Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

insécurité - Page 2

  • Victor Rouart, rescapé du Bataclan, dénonce la sous-évaluation du danger islamiste

    Victor Rouart

    Victor Rouart est un rescapé de l’attentat du Bataclan. Grièvement blessé aux jambes, il mettra trois ans, trois ans de souffrances physiques et morales, pour s’en remettre. Il a publié Comment pourrais-je pardonner ?, récit de l’attentat cosigné avec le journaliste du Figaro Luc-Antoine Lenoir. À l’occasion de la sortie de son ouvrage et surtout du procès des terroristes du Bataclan, il est revenu sur le drame et, surtout, développe une réflexion sur l’état et l’avenir de la société française, sur cet islamisme de France qui vient, enfin, de rentrer par effraction dans la campagne électorale.

    Lire la suite

  • Nicolas Hulot, Juan Branco : épidémie d’accusations d’agressions sexuelles

    alerte-info-845x475.jpg

    De nouvelles accusations d’agressions sexuelles et de  se multiplient, ces derniers jours, contre des personnalités publiques.

    Nicolas Hulot

    À la veille de la diffusion d’un numéro d’« Envoyé Spécial » relayant les témoignages de femmes portant des accusations contre lui, Nicolas Hulot vient d’annoncer, sur BFM TV, quitter définitivement la vie publique. Accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles et de viol, l’éphémère ministre de la Transition écologique, ancien candidat à la primaire des écologistes, déclare : « Je ne m’exprimerai plus. Je ne souhaite à personne de vivre le cauchemar dans lequel je vis. »

    Lire la suite

  • Némésis : le collectif féministe identitaire attaqué par des antifas

    nemesis antifas

    Les antifas s’en prennent à des femmes ! Lors de la grande manifestation féministe organisée le week-end dernier à Paris, des militants d’extrême gauche s’en sont pris aux filles du Collectif Némésis, dont le tort est de ne pas s’aligner sur la pensée unique. Gérald Darmanin, toujours très tolérant avec les antifas, n’a pas réagi.

    Lire la suite

  • Covid-19 : colère partout dans le monde

    La succession des mesures sanitaires génère la colère partout dans le monde.

    Dans nombre de pays les manifestations se succèdent, parfois très violentes comme en Belgique ou aux Pays-Bas. Mais l’Australie, l’Autriche, la Croatie, le Canada, le Danemark, l’Italie notamment voient les manifestations se multiplier et se durcir.

    Melbourne, plusieurs milliers de personnes ont réclamé l’emprisonnement du premier ministre de l’Etat, à Montréal les manifestants se sont opposés à la vaccination obligatoire des fonctionnaires fédéraux, à Belfast, en Irlande du Nord, on manifeste contre le passe sanitaire.

    La contestation est vive aussi en Autriche où le gouvernement a décidé de re-confiner la population, y compris les vaccinés.

    CH

    https://www.tvlibertes.com/actus/covid-19-colere-partout-dans-le-monde

  • Rotterdam : une manifestation contre des mesures de confinement tourne à l’émeute, des blessés par des tirs de la police

    Des tirs de la police néerlandaise ont fait plusieurs blessés vendredi dans la ville portuaire de Rotterdam, au sud-ouest du pays, où une manifestation contre un confinement partiel pour lutter contre la pandémie de Covid-19 a tourné à l’«émeute», a indiqué la police locale. Plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées et au moins sept personnes ont été blessées, dont des policiers, lors d’un déchaînement de violence dans l’une des principales rues commerçantes de la ville.

    Lire la suite sur FdeSouche

  • Christine Kelly menacée de décapitation : on attend le cortège des indignations

    christine_kelly_en_2005_-_cropped-716x475.jpg

    Vu sur BoulevardVoltaire par Georges Michel

    « La volonté de me voir décapitée, la détermination de me l’envoyer par mail ne changera rien aux idées des uns et des autres. Chacun reste libre. Avec ou sans moi. » En postant ce message sur Twitter, jeudi 18 novembre,  affirme qu’elle a, de nouveau, été la victime de menaces.

    Lire la suite

  • Polémique autour de la venue de Zemmour à la commémoration des attentats du 13 Novembre : des victimes dénoncent « la mauvaise foi » et « l’indécence » des associations

    Selon les personnes qui sont à l’origine de cette tribune, l’objectif est d’« indiquer publiquement que si les associations de victimes du 13-Novembre ont réalisé un travail important et utile » jusqu’à présent, dans l’accompagnement des victimes, « leurs représentants ne sont en aucun cas leurs porte-paroles ».

    Lire la suite

  • Etats-Unis : Echec aux Black Lives Matter

    114145745-gettyimages-1228205352-230x180.jpg

    Le jeune Américain Kyle Rittenhouse, 18 ans, qui a tué par balle deux personnes et blessé une troisième en marge de manifestations Black Lives Matter en août 2020 à Kenosha, a été acquitté vendredi à l’issue d’un procès très suivi aux États-Unis.

    Lire la suite

  • Ces responsables qui connaissaient la menace terroriste… et n’ont rien pu faire

    cazeneuve-jpg-845x475.jpg

    Des responsables dépassés par les conséquences de l’ massive, telle est l’image qui ressort des dernières auditions lors du procès des auteurs de l’attentat du 13 novembre. Une semaine après la comparution de l’ancien Président François Hollande comme témoin – et ses propos qui ont fait couler de l’encre -, la parole est à ceux qui, dans les hautes instances, étaient concernés au premier chef par la lutte antiterroriste. Ainsi, le mardi 16 novembre, étaient cités Bernard Bajolet, directeur général de la  extérieure au moment des faits, et Patrick Calvar, alors directeur général de la Sécurité intérieure (ce dernier verra, finalement, son audience reportée à une date ultérieure) ; ce mercredi 17 novembre sont cités Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l’Intérieur, et François Molins, ancien procureur de la République près le tribunal judiciaire de Paris.

    Lire la suite

  • Guerre des dealers dans la cité Dr Ayme à Cavaillon (84) : L’enquête met en lumière une organisation militaire avec des points de replis, des véhicules relais, ainsi que des stocks d’armes et munitions.

    Dix individus soupçonnés de former le commando engagé par le clan de Monclar, dans la guerre entre dealers dans la cité du Dr-Ayme à Cavaillon, ont été arrêtés lundi matin, 15 novembre, par le Service de police judiciaire d’Avignon. L’enquête met en lumière une organisation militaire avec des points de replis, des véhicules relais, ainsi que des stocks d’armes et munitions.

    Lire la suite