Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'emploi - Page 4

  • Indicateur avancé des faillites. « Les pertes » d’emploi chez les patrons en forte hausse !

    C’est un article de la Tribune qui revient sur les derniers chiffres de ce que l’on pourrait qualifier d’indicateur avancé des « faillites » d’entreprises.

    Il s’agit des pertes d’emploi chez les patrons de très petites entreprises et ces pertes d’emploi s’envolent !

    « Le nombre d’entrepreneurs qui ont perdu leur emploi a augmenté de près de 30 % sur un an au premier semestre 2022 pour atteindre 18.519. Les patrons de l’hôtellerie, de la restauration et des débits de boisson (+60,8 %) sont particulièrement touchés par cette hausse. Par ailleurs, lors des universités d’été du Medef, qui débute ce lundi, la question de l’augmentation des coût de l’énergie et de ses conséquences va largement s’inviter ».

    Lire la suite

  • NON À L’IMMIGRATION ! NON À LA RÉGULARISATION DES CLANDESTINS !

    Halte-a-limmigration-sauvage-ON.jpeg

    Franck Nicolle

    Il n’est pas étonnant que le président de l’Association française des maîtres restaurateurs prône la régularisation des clandestins dans la corporation. L’AFMR n’est pas indépendante du tout. C’est au contraire une émanation coûteuse et inutile de l’Etat qui se mêle une fois de plus de tout, au lieu de se consacrer à ses fonctions régaliennes (qu’il est hélas incapable d’assumer). Elle est financée par le contribuable et, à la marge, par quelques restaurateurs en mal d’obtention d’une belle plaque publicitaire en métal argenté, délivrée par le préfet. L’adresse, 40 rue du Colisée, 75008 Paris est d’ailleurs proche du palais de l’Elysée. Bonjour le loyer ! Ce n’est pas grave, comme disait François Hollande, c’est l’Etat qui paye !

    Lire la suite

  • Renault révèle avoir perdu 2,3 milliards d’euros au premier semestre de cette année en raison de son retrait de Russie

    Le constructeur automobile français Renault estime avoir perdu 2,3 milliards d’euros (2,34 milliards de dollars) au premier semestre de cette année en raison de son retrait de la Russie, son deuxième marché le plus important, a indiqué l’entreprise dans son rapport financier publié vendredi.

    Lire la suite

  • Environ 4.000 Tunisiens vont être recrutés pour travailler dans les hôtels et restaurants français grâce à une plateforme reliant le Pôle Emploi tunisien et les employeurs français (MàJ)

    18/07/2022

    Face à la pénurie, environ 4000 Tunisiens vont être recrutés pour travailler dans les hôtels et restaurants français grâce à une plateforme reliant le Pôle Emploi tunisien et les employeurs français.

    La France sort les rames pour trouver des bras. Fait inédit cette année, elle va jusqu’à créer un dispositif pour piocher des saisonniers directement en Tunisie. Hubert Jan, le président de la branche restauration de l’Union des métiers et des industries de l’hôtellerie (Umih), raconte que les premiers échanges ont eu lieu en 2019, à l’ambassade de Tunisie en France, en lien avec le ministère de l’Intérieur. Leurs efforts ont porté leurs fruits le 29 juin dernier, avec la signature d’une convention entre l’Umih et l’équivalent du Pôle Emploi en Tunisie, l’Agence tunisienne pour l’emploi et le travail indépendant (Aneti). Dans les prochains jours, 4 000 Tunisiens devraient être recrutés pour œuvrer dans des bistrots ou des hôtels tricolores.

    (…) Libération

    (Merci à BB)

    Lire la suite sur FdeSouche

  • Désindustrialisation : comment nous en sommes arrivés là ?

    1059244599.jpg

    Charles Jaigu

    Ce pourrait être un grand coup de gueule. Mais ce n’est pas le genre de l’auteur. Pourtant, derrière le constat de ce livre, il y a un sentiment de gâchis  profond dont la part revient en propre à la France, même si tant d’autres pays dits développés ont connu les ravages de la désindustrialisation. Dans ce bilan, Nicolas Dufourcq est juge et partie. Et c’est tant mieux. Il dirige la Banque publique d’investissement depuis sa création en 2013. Ce fut l’une des bonnes initiatives du quinquennat Hollande, et il en fallait quelques-unes pour rattraper un début de mandat catastrophique pour les entreprises.

    Lire la suite

  • De plus en plus de secteurs concernés – La France manque de main-d’œuvre

    emplois main d'oeuvre

    Dans notre édition datée du 4 mars dernier, Françoise Monestier, évoquant l’importante pénurie de main-d’œuvre dont pâtissent aujourd’hui plusieurs secteurs de l’économie française, montrait à quel point la crise du Covid-19 (mais pas seulement) avait modifié de manière négative le rapport de nos compatriotes à la valeur travail. Or, déjà préoccupant au moment où notre consœur analysait cette transformation, ce phénomène, que l’on pourrait en somme qualifier de « désertion », n’a fait depuis que s’emballer et s’étendre à une foule d’autres professions jusque-là relativement épargnées. Au point que, selon plusieurs représentants des secteurs concernés, cette « grande démission » des travailleurs français pourrait, à terme, condamner leurs activités, et donc lourdement impacter notre économie nationale.

    Lire la suite

  • [Tribune] La ré-industrialisation sera rurale ou ne sera pas

    landscapes-2778451-960-720-845x475.jpg

    C’est un antagonisme évident aux yeux de tous. Industrie et ruralité s’opposent comme l’eau et le feu, comme deux mondes, comme deux époques révolues. Dans l’inconscient collectif, c’est l’usine qui poussa le « paysan français » à déserter sa campagne pour rejoindre la ville et changer la nature de son travail. Alors oui, le progrès technique et les ruptures technologiques ont considérablement augmenté les rendements, sans parler des changements de consommation qui ont poussé les paysans vers les villes usines, mais Franklin Mendels avait théorisé ce qu’il est communément admis d’appeler la « proto-industrialisation ».

    Lire la suite

  • Manque de main d’œuvre : un chemin semé d’embauches (Présent)

    Dans des secteurs divers, la France manque de bras : les employeurs peinent à recruter. Un phénomène aux causes multiples – effet post-Covid, pénibilité, salaires médiocres, assistanat… – et révélateur d’une société déliquescente.

    Lire la suite

  • « Sont-ils devenus fous se demande le journal Investir ? » L’édito de Charles SANNAT

     par  | 17 Mai 2022 |

    Mes chères impertinentes, chers impertinents,

    François Monnier le directeur de la rédaction du journal Investir n’est pas franchement ni un complotiste ni un grand révolutionnaire à la solde des forces communistes et au service de la CGT alors quand il nous gratifie d’un édito hebdomadaire intitulés « Sont-ils tous devenus fous ? », cela me donne envie de lire sa prose.

    Que dit-il à ses lecteurs ?

    Que le risque d’une récession mondiale synchronisée augmente.

    « Xi Jinping, Vladimir Poutine et Jerome Powell s’enferment dans une logique implacable de décroissance. Les prochains évènements de mai seront décisifs pour la bourse ».

    Il a parfaitement raison de dire que « le pire peut encore être évité, mais que l’environnement ne cesse de se dégrader. A court terme il convient d’être prudent ».

    Certes, sauf que personne ne semble plus vouloir éviter le pire.

    Lire la suite