Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2017

La seule triangulaire est serrée avec un candidat LREM hors sol

6a00d83451619c69e201bb09a58bab970d-800wi.jpgIl y a une seule triangulaire en France, elle est dans l’Aube entre le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau (29,86 %) le LR Nicolas Dhuicq (25,68 %) et le FN Bruno Subtil (24,89 %). Ce dernier répond à Caroline Parmentier dans Présent :

"Votre adversaire LR Nicolas Dhuicq est bien aimé de nos milieux où il a la réputation de ne pas être loin de nous à la fois dans ses positions sur la vie, sur la famille, sur les chrétiens d’Orient ou contre le Pacte budgétaire européen en 2012, etc. Il n’y a aucun accord possible avec lui ?

Nicolas Dhuicq est le moins gauchiste des trois députés LR du département. Mais on ne peut pas manger à tous les râteliers. Il est chez les Républicains, il a été le seul soutien départemental de François Fillon, lequel a appelé à voter Emmanuel Macron dès 20 h 05 le soir du premier tour de la présidentielle. C’est un opportuniste. Nicolas Dhuicq a fait contacter Bruno Gollnisch pour que je me désiste en sa faveur. Mais la seule alternative c’est nous contre les deux autres.

[...] La clé de la réussite réside comme partout en France chez les abstentionnistes. Si on regarde la typologie de cette circonscription, le député sortant LR Nicolas Dhuicq a perdu dix points par rapport à 2012, il est discrédité et à mon avis c’est mort pour lui. Le candidat En Marche Grégory Besson-Moreau a cinq points d’avance sur moi. Si l’on se fonde sur le nombre de voix obtenu par Marine Le Pen aux premier et second tours de la présidentielle nous avons beaucoup plus de réserve que les LR. Il y a un gros potentiel. Notre seul ennemi c’est l’abstentionnisme. Que veulent les Aubois ? Un candidat anti-système implanté chez eux ou un candidat parisien qui est le dernier avatar du système à l’image de son mentor Macron ? Il était prévu deux débats télévisés ici. L’un organisé par France 3 Champagne-Ardennes et l’autre par la télé locale. Le candidat de Macron qui n’a sans doute pas grand-chose à dire sur sa circonscription, a préféré se défiler. Il s’est aussi fait remarquer récemment sur le marché d’Arcis-sur-Aube où personne ne le connaît et où il serrait des mains au hasard des commerces. Il est passé sans le reconnaître devant celui qui est le maire de la commune depuis trente ans, Serge Lardin, qui était furieux ! Il ne voyait pas du tout qui c’était. Ça ne passe pas très bien par ici. Ce candidat est complètement hors-sol. Les électeurs n’ont plus que quelques jours pour ne pas laisser faire ça. J’en appelle à eux. Bruno Gollnisch me fait l’honneur et l’amitié de venir soutenir ma candidature et celle de mon suppléant jeudi 15 juin à Troyes. J’ai la chance d’avoir comme suppléant Jordan Guitton, jeune étudiant en droit qui m’a remplacé au bout de trente-trois ans de secrétariat départemental et qui est un co-équipier de grande qualité. Nous sommes confiants !"

Michel Janva

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/web.html

Écrire un commentaire