Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe et Union européenne - Page 2

  • Les Français et le Frexit

    Les Français et le Frexit

    Un récent sondage Odoxa montre un nombre impressionnant de Français (plus d’un tiers) favorables à la sortie de l’Union européenne (36%) et de l’euro (34%). Ils sont même majoritaires parmi les sympathisants RN. La chose est d’autant plus remarquable qu’à l’heure actuelle, la seule liste favorable au débat sur le Frexit est a liste souverainiste Philippot-Poisson (d’autres souverainistes comme Asselineau ou Kuzmanovic y sont également favorables, mais ils n’ont pas encore déposé leurs listes et l’on ne sait pas s’ils pourront être candidats aux prochaines européennes). Un nouveau symptôme du décalage entre les Français et leurs “représentants”…

    Lire la suite

  • Bêtise, couardise, cynisme et barbarie

    You are currently viewing Bêtise, couardise, cynisme et barbarie

    Par Hildegarde

    À Malmö, ville islamisée de Suède (islamisation qui a provoqué le renversement de la politique progressiste citée en exemple durant des décennies) des manifestants exigent l’exclusion d’Eden Golan, représentante d’Israël à l’Eurovision avec une chanson en mémoire des victimes du massacre du 7 octobre.

    Il y a bien longtemps que nous ne nous intéressons plus à ce show vampirisé par la langue anglaise, mais il y a lieu de s’interroger sur la qualité des énergumènes qui piétinent le drapeau israélien…

    Lire la suite

  • Pour les pays du Visegrád, la première menace d’ingérence, c’est… l’UE !

    © Fred Romero/Wikimédia
    © Fred Romero/Wikimédia
    C'est l'histoire de l'arroseur arrosé ! Tandis qu'elle accuse ouvertement la Russie d'ingérence, l'Union européenne se retrouve dans le viseur des pays de l'Est. Un sondage réalisé auprès des pays du Visegrád sur les ingérences étrangères a été commandé par l’Observatoire européen des médias numériques (EDMO) et réalisé en partie par Ipsos, entre fin avril et début mai, auprès de 1.000 personnes de 18 à 65 ans en République tchèque, autant en Hongrie et autant en Slovaquie. La recherche a été menée pour le compte du CEDMO par Ipsos (pour la collecte de données en République tchèque, en Slovaquie et en Hongrie) et par l'Instytut Badań Pollster (pour la collecte de données en Pologne). Outre les questions sur la satisfaction à l'égard du fonctionnement de la démocratie ou sur la volonté de voter aux élections, les sondés ont aussi répondu sur le risque d'influence de la part d'États étrangers et d'institutions internationales.

    Lire la suite

  • Marion Maréchal : relance de la natalité, abolition de la GPA, lutte contre la pornographie…

    Marion Maréchal : relance de la natalité, abolition de la GPA, lutte contre la pornographie…

    Marion Maréchal, tête de liste Reconquête ! a présenté lundi son programme pour les européennes à travers 92 propositions et appelant notamment à «inscrire dans les traités la mention des racines grecques, latines et chrétiennes de l’Europe» :

    Lire la suite

  • Les Démocrates Suédois négocieraient actuellement avec le gouvernement pour créer les conditions propices à la remigration des personnes qui ne se sont pas intégrées.

    Åkesson forhandler nå med regjeringen om repatriering

    Le mois prochain (6-9 juin), auront lieu les élections au Parlement européen. Le slogan des Démocrates de Suède (SD) avant les élections est : « Mon Europe construit des murs », une attaque mal dissimulée contre ceux qui, lors de la crise migratoire de 2015-2016, voulaient briser les frontières extérieures de l’Europe. Le chef du parti, Jimmie Åkesson, souligne qu’il est important de sécuriser les frontières extérieures et intérieures.

    Lire la suite

  • Sarah Knafo sur France 2 : Vivement le 10 juin pour entamer la libération des Européens !

  • Le front intérieur

    You are currently viewing Combat royaliste 22

    Combat royaliste 22

    Par Philippe Germain

    Oui l’Action française juge que la France – donc l’héritage des Français – est en danger car elle subit les assauts permanents de deux ennemis extérieurs : l’Europe depuis 1949 et le Califat depuis 1985. L’Europe est l’ennemi prioritaire puisqu’elle détruit la souveraineté de la nation, tout en la privant des moyens politiques de sa préservation. D’où le slogan d’Action française : « Moins d’Europe, plus de France », repris depuis par le populiste Salvini : « Più Italia, meno Europa ». De plus, trois ennemis intérieurs agissent au service de l’étranger. Ils sont très nuisibles car dans une nation désorganisée comme la nôtre, toute minorité unie par les habitudes y devient prépondérante explique Maurras.

    Lire la suite

  • EURODEGENERESCENCE !

    17545610.jpeg

    Pieter Kerstens 

    Par curiosité, j’ai regardé l’Eurovision de la chanson ce samedi 11 mai. Hors de la polémique concernant la candidate pour Israël et les diverses manifestations à Malmö, on doit reconnaitre que ce concours était bien organisé et orchestré.

    Quelles chansons et quelles voix ?

    L’Eurovision est avant tout un organisme international chargé, au sein de l’Union Européenne de radiotélévision, de coordonner les échanges de programmes de télévision entre les pays d’Europe occidentale et du Bassin méditerranéen, dont le siège est à Genève.

    Lire la suite

  • Allo ?! C’est la panique, il me faut un débat

    La panique du camp présidentiel est palpable, à moins d’un mois des élections européennes. Macron qui annonçait régulièrement qu’il allait envoyer des soldats français en Ukraine, histoire d’apparaître comme un chef de guerre et de rassembler, semble avoir compris que personne dans ce pays, à part lui et quelques « consultants », sans doute rémunérés pour donner du corps aux analyses présidentielles, n’avait envie d’aller mourir sur un front russe. Même Ménard, l’air sentencieux, appelait les jeunes de ce pays à accepter d’aller mourir en Ukraine, pour défendre nos « valeurs européennes ». Lesquelles ? Celles, bien visibles, en action au concours de l’Eurovision, dégenrées, dégénérées, sataniques ? Non, les valeurs européennes, ça ne prend pas. Macron change alors de discours, peine décidément à se placer comme président, au dessus des partis et veut absolument participer à la campagne de Hayer, qu’il ne cesse pourtant de couler, comme si elle n’y arrivait pas assez bien toute seule.

    Lire la suite

  • Européennes : un enjeu national

    You are currently viewing L’éditorial de François Marcilhac

    L’éditorial de François Marcilhac

    Il ne faut pas se tromper d’élections ! Car, contrairement à ce que le pays légal martèle, les élections européennes sont des élections nationales. Il faut donc voter uniquement en fonction de l’intérêt de la France, de la France seule. Il n’y a pas de bien commun européen, faute pour l’Europe d’exister en dehors d’une organisation aussi artificielle que tentaculaire, privative de la liberté des peuples.

    Lire la suite