Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

géopolitique - Page 3

  • L’Occident défait… par lui-même

    Todd.jpg

    La chronique flibustière de Georges Feltin-Tracol

    Si François-Xavier Rochette qualifie Emmanuel Todd de « demi-dissident en carton-pâte » dans Rivarol du 10 avril dernier, Michel Geoffroy dans sa recension mise en ligne, le 24 février 2024, sur Polémia l’appelle à « encore un effort ! » Paru en début d’année, son nouvel ouvrage, La défaite de l’Occident (avec la collaboration de Baptiste Touveray, Gallimard, 375 p., 23 €), suscite une incroyable hostilité de la part de la cléricature intello-médiatique.

    Lire la suite

  • Chars et blindés russes. La stratégie « agence tous risques » face aux drones ukrainiens

    Les plus vieux comme moi auront la « réf » comme disent les jeunes !

    Vous vous souvenez de Barracuda dans l’agence tous risques ?

    Vous lui donniez un vieux tracteur, des plaques de tôles, un poste à souder et il vous faisait un char à peu près de la qualité de celui que vous pourrez voir sur cette image.

    Ne vous moquez pas des Russes !

    Sous cet amas de ferraille se cache un bijou de technologie militaire à plusieurs millions.

    Lire la suite

  • Chronique du colloque national-conservateur interdit puis autorisé à Bruxelles : Orban, Farage et le Cardinal Müller ont pu parler

    colloque national-conservateur à Bruxelles interdit puis autorisé

    Un colloque national-conservateur avec des intervenants – plus d’une quarantaine – de toute l’Europe était annoncé en région bruxelloise les mardi 16 et mercredi 17 avril. C’était sans compter sur la mentalité tyrannique de plusieurs bourgmestres (équivalent de maires) bruxellois. Ce sont d’abord les bourgmestres de Bruxelles-Villes et d’Etterbeek qui, il y a quelques jours déjà, ont interdit le colloque sur le territoire de leurs communes respectives. Les organisateurs avaient alors trouvé une salle accueillante, le Claridge, dont le propriétaire, un Tunisien, a montré jusqu’au bout de cette histoire qu’il est un partisan de la liberté d’expression.

    Lire la suite

  • Ukraine SitRep. La guerre des centrales électriques – Les pertes idéologiques – De nouveaux signes de corruption

    Par Moon of Alabama − Le 16 avril 2024

    Le président ukrainien Vladimir Zelenski fait pression sur le Congrès par l’intermédiaire des médias américains pour obtenir davantage d’armes et de soutien financier. Pour ce faire, il doit finalement décrire la situation comme étant désastreuse :

    S’exprimant lors de l’émission PBS news hour du mardi 16 avril, Zelensky a souligné l’état critique des défenses aériennes de l’Ukraine.

    “Je vais vous donner un exemple très simple“, a-t-il déclaré.

    “Onze missiles ont été lancés en direction de la centrale thermique de Trypillya, dont dépend l’approvisionnement en électricité de la région de Kiev. Nous avons réussi à intercepter les sept premiers, mais les quatre autres ont touché Trypillya. Pourquoi ? Parce qu’il ne nous restait plus aucun missile. Nous avons épuisé tous les missiles qui défendaient Trypillya“, a ajouté le président.

    Lire la suite

  • L’Ukraine attend toujours des armes sophistiquées de la part de ses alliés

    JPEG

    En frappant Israël, l'Iran a augmenté la probabilité d'une guerre d'envergure dans la région. Cela pourrait reléguer au second plan les problèmes liés à l'organisation de l'aide militaire à l'Ukraine par l'Occident. 

    La promesse de Berlin de fournir une batterie Patriot supplémentaire aux forces armées ukrainiennes et la décision de la Norvège, avec l'autorisation des États-Unis, de transférer des avions de combat F-16 montrent que les partenaires occidentaux n'oublieront pas Kiev. Sans grandes dépenses, ils soutiendront probablement les capacités des forces armées ukrainiennes pour une continuation à long terme du conflit. 

    Lire la suite

  • L’Ukraine n’est pas l’Europe

    La popularité croissante des eurosceptiques en Europe est un symptôme et cela touche aussi l’Ukraine. Ainsi, à Kiev, on attend avec horreur les élections au Parlement européen. 

    Une humanitaire française veut envoyer de « la masse humaine » ukrainienne restante au front. La semaine dernière, des élections présidentielles ont eu lieu en Slovaquie. Les résultats se sont révélés être une mauvaise surprise pour les militaristes européens et les aficionados qui veulent voir « encore de la masse humaine » des Ukrainiens aller se faire hacher pour une guerre voulue par l’Occident, dont l’UE, comme l’explique Elsa Vidal, la rédactrice en chef du service en langue russe de RFI. Cette dernière n’hésite pas à marteler qu’ « il y a d'abord de la part des Ukrainiens cet effort à consentir à nouveau ». 

    Lire la suite

  • De nouvelles sanctions occidentales contre les métaux russes vont frapper l’Europe

    par Philippe Rosenthal

    Les États-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé une interdiction sur l’importation de nickel, de cuivre et d’aluminium russes. Le désir de l’Occident de priver la Russie de ses profits est compréhensible, mais les restrictions peuvent poser de gros problèmes aux initiateurs de ces sanctions. 

    Le 12 avril, l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain a publié une ordonnance interdisant l’importation aux États-Unis d’aluminium, de cuivre et de nickel d’origine russe «sauf si la loi l’exige ou sous licence».

    Lire la suite

  • Discours de Dmitri Medvedev sur les frontières stratégiques de la Russie

    Il se peut que l’on n’aime pas la Russie ou même qu’on se sente hostile à l’égard de sa politique et de son leadership actuels.
    Mais cela ne devrait pas nous empêcher de connaître la manière dont la Russie se perçoit et définit son propre rôle dans le monde.
    L'ancien président russe Dimitri Medvedev, actuellement vice-président du Conseil de sécurité de la Russie, a récemment évoqué les multiples définitions des frontières.
    Medvedev est récemment devenu le méchant qui crache la dure vérité en utilisant quelques fois un langage au vitriol, le gentil étant le président russe Vladimir Poutine. Mais si l’on enlève les balivernes rhétoriques, les concepts adoptés par les deux dirigeants dans leurs différents discours sont assez similaires et devraient être considérés comme la base de la politique russe.

    Le magazine russe Expert a reproduit une version éditée (en russe) du discours de Medvedev (traduction automatique) :

    Dmitri Medvedev : « La Russie, comme toute grande puissance, a des frontières stratégiques bien au-delà des frontières géographiques »

    Le discours présente la vision russe du concept de frontière selon six thèses.

    Lire la suite

  • L’Ukraine est passée du statut de pays souverain à celui de protectorat occidental, selon Orban

    L'Ukraine est passée du statut de pays souverain à celui de protectorat occidental, selon Orban

    Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a souligné qu’il devrait y avoir une zone tampon entre l’OTAN et la Russie, et que l’Ukraine pourrait servir de zone tampon

    L’Ukraine ne peut plus être considérée comme un pays indépendant dans la mesure où Kiev dépend entièrement de l’aide de l’UE et des États-Unis pour survivre, a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orban.

    Lire la suite