qui a été victime de “fake news” concernant des travaux illégaux pour sa maison d’édition et au sujet d’une subvention publique de 100.000€ à cette dernière alors qu’elle était déjà ministre…) a même annoncé qu’une proposition de Jean-Luc Mélenchon était aussi mise à l’étude. Il s’agit de la création d’un “conseil de déontologie du journalisme” pour contrôler encore un peu plus la presse. But affiché par Nyssen : “faire respecter le droit à une information objective”… Tout un programme !

Il reste aux sénateurs à se prononcer sur ces propositions de loi liberticides.

https://www.lesalonbeige.fr/le-regime-en-pleine-crise-ser...

Écrire un commentaire