Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

géopolitique - Page 5

  • À Davos, la caste affirme sa solidarité embarrassée avec le Deep State américain

    Le Forum de Davos 2022 a commencé hier, et a donné le ton de l'ensemble de l'exercice. Le président ukrainien Zelenski a fait une intervention vidéo qui a reçu une standing ovation, et la Russie était exclue des débats. On ne pouvait mieux illustrer l'alliance étroite entre les mondialistes et le complexe militaro-industriel américain. Mais Schwab a donné la parole à Henry Kissinger sur la question des relations avec la Russie et la Chine. C'était l'occasion de souligner les dangers du bellicisme qui anime le Deep State américain.

    Bien sûr, il fallait participer à la grande communion solidaire avec l’Ukraine, et Schwab a fait le job. Il a fait intervenir le président ukrainien en vidéoconférence pour que l’homélie officielle soit dite au peuple des croyants : la Russie a unilatéralement envahi la petite Ukraine si gentille et si pacifique, ce qui met Poutine et ses sbires, et même ses concitoyens, au ban de la communauté internationale. 

    Lire la suite

  • «Le monde est au bord d’une crise économique» : la Hongrie déclare l’état d’urgence

    Le chef du gouvernement hongrois Viktor Orban a déclaré l’état d’urgence mardi 24 mai, affirmant que «Le monde est au bord d’une crise économique». Cette mesure, approuvée par le Parlement, doit donner au gouvernement une «marge de manœuvre et une capacité de réaction immédiate» aux conséquences de l’opération militaire russe en Ukraine. Pour Viktor Orban, la Hongrie doit rester en dehors du conflit en Ukraine et «protéger la sécurité financière des familles».

    Pour rappel, Budapest fait face à une inflation annuelle de 9,5% et à un déficit budgétaire qui a explosé au premier trimestre. Cette décision a pour but d’éviter un ralentissement marqué de l’économie du pays.

    RT

    https://www.tvlibertes.com/actus/le-monde-est-au-bord-dune-crise-economique-la-hongrie-declare-letat-durgence

  • Depuis le début de la guerre, 85 000 Ukrainiens sont arrivés en France

    Trois mois de conflit plus tard, 85 000 Ukrainiens bénéficies de l’allocation pour demandeurs d’asile (Ada) en France, a indiqué mardi à l’AFP le patron de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii) Didier Leschi.

    Le directeur général de l’administration précise : «Au 20 mai, 85.000 déplacés Ukrainiens étaient couverts par l’Ada» avec 45 000 cartes de paiement délivrées aux familles. Depuis de très nombreuses semaines, l’Ofii délivre des allocations aux Ukrainiens à un rythme de «300 par jour», a ajouté Leschi.

    Lire la suite

  • La Pologne joue avec le feu et pourrait bien dynamiter l'Union Européenne

    L’Union Européenne est dépassée par les événements

    M.K. Bhadrakumar comprend mieux la situation des Européens que les Européens: 

    Sur le plan militaire, Kiev et ses conseillers occidentaux espéraient coincer d’importantes forces russes à Marioupol, mais ils ont été dépassés. Le commandant de l’armée d’Azov, Sviatoslav ” Kalina ” Palamar a été emmené hier de l’usine sidérurgique Azovstal dans un véhicule blindé russe spécial. Tout cela va démoraliser l’armée ukrainienne.

    Par conséquent, l’annonce américaine de 40 milliards de dollars supplémentaires pour l’Ukraine peut être considérée comme un coup de fouet au moral. L’aide militaire américaine combinée pour l’Ukraine s’élève désormais à 54 milliards de dollars, ce qui représente environ 81 % du budget de défense de la Russie pour 2021. Mais, comme le diraient les Américains, un déjeuner gratuit ça n’existe pas. La loi Ukraine Democracy Defense Lend-Lease Act de 2022, signée par Biden en mai, s’inspire de la législation utilisée pendant la Seconde Guerre mondiale pour fournir des armes aux pays alliés, et stipule que ces aides sont en fait des dettes qui doivent être remboursées par l’Ukraine à terme.

    Lire la suite

  • Guerre d’Ukraine – Jours 86-87-88

    Lire la suite

  • Arrêtez de tuer les enfants du Donbass !

    Huit longues années  à attendre que le grand frère Russe vienne enfin faire le ménage! Alléluia.

    Printemps, été, automne, hiver, c'était toujours la saison des bombes qui massacraient des civils sous le regard absent des grands donneurs de leçons du camp du bien.

    Une petite vidéo de 2017. 

    Les "audacieux" seigneurs de la guerre ukrainiens s'attaquent au problème pour récupérer la patrie. 

    Les journaux américains et européens se taisent.


    Comely Dishy

    https://by-jipp.blogspot.com/

  • L’Allemagne et l’Italie acceptent de payer le gaz russe en roubles

    L’Allemagne et l’Italie ont autorisé les entreprises nationales à ouvrir des comptes en roubles auprès de la banque russe Gazprombank pour se conformer au nouveau système de paiement du gaz naturel et éviter une interruption de l’approvisionnement, a rapporté Reuters vendredi.

    Lire la suite

  • La France est-elle entrée en guerre aux côtés de l’Ukraine ?

    La France est-elle entrée en guerre aux côtés de l’Ukraine ?

    Vu sur LeSalonBeige

    Le tweet publié par le Chef d’Etat-Major des Armées françaises (CEMA) est plus que troublant. Si les Français savent que la France livrait de l’armement à l’Ukraine, ils ignoraient que l’armée française était impliquée dans les opérations militaires. Ce genre de publication aussi forte étant rarement le fruit d’une initiative personnelle des militaires, toujours aux ordres des politiques, faut-il chercher du côté d’Emmanuel Macron, chef des armées ? Il serait temps que chacun conserve son calme. Les conseillers de l’Elysée devaient lire Henri Guaino :

  • Des armes à la place du pain pour les réfugiés ukrainiens. La priorité d’Ursula va-t-en-guerre

    L’Union européenne, c’est la paix, vraiment ? Pour Ursula von der Leyen, il est plus important d’envoyer des armes à l’Ukraine que d’aider les pays voisins à accueillir et nourrir les réfugiés ukrainiens.

    Monseigneur Krzysztof Zadarko, président du Conseil des évêques polonais pour la migration, le tourisme et les pèlerinages, a rappelé ces derniers jours :

    « L’ampleur de l’aide humanitaire fournie par l’Église catholique en Pologne est énorme. Il n’y a pas de paroisse qui ne veut pas participer… il y a un besoin d’assistance systémique à long terme ».

    Et les Polonais peuvent se demander : mais où est l’Europe ?

    Lire la suite