Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'information nationaliste - Page 4

  • Moldavie et Transnistrie, entre guerre et paix

    php22sixw.jpg

    Les peuples sont plus complexes que la réalité politique qui est censée les représenter. Ce qui vaut pour la plupart des pays européens aussi, notamment la France.  Ainsi ce reportage fait en Moldavie, cette bande de terre « irréelle » coincée entre la Roumanie et l’Ukraine avec une surréaliste Transnistrie. Tous ces peuples parlent russe mais posent la question de leur identité, certains pro-russes d’autres non. Mais ils sont plutôt lucides sur le conflit ukrainien. 

    Rappelons que la Moldavie est un petit pays de 2,6 millions d’habitants, capitale Chisinäu, que la langue officielle est le roumain mais que tout le monde (ou presque) parle russe. Quant à la Transnistrie, c’est une bande de terre de 10 km de large sur 405 km de long, une population de 500 000 habitants et qui n’est reconnue par personne. Capitale Tiraspol. Ici, la présence russe est très forte.

    Lire la suite ICI

     Reportage de Marine de Tilly pour Le Figaro magazine (6/8/2022).

    http://synthesenationale.hautetfort.com/archive/2022/08/06/moldavie-et-transnistrie-entre-guerre-et-paix-6395187.html

  • Zelensky : Comptes offshore et Wagnergate – les affaires secrètes du président

     Des détails explosifs et des révélations dont le président ukrainien Volodymyr Zelenky n’a pas du tout besoin pour le moment. Une biographie d’initiés par deux journalistes brosse un tableau clair des comptes offshore, “Wagnergate” et de la guerre dans laquelle se trouvait l’Ukraine avant l’invasion russe.

    “Les oligarques font partie de l’histoire”, a tweeté Zelenskyy le 2 juillet 2021 après avoir lancé son registre des oligarques. 

    Ceux qui s’y tiennent doivent déclarer leurs revenus, tout comme les fonctionnaires du gouvernement. Les oligarques enregistrés ne sont pas autorisés à financer des partis politiques ou à participer à des privatisations majeures de biens publics.

    Lire la suite

  • La destruction de la Monarchie autrichienne, dernier rempart contre le mondialisme

    charles_autriche

    Les propositions de paix séparée présentées par Benoît XV puis par l’empereur Charles d’Autriche par l’intermédiaire des princes Sixte et Xavier de Bourbon-Parme ayant été repoussées, la Première Guerre mondiale, décidée plusieurs années avant 1914 par les promoteurs du Gouvernement mondial réunis à la Fondation Carnegie (cf. revue American Opinion, article de Willam P. Hoar, janv. 1976), devait être poursuivie jusqu’à la réalisation de tous les buts préfixés, c’est-à-dire une paix maçonnique accompagnée d’une nouvelle configuration de l’Europe d’où les empires centraux seraient dépecés, car étant la continuation de l’unité dans la diversité que la civilisation européenne avait fondée dans le lumineux Moyen Âge, en opposition radicale aux forces antichrétiennes coalisées et tendues vers un imperium mundi soutenu par la volonté de pouvoir de cénacles restreints. Nous constatons là comment la gestion des contraires est l’essence de la stratégie maçonnique : thèse, guerre ; antithèse : pacifisme ; synthèse : gouvernement mondial ! La Maison de Habsbourg avait joué en Europe centrale et en Italie le rôle de la Maison de Bourbon, et il fallait qu’elle disparaisse. Les temps étaient mûrs pour la Maison d’Autriche.

    Lire la suite

  • Burkini : bien ! Bermuda : pas bien !

    « Il nous est interdit d’interdire les burkinis, sauf sous le coup d’un arrêté préfectoral. Certains préfets ont essayé et ont été déboutés de leurs décisions. Il nous faut nous adapter culturellement à notre  qui évolue et nous en faisons partie ». Tout est dit dans ce communiqué de David Lagache, directeur du centre aquatique de Tours. La  évolue et donc, nous devons nous adapter.

    Lire la suite

  • Paris : le campement du square de la Porte de Pantin une nouvelle fois démantelé, 326 migrants évacuées, les familles “orientées” vers la province

    Les démantèlements de squats se multiplient à Paris. 326 personnes, 165 personnes en famille et 161 hommes isolés, regroupées sur un campement au niveau de la Porte de Pantin, square de la Marseillaise, dans le XIXe arrondissement de Paris, ont été « prises en charge » ce jeudi, annonce dans un communiqué la préfecture de la région d’Île-de-France.

    En tout, rapporte la préfecture, ce sont 165 personnes en famille et 161 hommes isolés qui ont « bénéficié d’une mise à l’abri ». Les hommes isolés ont été orientés vers des centres d’accueil spécifiques où sera examinée leur « situation administrative ». « Ils y bénéficieront également d’un accompagnement social et sanitaire », précise aussi la préfecture.

      

    Les familles, elles, ont été orientées vers des « places en province », « où elles pourront bénéficier d’une évaluation de leur situation administrative, d’un accompagnement social, sanitaire et administratif afin d’être réorientées ». 79 personnes présentant des vulnérabilités) ont été « orientées » vers l’accueil de jour d’Austerlitz, précise aussi la préfecture. « Une soixantaine de personnes ont refusé les solutions d’hébergement qui leur étaient proposées », explique elle aussi.

    Les autorités s’appliquent, depuis plusieurs mois, à démanteler les campements. Plus de 3 200 personnes ont été « mises à l’abri » depuis le début de l’année, dans le cadre de 12 évacuations distinctes. Le square de la Marseillaise avait déjà fait l’objet d’une opération similaire en juin, 360 personnes avaient alors été prises en charge.

    Le Parisien

    https://www.fdesouche.com/2022/08/06/paris-le-campement-du-square-de-la-porte-de-pantin-une-nouvelle-fois-demantele-326-migrants-evacuees-les-familles-orientees-vers-la-province/

  • Vers une implosion des Etats-Unis? par Yves-Marie Adeline 2/2

    Mais en dépit de cet effort de propagande cinématographique – dont cette fédération  deviendra coutumière – peut-on parler d’une nation au sens classique de ce terme ? L’année suivante paraît un ouvrage de Madison Grant : Le Déclin de la grande race en Amérique, où il forge le concept du « Wasp » : White, Anglo-Saxon, Protestant. Il s’y plaint déjà de ce que les ethnies fondatrices (allemande, nordique, anglaise, réunies sous la bannière anti-papiste) doivent composer avec les Irlandais ou les Italiens catholiques, constituant la principale menace contre l’unité Wasp.

    Lire la suite

  • Les Tlops des députés en ce premier mois dans l’Hémicycle (3/3)

    La recomposition de l’Assemblée nationale a redonné un coup de projecteur sur l’actualité parlementaire. Jamais un mandat n’a été autant scruté par les observateurs et l’opinion publique. Dans cette nouvelle Assemblée, des élus se sont d’ores et déjà signalés et démontrent que l’actualité  ne se fera pas sans eux. On fait un point rapide et non exhaustif. Précision importante : les critères retenus se situent prioritairement sur le plan du travail fourni et de la visibilité. Le critère idéologique apparaît ici secondaire. Après les tops et les flops, pour terminer, aujourd'hui les tlops !

    BONUS : LES TLOPS

    À la fois top et flop. Les députés qui vont suivre ont en soi réussi leur entrée mais les idées exprimées sont tellement absconses qu’il était difficile de les mettre en top. Disons qu’ils ont la cote sur la forme mais que le fond laisse présager une envolée éphémère.

    Lire la suite

  • Le ciel se couvre pour Zelensky

    Image

    Vu sur Ma France

    Martin JAY 

    Strategic Culture 4 août 2022

    Pour la première fois la presse de gauche aux États-Unis qui soutient Biden, fait référence à la corruption en Ukraine.

    Cet article se hasarde à des hypothèses audacieuses, mais l’idée de départ selon laquelle les fissures qui apparaissent sont à prendre en considération, cette idée mérite que l’on s’y attarde.

    Biden pense-t-il que le meiller moyen de détourner les critiques des médias américains est de sortir de la guerre en Ukraine et d’envisager une deuxième phase plus tard ?

    Vous ne l’avez peut-être pas remarqué. Pour la première fois par la presse de gauche aux États-Unis qui soutient Biden, a fait référence à la corruption. Elle existe et est un vrai problème dans l’administration du président Zelensky en Ukraine.

    Lire la suite