Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2016

Du rififi entre professionnels de l’antiracisme

Alain Jakubowicz

La LICRA utilise le même procédé en accusant d’antisémitisme ceux qui se battent contre une doctrine politique, le sionisme

C’est la guerre ouverte entre la LICRA et les associations musulmanes spécialistes de la pleurniche contre « l’islamophobie ». Le frénétique président de la Licra, Alain Jakubowicz, a profité du colloque « Faux amis de la laïcité et idiots utiles » organisé dans l’enceinte de l’Assemblée nationale pour tancer l’Observatoire national contre l’islamophobie(rattaché au CFCM).

Jakubowicz, veut « reprendre le combat contre cette imposture qu’est le concept d’islamophobie ». A ses yeux, « le concept d’islamophobie est un détournement de la lutte contre le racisme antimusulman qui n’a rien à voir avec l’antiracisme ».

Le président de l’Observatoire national contre l’islamophobie Abdallah Zekri n’a pas tardé a réagir :
« Alain Jakubowicz n’est désormais plus crédible pour parler du racisme, car il fait une distinction entre les formes de discrimination. Il se permet de nier le phénomène réel et combien (il est) inquiétant. Le président de la LICRA a-t-il oublié que son rôle est de réunir le plus grand nombre de citoyens contre tous les racismes et non de cliver l’opinion et de diviser les différentes communautés culturelles ? »

Loin du problème sémantique, des mauvaises langues disent que Jakubowicz est jaloux du succès de l’Observatoire contre l’islamophobie qui compte actuellement plus de 12 000 adhérents.

http://www.contre-info.com/

Les commentaires sont fermés.