Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti-national - Page 4

  • L’impératrice. Elle ne veut pas la paix. Accuse les autres de « haine ». Ursula Von der Leyen la folie européenne.

    Ces mots que j’écris ici sont importants. Ils sont hélas pas encore assez compris raison pour laquelle vous devez tous les partager un maximum et au plus grande nombre.

    Les pays, les nations, les empires ne se construisent jamais par la paix. L’histoire nous enseigne que tous les pays, les nations et les empires naissent de la violence et de la guerre. Tous. Cela ne souffre aucune exception.

    La président de la commission européenne se comporte comme une impératrice qui a besoin de la guerre, d’une grande guerre pour faire émerger son Empire et forcer la main à tous vers le grand saut fédéral.

    Lire la suite

  • “Tout le monde devra participer au redressement des comptes publics”, sauf les nantis du régime

    “Tout le monde devra participer au redressement des comptes publics”, sauf les nantis du régime

    Vu sur Le Salon Beige

    “Tout le monde devra participer au redressement des comptes publics”, a assuré Bruno Le Maire à l’Assemblée nationale.

    Tout le monde sauf…

    • l’Elysée qui va garder ses 11% d’augmentation pour cette année.

    Lire la suite

  • Le paltoquet s'en va-t-en guerre

     @R_DeCastelnau

     Cet homme sorti de nulle part a été porté au pouvoir par un coup d’état judiciaire dont les organisateurs devraient avoir à répondre devant la Nation. 

    Il a méthodiquement détruit les institutions, les grands services publics, vendu à l’encan à ses maîtres américains les ressources du pays et voilà que ce psychopathe obsédé par son nombril se prend maintenant pour un chef de guerre !

    Lire la suite

  • [EDITO] Petit rappel pour les guerriers de plateaux télé : comme l’eau mouille, le feu tue

    Georges Michel 05 mars 2024

    Après deux ans de guerre aux marches de l’Union européenne, on semble redécouvrir peu à peu que « le feu tue », comme l’enseignait en 1901 le colonel Pétain à ses stagiaires de l’École de guerre, qui ne devaient rêver que de guerre fraiche et joyeuse.

     La Grande Guerre débuta en casoar et gants blancs et s’acheva dans les tranchées en véritable boucherie. Le 22 janvier 1931, alors que le vainqueur de Verdun était reçu à l’Académie française, Paul Valéry, dans son discours d’accueil eut ces mots : « Vous avez découvert ceci : Que le feu tue… Je ne dirai pas qu’on l’ignorât jusqu’à vous. On inclinait seulement à désirer de l’ignorer ».

    Lire la suite

  • Quand Macron utilise la politique internationale pour camoufler sa politique intérieure désastreuse

    par H16

    La petite phrase, prononcée avec une apparence de sérieux et des petits sourcils bien froncés comme il faut, a beaucoup occupé la presse la semaine dernière : pour Emmanuel Macron, on ne peut pas exclure l’envoi de troupes occidentales dans le cadre du conflit russo-ukrainien.

    Sans grande surprise, cette petite phrase a fait autant le tour des salles de rédaction de presse que celui des quartiers généraux des principaux partis politiques français, puis des chancelleries où, très rapidement, c’est surtout la consternation qui a dominé.

    Lire la suite

  • MACRON JOUE AU SOLDAT

    You are currently viewing L’éditorial de François Marcilhac

    L’éditorial de François Marcilhac

    Il y a eu d’abord, c’est vrai, cette « coalition régionale et internationale pour lutter contre les groupes terroristes qui nous menacent tous », que Macron, alors aux côtés de Benjamin Netanyahou à Jérusalem, avait annoncé vouloir « bâtir » en octobre 2023 à la suite des crimes commis par le Hamas. Son entourage s’était aussitôt empressé de désamorcer les conséquences de cette proposition irréfléchie sur nos relations avec les pays arabes qu’il voulait impliquer dans la coalition. Cela n’avait pas été sans mal et, surtout, notre pays avait perdu en crédibilité dans la région, voire au-delà. On avait toutefois pris cela pour une simple foucade présidentielle, si regrettable fût-elle.

    Lire la suite

  • Que Robert Ménard parte se battre en Ukraine

    Que Robert Ménard parte se battre en Ukraine

    Sur RMC, Robert Ménard a donné raison à Emmanuel Macron de vouloir envoyer des troupes au sol en Ukraine. La maire de Béziers confirme une fois de plus faire partie des va-t-en-guerre qui veulent que des soldats français partent mourir pour l’Ukraine de Zelensky.

    On savait déjà que Robert Ménard utilisait d’une étonnante façon le budget municipal de Béziers, envoyant à Tchortkiv, ville ukrainienne jumelée à Béziers, des casques, des gilets pare-balles et du matériel défensif.

    Lire la suite

  • Joe Biden accablé par son fils dans son procès pour destitution

    Mauvais temps pour la famille Biden et le Parti démocrate américain.

    Hunter Biden, fils à papa et toxicomane, a servi d’homme de paille pour apposer son nom sur des contrats qui rapportaient gros dont 10% revenaient à son père quand il était vice-président de Barack Obama.

    L’affaire a commencé quand Hunter Biden a déposé son ordinateur portable dans un atelier de réparation du Delaware et qu’il n’est jamais venu le chercher. Selon la loi américaine, après plusieurs mois sans que le propriétaire reprenne son bien, le réparateur devient le seul propriétaire de l’ordinateur.
    Plusieurs fonctionnaires du FBI et de l’IRS ont déclaré qu’ils avaient authentifié l’ordinateur portable de l’atelier de réparation du Delaware comme étant celui de Hunter Biden en décembre 2019, alors qu’il a nié l’avoir oublié.

    Lire la suite

  • Imaginez ! Si Trump avait verrouillé les médias comme Tusk l’a fait…

    Imaginez… Ou plutôt, faisons un horrible cauchemar !

    Imaginez un dirigeant dangereux pour la démocratie, un Trump, un Orbán, un Poutine, un Erdoğan : complotiste, autoritaire, illibéral. Disons, pour la commodité de la chose, et puisque cette possibilité se profile, disons qu’il s’agit de Trump. Qui revient au pouvoir après une période où ses adversaires ont dirigé le pays. Mais soyons bien clair : ce n’est, ici, qu’un Trump imaginaire, fictif, un genre d’épouvantail qui va nous servir à conter une histoire.

    Lire la suite

  • Le FBI arrête un journaliste qui enquête sur les dessous de la prise du Capitole

    Le FBI arrête un journaliste qui enquête sur les dessous de la prise du Capitole

    Steve Baker est journaliste pour le média Blaze. Il a été arrêté par le FBI pour des accusations non précisées de « délit non violent », dans une démarche qui, selon lui, visait à lui « donner une dose d’humiliation personnelle ».

    Le Federal Bureau of Investigation (FBI) a arrêté vendredi matin le journaliste d’investigation de The Blaze, Steve Baker, pour des accusations non précisées liées à la prise du Capitole le 6 janvier 2021, un sujet sur lequel Steve Baker enquête, contestant les affirmations du gouvernement fédéral.

    Lire la suite