Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Bêtise, couardise, cynisme et barbarie

You are currently viewing Bêtise, couardise, cynisme et barbarie

Par Hildegarde

À Malmö, ville islamisée de Suède (islamisation qui a provoqué le renversement de la politique progressiste citée en exemple durant des décennies) des manifestants exigent l’exclusion d’Eden Golan, représentante d’Israël à l’Eurovision avec une chanson en mémoire des victimes du massacre du 7 octobre.

Il y a bien longtemps que nous ne nous intéressons plus à ce show vampirisé par la langue anglaise, mais il y a lieu de s’interroger sur la qualité des énergumènes qui piétinent le drapeau israélien…

Tout d’abord, nous notons que dès lors que l’on a commencé à exclure un artiste, un écrivain, un sportif d’une manifestation pour des raisons politiques, le ver était dans le fruit. Nous n’avons pas oublié l’exclusion institutionnelle des sportifs russes ou la mise au ban par principe de Tolstoï, Barychnikov ou Rachmaninov par une certaine presse et la bien-pensance ! Ignorance ou veulerie…

La récupération politique par LFI de la cause palestinienne à des fins électorales suite au drame du 7 octobre donne la nausée. Faut-il que l’attrait du pouvoir ou du chaos soit élevé pour que cette « gauche » sacrifie à ce point ses idéaux. Est-il donc si difficile d’être ému du sort tragique des civils palestiniens et tout ensemble de condamner le massacre ignoble de jeunes israéliens qui n’avaient même pas le défaut d’être « d’extrême-droite » (ce qui aurait tout justifié pour la presse mainstream) ?

Mais LFI n’a en réalité aucune compassion ni pour les uns ni pour les autres : Mathilde Panot demande elle aussi l’exclusion d’Eden Golan assignant ainsi tous les musulmans de France au positionnement le plus radical ! Quel mépris ! Savez-vous ce qu’il en coûte pour un musulman d’avoir une voix dissonante ? L’abandon de l’État depuis des décennies, tant sur le plan migratoire que sur le plan sécuritaire et judiciaire pour acheter la paix sociale, a condamné ceux qui avait vraiment choisi la France, encerclés par les islamistes ou les fréristes au silence ! LFI instrumentalise sans honte l’antisémitisme fédérateur importé sur notre sol : « récupération » et « instrumentalisation », armes seules autorisées par et pour l’extrême gauche… Voir piétiner un drapeau israélien ne fait ni chaud ni froid aux « insoumis » car de la même manière, ne vous y trompez pas, ils verront piétiner le drapeau français tant leur détestation de la France moisie est grande.

Le monde occidental désincarné est faible face à la barbarie qui s’étend. Son manque de courage avait été dénoncé dès 1978 par Soljenitsyne dans son discours de Harvard : « Les fonctionnaires politiques et intellectuels manifestent (…) cette irrésolution dans leurs actes et dans les considérations théoriques qu’ils fournissent complaisamment pour prouver que cette manière d’agir qui fonde la politique d’un État sur la lâcheté et la servilité est pragmatique, rationnelle et justifiée ». À la veille des élections, nous pensons bien sûr aux fonctionnaires de l’empire européen qui « fonde la politique sur la lâcheté et la servilité » avec un discours « pragmatique, rationnel et justifié ». Face à l’empire et à la barbarie, il est temps d’opposer le pré-carré de nos rois !

https://www.actionfrancaise.net/2024/05/15/betise-couardise-cynisme-et-barbarie/

Écrire un commentaire

Optionnel