Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe - Page 2

  • Le megakrach qui arrive nous prépare des lendemains qui déchantent

    shutterstock_349461494-845x475.jpg

    Voila trois mois, j’ai publié, sur YouTube, une vidéo intitulée « Le mégakrach aura bien lieu », et un article du même titre sur Boulevard Voltaire. Je répondais, dans cet exposé, à une interview, pour le journal Les Échos, de David Solomon, patron de Goldman Sachs, qui se voulait rassurant quant à la situation financière mondiale. Selon lui, les bases étaient très solides et seules les politiques populistes de Trump et des autres risquaient de conduire à une récession.

    À travers cette interview, j’ai senti qu’il s’agissait avant tout de trouver des boucs émissaires à la catastrophe en gestation qui viendrait infailliblement, compte tenu de la situation totalement dégradée de la finance mondiale, déréglée par une spéculation débridée, encouragée par les politiques laxistes des banquiers centraux et totalement hors de contrôle des gouvernements, incapables de mettre un frein à tout cela, de réguler les activités financières. Et les populistes, abhorrés par le monde de la finance, étaient un bouc émissaire idéal.

    Lire la suite

  • Marine Le Pen : « l’Union européenne, premier mort du coronavirus »

    15056475M4L3P3N-ff100-800x445.jpg

    La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, a affirmé mardi que l’Union européenne était “le premier mort du coronavirus”, en raison de “son incapacité totale à apporter la moindre solidarité” à ses membres, touchés par la pandémie, sur RT.

    “L’union Européenne, premier mort du coronavirus !”, a affirmé Mme Le Pen, parce qu’elle a “démontré son incapacité totale à apporter la moindre réaction, la moindre solidarité, la moindre aide”, à ses pays membres.

    “Même pire, elle a donné des instructions, qui étaient des instructions mortelles”, en conseillant “vivement aux nations européennes de ne pas limiter la circulation des personnes”, a-t-elle ajouté.

    Lire la suite

  • Coronavirus et technocratie bruxelloise

    Coronavirus et technocratie bruxelloise

    On ne peut pas dire qu’AGEFI soit une officine “populiste” (filiale de “L’Opinion”, cette lettre est spécialisée dans les informations financières). L’article du Dr Youri Popowski, médecin et entrepreneur, qui a été publié hier, n’en est que plus intéressant. Intitulé “Coronavirus et réglementation européenne”, il apporte un éclairage original sur la pénurie de masques et de gel hydroalcoolique dont nous souffrons actuellement :

    On ne trouve plus de masques, plus de solution hydro-alcoolique dans les pharmacies; on manque cruellement d’appareils d’assistance respiratoire dans certains hôpitaux.
    Pour quelle raison? L’une des raisons est le CE marquage des produits médicaux. La communauté européenne a concocté des lois qui freinent considérablement la mise à disposition de tous les produits médicaux, en règle générale.
    Bloquer ? Non, protéger la population, vous répondra-t-on dans les instances européennes.

    Lire la suite

  • Entretien avec Hubert Védrine

    hubert_vedrine_sipa.jpg

    Ancien secrétaire général de l’Élysée de François Mitterrand, Hubert Védrine ministre des Affaires étrangères de 1997 à 2002 incarne, par son pragmatisme et son réalisme, sa finesse d’analyse et sa connaissance des dossiers internationaux, une voix qui compte dans la diplomatie, et est apprécié tant à droite qu’à gauche. Lui qui déplore depuis des années l’absence de véritable « communauté internationale » et l’effacement exagéré des États nations analyse ce que la crise du coronavirus révèle d’une mondialisation qui a été essentiellement, jusqu’ici « une déréglementation financière et une localisation des productions industrielles là où les coûts salariaux étaient les plus faibles ». Pointant du doigt un mode de vie qui se traduit par « une mobilité permanente, sans limite ni entraves » et un tourisme de masse, Hubert Védrine évoque les leçons à tirer et les changements à opérer après cette crise sanitaire inédite.

    Lire la suite ICI

    Source : Le Figaro 23/03/2020

    http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2020/03/23/entretien-avec-hubert-vedrine-6222861.html

  • Etienne Chouard signal que l'Union européenne est un piège fasciste 2.0 anti démocratie

  • L’effondrement d’un monde, par Charlotte d’Ornellas

    Les frontières se ferment, les nations devancent l’Union européenne, la souveraineté est louée, les services publics sont encensés, la libre circulation des personnes est contestée, la famille plébiscitée… Le coronavirus impose une remise en cause.

    «Hormis un conflit planétaire majeur, que nous jugeons improbable, une pandémie serait l’autre évènement de grande échelle qui, selon nous, pourrait stopper ce processus». En 2005, l’expert en politique internationale Alexandre Adler signait un livre à partir d’un rapport de la CIA. Un paragraphe intitulé « Qu’est-ce qui pourrait faire dérailler la mondialisation ? » donnait cette réponse. Nous y sommes. Quinze ans plus tard, Emmanuel Macron donne raison à la prévision alors que frappe le coronavirus : « Déléguer notre alimentation, notre protection, notre capacité à soigner, notre cadre de vie au fond, à d’autres est une folie. Nous devons en reprendre le contrôle. » Finie la mondialisation heureuse, place à l’éloge de la souveraineté et du protectionnisme ! La remise en cause est brutale.

    Lire la suite

  • La date de l’explosion du Système dépendra de l’intensité de la crise sanitaire dans le monde

    images.jpg

    Marc Rousset

    Les Bourses européennes ont rebondi, ce vendredi, mais le Dow Jones a perdu 4,55 %, soit 17,3 % sur la semaine, pour finir à 19.173,98 points, c’est-à-dire sa pire semaine depuis la crise financière de 2008, les milliards de Trump et de la Fed, des gouvernements européens et de la BCE ne parvenant pas à éloigner les craintes d’une récession, tandis que le prix du baril de pétrole WTI continuait de dégringoler. L’indice VIX de la peur s’est élevé, le lundi 19 mars, jusqu’à 83, pour retomber à 74,8 mardi, soit un chiffre proche de 2008.

    Lire la suite

  • Le faible taux de mortalité (0,3%) du coronavirus en Allemagne s’expliquerait par le grand nombre de tests réalisés de manière précoce, selon un rapport

    Un grand nombre de tests a été pratiqué de manière précoce outre-Rhin par rapport au degré d’avancement de l’épidémie.

    […] Pourquoi un taux aussi faible ? L’explication tiendrait au grand nombre de tests ainsi qu’à leur précocité par rapport au degré d’avancement de l’épidémie. Selon la Fédération allemande des médecins conventionnés, 35 000 personnes ont été testées dans la semaine du 2 mars, alors qu’aucun mort n’avait encore été répertorié outre-Rhin, et 100 000 pendant la suivante, au cours de laquelle ont été enregistrés les premiers décès. A ces chiffres s’ajoutent ceux des tests réalisés dans les hôpitaux et les cliniques, qui ne sont pas connus.

    Lors de son point-presse quotidien, mercredi, le président de l’institut Robert-Koch, Lothar Wieler, a annoncé que l’Allemagne pouvait désormais dépister 160 000 personnes par semaine, soit à peu près autant que celles testées en Italie jusqu’à présent. […]

    Le Monde via FDS

    https://www.tvlibertes.com/actus/le-faible-taux-de-mortalite-03-du-coronavirus-en-allemagne-sexpliquerait-par-le-grand-nombre-de-tests-realises-de-maniere-precoce-selon-un-rapport

  • Politique & Eco n° 254 : Vers un tsunami bancaire en Europe

    Olivier Pichon reçoit Jean-Pierre Chevallier, économiste monétariste sur le risque bancaire et le multiple d’endettement.

    1) Partir de la monnaie, si proche et si lointaine

    – Historique de la monnaie
    – La comptabilité en partie double
    – Les explications de Böhm-Bawerk
    – La création de valeur par l’échange
    – Le dépôt bancaire et la monnaie scripturale
    – Les trois agrégats monétaires M1 M2 M3
    – Le cycle de l’Epargne confiance et/ou défiance ?
    – La bulle monétaire aux USA, la politique de Ben Bernanke

    2) Quand la monnaie entre en zone dangereuse

    – Qu’est-ce que le multiple d’endettement ?
    – Une banque prête l’argent qu’elle a et qu’elle n’a pas : les limites
    – Les normes de gestion prudentielles
    – L’exemple de City group
    – La crise des subprimes
    – L’exécution de Lehman Brothers
    – La réduction américaine du multiple d’endettement
    – Rétablissement du dollar, comparaison historique avec le Thaler
    – Une purge bénéfique

    3) L’Europe en pleine hypertrophie monétaire

    – Les banques européennes exposées au risque d’un multiple d’endettement déraisonnable
    – Société Générale, Crédit Agricole, BPCE : faillites possibles
    – Problèmes de la taille du bilan des banques : la BNP supérieure au PIB français
    – Procès gagné contre Christian Noyer, directeur de la banque de France, analyses des comptes
    – La Banque de France met en circulation des billets dont elle ne contrôle pas l’utilisation, un problème lié à la zone euro
    – L’euro contre la croissance, un risque de tsunami bancaire
    – Les intuitions de Pierre Jovanovic, l’affaire libanaise
    – L’incidence du coronavirus ?
    – La récession qui vient, différence USA/Europe, cette fois cela viendra d’elle

    https://www.tvlibertes.com/politique-eco-n-254-vers-un-tsunami-bancaire-en-europe

  • Grèce : la capitulation de l’Union européenne en actes !

    election-europeennes-julien-dir-588x330.jpg

    Par Paul Tormenen, juriste ♦ Le Président turc Erdogan a lancé fin février une véritable invasion migratoire de la Grèce et de l’Union européenne. Rompant les engagements pris en 2016, il pousse des migrants présents sur son territoire vers la frontière turque et bulgare. Face à cette agression, l’Union européenne apparait telle qu’en elle-même : irrésolue, faible, incapable de défendre ses intérêts. Les récentes mesures annoncées par la Commission européenne en faveur de la Turquie en sont une nouvelle illustration.

    La capitulation de l’Union européenne peut être retracée en plusieurs actes, qui illustrent le désarmement moral de certains de nos dirigeants tant européens que nationaux.

    Acte 1 : La chancelière Merkel ouvre la boite de Pandore

    La guerre en Syrie et en Irak a entrainé à partir du milieu des années 2010 un afflux considérable de migrants en Europe. En mai 2015, l’Union européenne propose un système de répartition par quotas de 160 000 migrants arrivés sur le sol européen. Mais c’est surtout l’annonce en août 2015 par le gouvernement allemand qu’il se tient prêt à accueillir 800 000 demandeurs d’asile qui suscite un énorme mouvement de populations extra-européennes. La chancelière Merkel n’avait pas mesuré la portée de sa déclaration : elle a ouvert la boite de Pandore de l’immigration clandestine et envoyé un message de laxisme qui a été entendu bien au-delà de la Syrie et de l’Irak.

    Lire la suite