Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

international - Page 4

  • Dans Politique Magazine : Moscou et Ankara face à face en Syrie et en Libye, par Antoine de Lacoste.

    Kurdes, Turcs, Russes, Syriens, islamistes, Libyens, Américains… L'Orient compliqué est un maelström d'influences, de manœuvres politiques et d'ambitions économiques où tout est possible. Une chose est certaine : l'Europe n'est plus rien en Méditerranée.

    Depuis que les États-Unis renoncent progressivement à être les gendarmes du monde et que l’Europe ne sert plus à rien, la Turquie et la Russie sont les deux nouveaux acteurs majeurs du monde méditerranéen. Ces deux pays sont donc condamnés à s’entendre afin d’éviter d’excessives tensions mais l’exercice relève parfois de l’équilibrisme. C’est notamment le cas dans le nord-ouest de la Syrie, dans la province d’Idleb, et en Libye où chacun soutient un camp opposé.

    Lire la suite

  • Fausse nouvelle : Le journal Le Monde épinglé par la diplomatie russe

    Fausse nouvelle : Le journal Le Monde épinglé par la diplomatie russe

    Le quotidien Le Monde a refusé de publier le démenti de sa fausse information sur le ministère russe des Affaires étrangères, rapporte dans un communiqué la diplomatie russe. Le 27 janvier, ce journal a publié un article de son ancien correspondant à Moscou qui renfermait une fausse information prétendant que le ministère avait durci l’octroi de visas aux journalistes étrangers, ainsi que l’accréditation de ces derniers. Dans son communiqué, la Russie exprime :

    «Nous nous voyons de nouveau dans l’obligation de soulever le problème de non-respect par le grand journal français Le Monde de ses engagements, refusant à la partie, victime d’une fausse information, à savoir le ministère russe des Affaires étrangères, le droit d’y répondre dans les pages du quotidien».

    Lire la suite

  • Le nouveau cycle de la mondialisation

    mondialisation.jpg

    Par Laurence Daziano*

    L’épidémie de coronavirus, partie d’un marché de Wuhan, entraîne l’économie mondiale dans un choc d’offre et de demande, aussi majeur que celui du choc pétrolier de 1973. Mais, au- delà de l’effet conjoncturel sur la croissance de l’année 2020, le coronavirus s’inscrit dans une profonde transformation des échanges mondiaux qui ouvre une nouvelle page de la mondialisation dans la prochaine décennie.

    Le coronavirus a démontré l’extraordinaire dépendance des économies occidentales à la Chine. Depuis vingt ans, la production industrielle et manufacturière a été délocalisée en Chine, à un niveau extrême pour certains produits industriels stratégiques, à l’instar des médicaments ou des équipements télécoms. Pékin est désormais la « plaque tournante » de l’assemblage industriel mondial, que ce soit pour un smartphone, une voiture ou une batterie électrique. Le coronavirus a montré la grande faiblesse des chaînes mondiales de valeur, disséminées dans le monde entre plusieurs pays producteurs.

    Lire la suite

  • Humiliation d’Erdogan: pourquoi Poutine a-t-il fait poiroter le président turc devant son bureau

    poutine-Annotation-2020-03-10-190803.png

    La dernière rencontre entre les présidents russe et turc a fait l’objet de nombreux commentaires sur les réseaux. Décryptage du vrai et du faux et des conséquences profondes de cette rencontre.

    La salle choisie pour la rencontre du 5 mars dernier au Kremlin ne manquait pas de surprises pour le président turc… Avant même cela, c’est l’attente de la délégation turque, filmée par la télévision russe qui a beaucoup amusée sur les réseaux sociaux. Une attente dans le vestibule qui n’a en fait rien d’anormal. On y voit un Erdogan, livide, isolé, qui finit par s’asseoir, comme on se rend.

    Deux petites minutes qui paraissent interminables

    Lire la suite

  • C’est le grand retour des frontières… il aura fallu le coronavirus…

    Il aura fallu le coronavirus…

    C’est le grand retour des frontières…

  • L’économie globale et la priorité donnée aux négociants sur les financiers

    Bourse-les-raisons-de-la-degringolade.jpg

    Bernard Plouvier

    De 1830 aux débuts de l’économie globale et de la mondialisation de l’american way of life, les maitres du jeu furent les financiers, d’où des taux d’intérêts jouant au yo-yo (et divers slogans vantant la merveilleuse « inflation »), un endettement pharaonique des États et des particuliers, enfin quelques crises de spéculation (1873, 1929, 1937, 2007-2009 et on en oublie) pour pimenter la vie de dizaines de millions de pauvres diables réduits à la misère parce que de gros financiers, souvent cosmopolites, se comportaient en flambeurs.

    Vers 1980-90, a débuté la nouvelle ère, qui n’est plus l’ère chrétienne et n’est fort heureusement pas (du moins jusqu’à présent) l’ère de la régression mahométane. Nous sommes entrés dans l’ère du gouvernement planétaire (presque) unique et de l’économie globale. Et c’est là que tous les « complotistes » se trompent : l’on n’assiste pas au triomphe des Financiers, mais à celui des Producteurs et surtout à celui des Négociants internationaux.

    Lire la suite

  • Municipales 2020 : David Rachline sur le pont pour un deuxième mandat à Fréjus – Journal du mercredi 11 mars 2020

     

     

    Municipales 2020 : David Rachline sur le pont pour un deuxième mandat à Fréjus

    Maire de Fréjus depuis 2014, David Rachline compte bien mettre le cap sur un deuxième mandat dans cette ville du Var. Fort d’un bilan positif avec notamment une réduction de la dette sans augmenter les impôts, celui qui fut le plus jeune sénateur de France avance de nouveaux projets.

    Municipales à Paris : un clivage gauche-droite

    A 5 jours du premier tour des élections municipales, les sept principaux candidats à la mairie de Paris se sont affrontés, mardi soir, lors d’un second télévisé. Une opposition musclée entre Anne Hidalgo et Rachida Dati reléguant Agnès Buzyn sur la touche.

    Primaires démocrates : Biden mis en orbite

    Large vainqueur du mini-tuesday, le démocrate Joe Biden semble définitivement distancer son adversaire socialiste Bernie Sanders. Une victoire qui montre l’incapacité de la gauche américaine à trouver un nouveau souffle.

    L’actualité en bref

    https://www.tvlibertes.com/municipales-2020-david-rachline-sur-le-pont-pour-un-deuxieme-mandat-a-frejus-journal-du-mercredi-11-mars-2020

  • Coronavirus – Le virus de la mondialisation

    virus-mondialisation-9571-une.jpg

    « Il ne faut pas évoquer les frontières, parce que le virus n’en fait aucun cas ». Voilà en substance ce que racontent les gouvernements européens. Jusqu’au moment où le réel arrive jusqu’à eux, et que les premiers des leurs sont infectés. Quatre députés français, un sénateur et le ministre de la Culture Franck Riester sont positifs au coronavirus. La Lombardie, poumon économique de l’Italie, est mise en quarantaine (voir page 3). Les frontières seraient inutiles mais les zones de quarantaine le seraient ? La pilule commence à être un peu douloureuse pour les peuples.

    Lire la suite

  • Gilbert Collard : « Tant qu’on ne l’arrêtera pas, Erdoğan bottera le cul des cocus qui nous dirigent »

    gilbert-collard-8220-les-d-put-s-macronistes-des-8220-danettes-8221-qui-se-l-vent-tous-ensemble-8221-fUH4Cfgv_og-845x475.jpg

    Le président Erdoğan se rend à Bruxelles pour évoquer la crise migratoire et la guerre en Syrie. Réaction, au micro de Boulevard Voltaire, de Gilbert Collard, député au Parlement européen.

  • L'Union européenne est coupable de la mondialisation qui sévit sur les peuples européens