Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

immigration - Page 4

  • Trappes : ce que dit la réélection d’Ali Rabeh, par Ivan Rioufol

    Ali Rabeh

    Ali Rabeh, dont l’élection avait été invalidée par le Conseil d’Etat en juin pour pratiques illégales, a regagné dimanche la mairie de Trappes (Yvelines). Ce proche de Benoît Hamon et de son mouvement Génération.s, a emporté le scrutin au premier tour avec 58,36% des voix, contre 34,89% à son adversaire, Othman Nasrou, soutenu par Valérie Pécresse (LR) et l’ancien maire (PS) de la ville, Guy Malandain. La participation a été de 41,59%, au lieu de 34,1% en 2020. Commentant sa victoire, Rabeh a dénoncé une « droite zemmourisée et clientéliste ». Rabeh s’était notamment fait connaître pour sa véhémence contre un professeur de Trappes, Didier Lemaire, qui avait alerté sur l’islamisation de la commune, « l’une des toutes premières pépinières djihadistes d’Europe ».

    Lire la suite

  • Clandestins : Human Rights Watch dénonce la France

    Nouvelle ingérence de la part d’Human Rights Watch ! Un rapport de l’ONG dénonce le traitement des clandestins dans la région de Calais et s’en prend notamment à la police française. Le document ne fait en revanche pas mention des graves problèmes provoqués par ces immigrés illégaux.

    « Humiliation », « harcèlement quotidien », « traitements dégradants »… Human Rights Watchs emploie les grands mots pour désigner la gestion du problème de l’immigration clandestine par les autorités françaises, et plus précisément dans la région de Calais.

    Lire la suite

  • Orban : la migration de masse fait partie du « plan global » pour créer un « nouveau prolétariat »

    S’exprimant lors de la 4e Conférence démographique de Budapest qui s’est tenue la semaine dernière, et organisée comme un forum sur les politiques en faveur de la famille et d’autres mesures pour inverser le déclin de la population sans recourir à l’immigration de masse, le premier ministre hongrois, Viktor Orbán s’est adressé aux participants, dont l’ancien vice-président des États-Unis  Mike Pence, le  président de la Serbie, le président serbe de Bosnie et les premiers ministres de Slovaquie et de Slovénie, ainsi que Marion Marechal et Éric Zemmour, notant que la cause du conservatisme national a « subi des pertes politiques importantes » ces dernières années.

    Lire la suite

  • Squat : l’impuissance des propriétaires d’Île-de-France face aux Roms

    Le Parisien  du 7 octobre consacrait un long article à la scandaleuse situation que vivent des petits patrons franciliens dont les usines et les bureaux sont squattés, puis dégradés et vidés par des familles entières de Roms.

    Fin 2020, les bureaux d’une  d’Évry-Courcouronnes, laissés vacants, ont été envahis par 250 Roms. Il a fallu huit mois pour les expulser d’un local qu’ils avaient transformé en décharge. Le propriétaire a perdu un demi-million d’euros.

    Lire la suite

  • Bérénice Levet : « La ville est devenue le théâtre des obsessions identitaires »

    «Nous avons affaire à des individus incarcérés dans la prison du présent, sans épaisseur temporelle, aplanis, sans verticalité, reconduisant toute grandeur à leur minuscule dimension», souligne Bérénice Levet. JULIEN FALSIMAGNE

    ENTRETIEN - Bérénice Levet est philosophe, spécialiste de Hannah Arendt. Elle publiera prochainement L’Écologie ou l’ivresse de la table rase, aux Éditions de l’Observatoire.

    LE FIGARO. – La mairie de Rouen envisage de remplacer la statue équestre de Napoléon par une statue de l’avocate Gisèle Halimi, après l’avoir temporairement remplacée par un Napoléon «uberisé», représenté en livreur Deliveroo. Faut-il y voir un symptôme de la «cancel culture» ?

    Lire la suite

  • Macron devient fatigant, avec ses courbettes à l’Afrique !

    macron-afrique-845x470.png

    Du sommet -France de Montpellier, les observateurs loueront la constance de notre très cher président de la République dans ses œuvres de génuflexion. Emmanuel  a enchaîné les perles comme s’il y avait chez lui un besoin de satisfaire les attentes de son auditoire. C’est d’ailleurs devenu une spécialité : chaque fois qu’il doit défendre la France face à des Africains, il s’oublie. Ce n’est pas une absence de culture, encore moins un complexe, mais on a le sentiment qu’il y a, chez ce monsieur, un besoin maladif d’humilier la France en réécrivant l’Histoire.

    Lire la suite

  • Christophe Guilluy : “Le contrôle de l’immigration n’est pas qu’une demande de l’extrême-droite”

    Guilluy : "Le contrôle de l'immigration n'est pas qu'une demande de l'extrême-droite"

    On ne le présente plus : Christophe Guilluy, géographe, inventeur du concept de “France périphérique” revient pour L’Express sur les questions qui animent le débat et la conversation publique en ce début fou de campagne présidentielle. Sur l’immigration, dont il rappelle qu’elle ne saurait se résumer à une question ethnique – “la réduction des flux est une demande de Français de toutes origines” -, il préconise une approche pragmatique : “certains quartiers sont devenus des sas, où l’on ne reste pas. Il faut y laisser les habitants vieillir. Quand on aura des petits vieux qui tapent le carton en bas des tours, la donne changera”.

    Lire la suite

  • Dominique Reynié : « Le Danemark, gouverné par les sociaux-démocrates, applique les mesures contre l’immigration proposées par Zemmour. Ce n’est donc pas infaisable »

    Vu sur FdeSouche

    En Lien :

     

     

  • Trois mousquetaires avaient sonné le tocsin…

    4117377726.jpg

    François Floc'h

    … mais ils n'ont pas été entendus !

    Les politiciens d'aujourd'hui, les chroniqueurs ont la mémoire courte. Cela leur permet de fuir leurs propres responsabilités. Les plus roublards nous disent : "Il y a 20 ans, nos dirigeants auraient dû faire ceci, auraient dû faire cela…" Les un peu moins malhonnêtes reconnaissent que "depuis 30 ans, on (?) a refusé les nécessaires décisions". Et bla et blabla…

    Tous ces gens-là nous racontent des billevesées car il y a plus de 50 ans – un demi siècle ! Deux générations ! – que les plus lucides avaient commencé à sonner le tocsin. Trois d'entre eux, tels des mousquetaires courageux, méritent de ne pas être oubliés.

    Lire la suite

  • Contre l’invasion migratoire, le retour des frontières et des barbelés ?

    Avec les Danois, c’est Noël avant l’heure, sachant que les Lituaniens viennent de trouver sous le sapin de quoi construire un mur de barbelés de quinze kilomètres de long, petit cadeau venu de Copenhague… 

    Comparé au mur de 500 kilomètres que Vilnius, sa capitale, est en train d’ériger pour protéger ce petit État balte de l’immigration venue de Biélorussie, c’est modeste. Mais ces barbelés ne sont pas non plus tout à fait comme les autres, nous dit Le Monde : « Ce ne sont pas des fils classiques, mais un modèle spécial, en accordéon, couvert de lames similaires à celles d’un rasoir, pouvant causer des blessures mortelles ». Bref, on n’arrête pas le progrès, n’en déplaise aux professionnels du progressisme.

    Lire la suite