Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

géopolitique - Page 2

  • Matières premières : le nouveau piège de Poutine qui pourrait se refermer sur l’Occident

    - Die Welt - 26/06/2022

    La Bolivie possède les plus grands gisements de lithium au monde et recherche des partenaires commerciaux pour exploiter cette matière première essentielle à la mobilité électrique. 
     
    Au premier rang se trouve la Russie, qui sent sa grande opportunité de rendre à nouveau l'Europe dépendante d'elle-même.

    Lire la suite

  • Vers la faillite de l’Occident et de la France macronienne !

    661964277.4.jpg

    Marc Rousset

    « Notre industrie s’effondre, le commerce extérieur est catastrophique, l’insécurité est colossale, l’école est à la dérive. Et la première mesure proposée par LREM est d’inscrire le droit à l’IVG dans la constitution que personne ne conteste en France. Au-delà du pitoyable. Terrifiant. » Tel est le judicieux constat de Christian Saint-Étienne auquel il convient d’ajouter l’hallucinante invasion migratoire, le taux de natalité insuffisant des Français de souche, la décadence sociétale, le déficit public insoutenable, l’endettement stratosphérique, des prix exorbitants de l’énergie avec des rationnements en vue pour l’hiver, l’inflation, la récession, la stagflation, la faillite économique ainsi que l’explosion politique et sociale à venir !

    Lire la suite

  • Bien comprendre ce que Schwab et la clique de Davos nous préparent

    20211222035748584.jpeg

    Alain Falento Riposte laïque cliquez ici

    Il est difficile de développer un argumentaire associant le Forum de Davos, l’U.E, la Covid et le pass sanitaire sans être taxé immédiatement de complotiste ou de conspirationniste d’extrême droite.

    Et je dois admettre pour une fois qu’ils ont entièrement raison. En effet il n’y a aucun complot ou aucune conspiration dans cette affaire pour la bonne raison que rien n’est tenu secret. Toutes les informations concernant ces projets sont disponibles pour peu qu’on ait connaissance de leur existence et l’envie de se plonger dedans. Nous sommes devenus tellement insignifiants à leurs yeux qu’ils ne se donnent même plus la peine d’une discrétion minimale.

    Lire la suite

  • Cette pénurie de gaz russe qui vient

    gaz.jpg

    Bertille Bayart

    Il y a tout juste quarante ans, le projet de gazoduc eurosibérien semait la zizanie dans l’Otan. A la suite de la loi martiale imposée à la Pologne du général Jaruselski fin 1981, Ronald Reagan dégainait contre l’urss en juin 1982 l’arme des sanctions économiques, y compris extraterritoriales. Interdiction fut faite aux entreprises américaines, et aux entreprises européennes utilisant des technologies américaines, de fournir les équipements nécessaires à la construction du premier gazoduc destiné à acheminer le gaz soviétique en Europe de l’Ouest.

    Lire la suite

  • La Bavière réfléchit pour l'Allemagne: un arrêt des livraisons de gaz russe pourrait plonger le pays dans une récession bien plus importante qu'imaginé!

    Voici les conclusions d’une étude commandée par le patronat bavarois: (nous soulignons). 

    “Un arrêt des livraisons de gaz russe entraînerait un effondrement de la production de nombreux secteurs industriels, avec des conséquences pour l’ensemble de l’économie.
    La guerre d’agression russe contre l’Ukraine a brusquement placé la sécurité de l’approvisionnement énergétique sous les feux de la rampe. Alors que pour l’approvisionnement en pétrole allemand, les alternatives à la Russie seront entièrement disponibles d’ici la fin de l’année 2022, la situation est plus compliquée pour l’approvisionnement en gaz. Dans ce contexte, de nombreuses études ont déjà été réalisées pour évaluer les effets d’une éventuelle interruption de l’approvisionnement en gaz russe sur l’économie allemande.

    Lire la suite

  • Guerre d’Ukraine: Jours 121-122. Poutine à Macron: “Désolé mon bavard mais maintenant j’ai hockey!”

    L'Ukraine est en train de perdre la guerre et les Occidentaux ne savent pas quoi inventer pour prolonger le conflit, dans l'espoir que la Russie finisse par chuter. A Washington, on fait circuler avec le plus grand sérieux, des cartes sur l'éclatement à venir de la Russie. Pendant ce temps, des centaines d'Ukrainiens sont tués ou blessés inutilement chaque jour, alors qu'il faudrait négocier. Mais l'Ouest sait-il encore négocier? De ce point de vue, la transcription d'un entretien entre Emmanuel Macron et Vladimir Poutine à quelques jours du déclenchement de la guerre en fait sérieusement douter.

    La Bataille d’Ukraine

    Journée du 25 juin 2022

    Selon Southfront.org

    La nuit du 24 au 25 juin  a vu le bombardement massif des positions ukrainiennes dans tout le pays. 40 à 60 missiles russes ont visé les militaires kiéviens en l’espace de quelques heures. Les frappes ont été effectuées depuis le territoire biélorusse, depuis la Russie et la mer Noire. 

    Lire la suite

  • Donbass : une défaite ukrainienne prévisible

     

    Depuis maintenant plus de trois mois, les combats font rage sur le plan militaire en Ukraine. Mais un autre combat se déroule sur les réseaux d’information occidentaux pour tenter de nous convaincre de l’imminence d’une défaite russe sur le terrain face à la courageuse armée ukrainienne armée, équipée et entraînée par l’OTAN. C’est d’ailleurs une caractéristique de cette guerre. Elle est conduite du côté russe sur des bases militaires et commandée par des professionnels. Du côté ukrainien, et pour le malheur des soldats, ce sont des communicants qui prennent les décisions avec pour seul objectif de vendre un récit aux opinions occidentales. Le problème c’est que quoiqu’en dise BHL vantant sur BFM « le moral d’acier » des troupes de Kiev, l’artillerie ça tue les soldats et ça fait gagner la guerre.

    Lire la suite

  • Cette supériorité militaire “hypersonique” de la Russie que les Occidentaux s’obstinent à ne pas voir

    Personne ne veut regarder en face la raison pour laquelle Vladimir Poutine a pris le risque d'une guerre et d'un affrontement géostratégique avec l'Occident : l'arme hypersonique lui fournit une supériorité militaire que seuls les USA avaient possédé entre 1945 et 1949, quand ils avaient le monopole de l'arme atomique. Il y a ceux qui savent, au Pentagone, et qui se taisent pour ne pas rendre visible l'infériorité provisoire des USA. Il y a ceux qui ne savent ni ne voient, qui peuplent les palais gouvernementaux de l'Union Européenne et les plateaux de télévision des médias occidentaux. Mais l'Occident ne surmontera la crise actuelle qu'à condition de regarder la réalité en face: la Russie combat sans hâte et à l'économie en Ukraine car elle a pour elle le temps que lui donne sa maîtrise de la révolution militaire hypersonique.

    Lire la suite

  • Embargo sur le pétrole russe. Vraiment ?

    MPI a déjà rapporté les indécisions de la présidente de la Commission Européenne, Ursula von der Leyen, qui tel est un grand manitou atlantiste veut imposer la volonté des Etats-Unis aux pays européens. Embargo sur le pétrole russe ? Pas embargo ? Elle a dit tout et son contraire à quelques jours d’intervalle la semaine dernière. Pour se laisser une porte de sortie dans les deux cas selon le résultat de la consultation du Conseil européen extraordinaire de lundi 30 mai.

    Lire la suite

  • Guerre en Ukraine : quelle voie de sortie ?

    2744947213.jpg

    Renaud Girard

    Comment arrêter la guerre fratricide en Ukraine, déclenchée il y a trois mois par la Russie ? Il faut se rendre compte que ce conflit a déjà fait au minimum 20000 morts chez les Russes et un chiffre approchant chez les Ukrainiens. Les destructions sont gigantesques et pas seulement à Marioupol. Plus de six millions d’Ukrainiens, principalement des femmes, des enfants et des vieillards, ont quitté leur pays.

    Lire la suite