Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2018

Jean-Luc Mélenchon rattrapé par des soupçons de surfacturation dans sa campagne en 2017

mélenchon
mélenchon

Jean-Luc Mélenchon a eu recours massivement à la sous-traitance pendant sa campagne présidentielle en 2017. Une enquête réalisée par France Info révèle que le candidat a choisi de faire salarier une grande partie de son équipe de campagne dans des structures extérieures. Ces structures, dirigées par des proches de Jean-Luc Mélenchon sont soupçonnées d’avoir surfacturé leurs services pendant la campagne.

Une association baptisée l’Ere du peuple, créée par trois proches du candidat en 2015, est devenue par la suite un prestataire onéreux de la campagne de Jean-Luc Mélenchon. L’association a facturé 45 000 euros de prestations «  matérielles et intellectuelles  » au candidat. Des services qui ont sûrement été surfacturés.

Une agence de communication, Mediascop est elle aussi au cœur de cette enquête. Jean-Luc Mélenchon est son unique client, et elle a capté à elle seule 11 % des dépenses de campagne du candidat. Soit 1,6 million d’euros.

La Commission nationale des comptes de campagne et du financement politique a constaté que Jean-Luc Mélenchon n’avait pas dépassé le plafond autorisé pour les dépenses de campagne, mais a rejeté plus de 400 000 euros de factures.

https://www.patriote.info/actualite/politique/jean-luc-me...

Les commentaires sont fermés.