Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

tradition

  • PARIS, 7 ET 8 MAI 2022 : GRAND COLLOQUE D'ACTION FRANÇAISE : QU'EST-CE QU'UNE NATION ? ET CORTEGE DE JEANNE D'ARC

    667092701.60.png

    Grand colloque d’Action française, suivi d’un banquet dans la plus pure tradition des Camelots du Roi

    AU PROGRAMME :

           14h30 : Introduction par Philippe Mesnard, membre du bureau politique de d'Action française

    • Guillaume Bernard : La Nation, une idée de gauche ?
    • Chantal Delsol : L’État nation de Jean Bodin a-t-il disparu ?
    • Matthieu Detachassahar : La France contre les post-nations ?
    • Paul-Marie Couteaux : Entre l’empire et la tribu : la Nation.
    • Guillaume de Prémare : La France est-elle une nation catholique ?
    • Jérôme Besnard : Les nationalismes en Europe centrale et orientale.
    • Benoit Dakin : La Nation comme protectrice des identités locales
    • Francis Bergeron : La presse et la Nation ?
    • Fréderic Rouvillois : Le progressisme contre la Nation.

          17h45 : Conclusion par François Marcilhac, directeur politique de l'Action française

          20h00 : Grand banquet

          Retrouvez également sur place, les stands de nos partenaires, une buvette et la Librairie de Flore.

    JE M'INSCRIS

    La Restauration nationale
    10, rue Croix-des-Petits-Champs 75001 Paris

    www.actionfrancaise.net

  • Parution : Tolkien, l’Europe et la tradition

    Parution : Tolkien, l’Europe et la tradition

    Loin des adaptations wokistes et volontairement déconstruites de l’œuvre fondamentale de John Ronald Reuel Tolkien, le nouvel ouvrage d’Armand Berger montre bien qu’on ne peut entrer en Terre du Milieu qu’en passant par la tradition et la longue mémoire européenne. Conscient de la nécessité vitale de transmettre aux générations qui viennent les traditions ancestrales qui ont forgé notre civilisation, l’auteur nous invite à une promenade – comme il le dit lui-même – à travers les bois et les cités de la Terre du Milieu à la rencontre de nos mythes fondateurs.

    Lire la suite

  • Nous sommes des catholiques radicalisés

    Nous sommes des catholiques radicalisés

    Il va falloir ouvrir des camps de déradicalisation…

    Yann Raison du Cleuziou, maître de conférences à l’université de Bordeaux, est interrogé dans La Croix suite au sondage indiquant que quatre électeurs catholiques sur dix ont voté Marine Le Pen ou Éric Zemmour, et 69% des musulmans pour Jean-Luc Mélenchon.

    Le score d’Éric Zemmour chez les pratiquants réguliers, soit plus du double de la moyenne nationale, montre une radicalisation de cette frange du catholicisme. Par ailleurs, une enquête pour La Vie de mars 2022 montrait que ce vote pour Zemmour repose sur une dynamique spécifiquement religieuse: 71 % des électeurs catholiques qui votent pour lui le font au nom de leurs convictions religieuses.

    Lire la suite

  • Homère

    8ehhrm8hzX0j0t9AfkpcVNyuOIU.jpg

    [Ci-contre : Ulysse naviguant, François Baranger, 2007]

    Les grandes âmes sont odysséennes…

    Les grandes âmes sont odysséennes. Qu’est-ce que la grandeur ? Par quelle aspiration prouvons-nous le sens de la grandeur ? Le poème épique, celui d’Homère en particulier, répond à cette question : par le voyage, lorsque ce voyage est au sens exact initiatique. Le héros “ondoyant et divers” navigue, car naviguer est nécessaire et qu’il n’est point nécessaire de vivre. Toute la différence entre la vie magnifique et la survie est dite en ces quelques mots : Naviguer est nécessaire…

    Lire la suite

  • Que sont les héros d’autrefois devenus ?

    heros

    Face à l’omniprésence des personnages de fiction importés des États-Unis, il est urgent de revenir à nos traditions et renouer avec les héros européens.

    Si vous demandez à un enfant quel est son héros préféré, il y a de très fortes chances pour qu’il vous réponde par le nom d’un « super-héros ». Les jours de Carnaval dans les écoles, vous croiserez Spiderman, Batman ou l’un de leurs acolytes, un Robin des Bois si vous avez de la chance, mais probablement pas d’Hercule ni de Siegfried. Les héros européens sont en voie d’effacement, plus précisément de “super-remplacement” dans l’imaginaire collectif.

    Lire la suite