Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Il n’y a pas d’inflation, il y a un appauvrissement. Ce n’est pas pareil !

Il n’y a pas d’inflation, il y a un appauvrissement. Ce n’est pas pareil !
L’inflation… on la critique, on dit qu’elle est nettement plus élevée que ce que l’on dit officiellement ce qui est vrai, mais globalement, il est également vrai de dire que l’inflation est faible, très faible !
Pourquoi parce que tout dépend également quelle inflation nous regardons.
Parle-t-on de l’inflation des salaires, de celle du kilo de lessive ?
Parle-t-on de l’inflation qui touche les denrées alimentaires ou de celle qui concerne les prix de production industrielle ?
Si le citoyen voit l’inflation de son caddie, ou de son panier de courses ce qui est légitime, le macro-économiste, lui s’en fiche royalement parce que ce n’est pas une inflation économiquement problématique.
La vraie inflation est celle qui touche les salaires (et ils ne montent pas franchement depuis 20 ans) ou celle qui touche les productions industrielles et là aussi les prix ne frémissent pas franchement.
L’indice des prix à la production (IPP) de la Chine, qui mesure le coût des marchandises à la sortie de l’usine au mois d’août le montre bien. En baisse de 0.8% sur le dernier mois et quasi stable avec une très légère hausse de 0.1% sur l’ensemble de l’année 2019

Autant dire qu’il n’y a pas d’inflation au sens des banques centrales.

Ce que vous ressentez, ce n’est pas de l’inflation, c’est l’appauvrissement lié à l’augmentation des prix de consommation courante et du logement, et de l’énergie ou encore des taxes dans un contexte où les salaires, eux, ne montent plus depuis 20 ans de manière générale.
Il n’y a pas d’inflation, il y a un appauvrissement généralisé et c’est nettement plus grave !
Souvenez-vous des 30 glorieuses et de l’inflation des prix de 12% l’an, avec des salaires indexés qui progressaient tout aussi vite et des emprunts à taux… fixe !
En 5 ans, votre mensualité de crédit ne pesait plus rien dans votre salaire à une époque de plein emploi !
Aujourd’hui tout augmente faiblement mais comme les salaires eux, ne montent plus du tout, même avec 2% d’inflation par an, en 10 ans vous avez perdu 20% de pouvoir d’achat.
C’est cela qu’il se passe.
Charles SANNAT
http://by-jipp.blogspot.com/2019/09/il-ny-pas-dinflation-il-y-un.html#more

Écrire un commentaire

Optionnel