Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

économie et finance

  • Les graves menaces qui pèsent sur l’assurance-vie

    capture-decran-2020-01-24-a-12-42-58.png

    Un groupe d’« experts » vient de remettre au garde des Sceaux, Nicole Belloubet, un rapport qualifié de volcanique par le magazine Capital, ce 22 janvier. Ces « spécialistes » préconisent de faire entrer les assurances-vie dans le calcul de la réserve héréditaire et de la quotité disponible.

    Lire la suite

  • Pas de croissance économique sans croissance de productivité ? La revue de presse de Radio Courtoisie

    croissance-economique-productivite-radio-courtoisie-588x330.jpg

    Par Michel Leblay et Laurent Artur du Plessis ♦ La revue de presse du Libre journal de Dominique Paoli sur Radio Courtoisie du 20 janvier 2020 portera sur une question technique mais passionnante : le lien entre croissance de la productivité et croissance économique.

    Si nous exceptons les grèves insurrectionnelles de 1947-1948, la France traverse la plus longue crise sociale depuis la Libération. Ces grèves de 1947-1948, prises en main par le Parti communiste et son relais syndical la CGT, intervenaient au lendemain de la seconde guerre mondiale avec l’Occupation et les destructions considérables subies par le pays. Il en résultait pour une partie du pays une indéniable misère sociale. Aidée par le plan Marshall, la France engagea la reconstruction du pays et sa modernisation. Comme jamais auparavant, le pays entreprit un effort économique considérable, basculant dans la société de consommation de masse et atteignant des niveaux de croissance exceptionnels (5,3% en moyenne annuelle de 1949 à 1974). Probablement, parce que la rétribution n’était pas à la hauteur de l’effort accompli et des résultats obtenus, avec les salaires les plus modestes qui restaient insuffisants, la France bascula dans un mouvement de grève générale plus large encore que celui de 1936. Par les négociations, les avantages obtenus par les syndicats furent conséquents (hausse du SMIG de 35% et de 10% en moyenne pour les autres salaires).

    Lire la suite

  • Guerre commerciale. La France recule, l'Europe se couche

    je-n-ai-pas-attendu.jpg

    L'avis de Jean-François Touzé
    En annonçant la mise en place d'un "cadre global commun" transatlantique destiné à éviter la guerre commerciale qui menace entre la France et l'Europe d'une part, les Etats-Unis de l'autre, le ministre de l'Economie, Bruno Lemaire tente maladroitement de dissimuler la réalité d'une piteuse reddition en rase campagne.
    Menacée de rétorsions sur ses exportations, en particulier viticoles, si elle persistait à vouloir appliquer une taxe spécifique sur les géants du numérique désormais connus sous l'acronyme GAFA, la France recule une fois de plus, tout comme l'Allemagne, soucieuse de préserver les intérêts de son industrie automobile, et l'Union européenne cèdent aux ordres venus de Washington de cesser tout échange et toute coopération économique avec l'Iran.
    La France, cet appendice américain... L'UE ce ventre mou du mondialisme.
    Seul un changement de régime permettra à la France de s'extraire de la soumission. Seul le succès des forces nationales de chacun de ses États permettra à l'Europe de sortir de la vassalité et de l'impuissance.
  • LA FAIM JUSTIFIE LES MOYENS !

    manifestation-lille-gilets-jaunes-1er-décembre.jpg

    Depuis de très longs mois certains « Gilets Jaunes », ayant une activité professionnelle, crient leur exaspération d’être ignorés par un gouvernement sourd à leurs revendications et au fait que leur « fin de mois » commence le 15.

    J’évoque ici une majorité de ceux qui manifestaient leur colère dans les premières semaines d’un mouvement qui concernait bien sûr aussi une grande partie du peuple français, mouvement récupéré par les gauchistes, les anarchistes et les « Black-Blocs » par la suite.

    Il convient néanmoins de constater que le tandem du docteur Micron et de son assistant Edouard a lâché plus de 15 milliards d’Euros au début de l’année 2019, résultat que les syndicats « officiels » n’ont JAMAIS obtenu en 30 ans ! Alors oui, la violence paye…

    Lire la suite

  • Le modèle Macron, le peuple n’en veut pas

    alain-de-benoist-elements.jpg

    Entretien avec Alain de Benoist sur Boulevard Voltaire

    En matière de retraites, Emmanuel Macron veut nous vendre un « régime universel » qui soulève une vive opposition, mais auquel on ne comprend pas grand-chose. Entre le « bonus » et le « malus », l’« âge pivot » et la « clause du grand-père », de quoi s’agit-il exactement ?

    Lire la suite

  • Fête de l'argent roi, de la finance et de la spéculation cette semaine en Suisse.

    19944412lpw-19944771-article-davos-forum-trump-thunberg-jpg_6839607_660x281.jpg

    L'avis de Jean-François Touzé

    L'oligarchie mondialiste se retrouve à partir de ce mardi à Davos pour l'édition 2020 de sa grande partouze capitaliste annuelle connue sous le vocable "Forum économique".

    Avec une nouveauté cette année : la présence de Sainte Greta et l'affichage assumé de la jonction du totalitarisme financier et de la nouvelle religion universelle écologique, paradigme imposé de la dictature planétariste.

    Lire aussi :

    Diapositive1 copie 23.jpg

    Le commander cliquez ici

    http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/01/21/fete-de-l-argent-roi-de-la-finance-et-de-la-speculation-cett-6206811.html

  • Davos : rien ne va plus entre Donald et Greta !

    trump-davos-2.png

    La joute verbale entre  et  serait-elle en passe de virer à ces dialogues de sourds immortalisés par le capitaine Haddock et le professeur Tournesol dans les aventures de Tintin et Milou ? C’est à croire.

    Ainsi, à Davos, “the place to be” pour toutes les “very important persons” de la planète, le premier des Américains affirme-t-il, la mèche au vent : « Ce n’est pas une période pour le pessimisme, mais pour l’optimisme. » Vraiment ? Puis : « Nous ne laisserons jamais le socialisme radical détruire notre économie, ruiner notre pays ou supprimer notre liberté. » Hormis le fait qu’on ne voit pas très bien ce que le « socialisme », « radical » ou pas, vient faire dans tout ceci ; on objectera que tout cela est un peu court.

    Lire la suite

  • Haro sur l’épargne et l’assurance vie

    9537-20200123.jpgPrésent – L’épargne était une vertu, elle est devenue un cauchemar, et les puissants du jour (presque tous), ou leurs valets, se moquent éperdument du sort des épargnants. Le taux du livret A devrait baisser à 0,5 % le 1er février : ainsi, en déposant 100 euros sur le livret A, au bout d’un an cette somme donnera 50 centimes d’euro d’intérêts.

    Un taux sans précédent depuis 1818 ! Mais, à cette époque, le franc germinal était passé par là, et il préparait la France à un long siècle sans inflation où le rendement de l’épargne était sûr et constant.

    Modèle bancaire ou modèle bancal ?

    Lire la suite

  • 41 milliardaires et 9,8 millions de pauvres : en France, les inégalités gagnent du terrain

    A la veille de l’ouverture du Forum économique de Davos, Oxfam a dévoilé son rapport sur les inégalités. Pour l’ONG, la France est touchée par une crise profonde.

    […]

    La France compte désormais 9,8 millions de pauvres, 400 000 personnes ayant basculé sous le seuil de pauvreté entre 2017 et 2018. Selon un rapport de l’Insee, publié en octobre 2019, les inégalités ont fortement augmenté en 2018 et « ont connu la plus forte progression depuis 2010 ». L’Oxfam signale également que les inégalités de patrimoine sont au même niveau depuis quatre ans, tout en restant « vertigineuses ». D’après les chiffres de l’Insee, 10% des ménages possèdent près de 50% du patrimoine total.

    […]

    Enfin, Oxfam pointe du doigt la politique fiscale d’Emmanuel qui favoriserait les plus riches en s’appuyant sur un rapport du Sénat. Grâce à la suppression de l’impôt sur la fortune, entre autres, les 100 premiers contribuables à payer l’ISF ont gagné en moyenne 1,7 million d’euros chacun.

    Sud Ouest

    https://www.tvlibertes.com/actus/41-milliardaires-et-98-millions-de-pauvres-en-france-les-inegalites-gagnent-du-terrain

  • Politique & Eco n°246 – Retraites, un grand absent du débat : le financement

    Depuis Juppé, c’est la finance internationale qui à la main sur la dette des régimes de retraite.

    Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Eloïse Benhammou, auteur du livre « Kleptocratie française » (Editions Le jardin des livres).

    1) Comprendre le financement des retraites

    (Evocation de la mémoire de Georges Lane intervenant de Politique & Eco décédé à Noël. RIP)
    – Une arnaque sociale depuis 20 ans
    – 1996 : Alain Juppé recule devant les grèves mais fait entrer la finance internationale dans le financement de la Sécurité Sociale
    – Contreparties : l’augmentation des cotisations
    – Plus de 40 régimes différents, faut-il n’en faire qu’un seul ?
    – Le cas exemplaire du RSI. Excédentaire mais injuste et illégal
    – Le mythe de l’égalité
    – Les autres régimes excédentaires
    – Spécificité française : le régime que tout le monde nous envie mais que personne n’imite
    – Déficit réel ou artificiel ?
    – Les comptes, un système de placement parmi les plus importants sur le plan international
    – Un budget supérieur à celui de l’Etat
    – Un viol de la règle selon laquelle l’Etat ne peut financer par l’emprunt que les investissements et non le fonctionnement
    – Paradoxe des régimes spéciaux de retraite qui, en défendant le statu quo, soutiennent la finance internationale

    Lire la suite