Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti-national - Page 2

  • Deux passeurs de migrants arrêtés au Pays basque : 325 clandestins seraient passés en quatre mois

    À Bayonne, deux passeurs de migrants ont été arrêtés à Biriatou et présentés à la Justice, le jeudi 29 décembre, pour y être jugés. Ils sont soupçonnés d'avoir fait transiter, depuis le Portugal, plus de 300 personnes candidates à l'exil pour un bénéfice de 100.000 euros. Leur procès est renvoyé au 26 janvier, relate France Bleu Pays basque.

    Lire la suite

  • Rockefeller, Rothschild, Morgan : le Deep State sort de l’ombre, par Tsargrad

    Lire la suite

  • Projet de loi sur l’immigration au parlement : reculer pour mieux sauter

    Projet de loi sur l’immigration au parlement : reculer pour mieux sauter
     
    Par S. Quintinius ♦ La première ministre Elisabeth Borne a présenté mardi 6 décembre à l’Assemblée nationale les grandes lignes du projet de loi sur l’immigration, qui sera examiné au parlement à partir du début de l’année 2023. Les annonces qui ont été faites laissent présager que celui-ci ne sera absolument pas en mesure de freiner l’immigration massive que subit la France. Pire, l’une des mesures annoncées visant à faciliter la régularisation des étrangers en situation irrégulière ne va faire qu’accroitre l’appel d’air à l’immigration clandestine.

    Le 15 novembre, Pierre Brochand, un ancien directeur des services secrets et ambassadeur, a prononcé un discours sur l’immigration à l’amicale gaulliste du Sénat. Il a lancé une sévère mise en garde aux sénateurs présents : « soit on reste benoîtement dans les clous et on se borne à accompagner le phénomène, en votant, tous les 3 ou 4 ans, des lois qui font semblant de traiter de l’immigration, mais qui, en fait, relèvent de sa gestion administrative et technocratique. Ce n’est que reculer pour mieux sauter. Soit on réussit à se dépêtrer de notre camisole et à reprendre, en faisant enfin preuve de volonté politique, le volant du camion fou qui roule tout seul depuis 50 ans » (1).

    Lire la suite

  • Quatre ans après les gilets jaunes, tout est pire

    La France entière est déjà gelée devant la perspective d’un hiver des plus austères, entre inflation galopante sur tous les secteurs et coupures électriques possibles partout et à tout moment. Un peuple frigorifié, atomisé, autrement dit devenu incapable de la moindre réaction, de la moindre révolte. Comme si le coronavirus de 2019 et les confinements que celui-ci a provoqués, en France comme ailleurs, avaient atteint un objectif latent : la zombification des esprits. Pourtant, dans l’Hexagone, une rage s’était exprimée pour beaucoup moins que cela : une hausse significative du prix de l’essence sur fond, déjà, de baisse du pouvoir d’achat.

    Lire la suite

  • Jordan Bardella (RN) : "Toutes les grandes puissances du monde protègent leurs entreprises et défendent leurs intérêts d’abord. Toutes sauf une : l’Union européenne"

    Jordan Bardella (RN) : "Toutes les grandes puissances du monde protègent leurs entreprises et défendent leurs intérêts d’abord. Toutes sauf une : l’Union européenne"

    Vu sur TVL

    Intervention de Jordan Bardella (RN) au Parlement européen pour dénoncer "l'inflation reduction act" de Joe Biden, nouveau sujet d'inquiétude pour nos entreprises  : "Toutes les grandes puissances du monde protègent leurs entreprises et défendent leurs intérêts d’abord. Toutes sauf une : l’Union européenne. Au lieu d’être les éternels naïfs du commerce planétaire, qu’attendons-nous, Européens, pour acheter Européen ?"

  • L’Etat sous Macron : vide-greniers et brocante en tout genre

    La tribune de l’Art, lanceuse d’alerte dans le domaine de la sauvegarde de notre patrimoine, mais aussi le très politiquement correct Télérama ou encore Le Canard enchaîné, plus décapant, dénoncent cette semaine, chacun à leur manière, un petit scandale à bas bruit et coût dont notre Etat a le secret : la vente des bijoux de famille. « L’Etat brade du mobilier précieux du château de Grignon », « A saisir, fauteuil Louis XVI à prix cassé : à Grignon, l’Etat brade son patrimoine », « L’Etat envoie paître ses bergères Louis XVI ».

    Lire la suite

  • NOTRE ÉLITE EST-ELLE SEULEMENT INCOMPÉTENTE OU TRAHIT-ELLE ? (5-UKRAINE- MACRON)

    De Bali à Djerba, en passant par Bangkok, ces hauts lieux du tourisme international, “notre” président, un “danseur de claquettes” selon Franz-Olivier Giesbert, a beaucoup voyagé  et dispensé ses doctes discours comme il l’avait fait aussi lors d’une tournée africaine,  puis en Egypte à l’occasion de la COP 27, ou encore à New-York pour l’Assemblée générale de l’ONU. De ce prurit voyageur, on aurait le plus grand mal a tiré le moindre bilan positif pour notre pays, mais on peut y percevoir des intérêts, des calculs et arrière-pensées beaucoup plus personnels : prendre de la hauteur en quittant les rebutants problèmes intérieurs et en affichant une dimension internationale déployée avec un rythme de champion pour susciter la fierté naïve des Français, ou encore se constituer une image et un carnet d’adresses pour préparer la carrière lucrative de l’après-mandat.

    Lire la suite

  • Caroline Cayeux démissionne : le coup de grâce de la République exemplaire ?

    Marc Eynaud 30 novembre 2022 

    Acculée, Caroline Cayeux a annoncé sa démission le 28 novembre, à l'heure du déjeuner. 

    Que lui reproche-t-on ? Un conflit avec la Haute Autorité de la transparence de la vie publique qui n’a, rappelons-le, aucun pouvoir judiciaire. 

    D’avoir sous-évalué (sciemment ou non) son patrimoine tout en maintenant en poste un ministre de la Justice mis en examen. Or, ce n’est pas tant la démission de Mme Cayeux en elle-même qui pose question, mais bel et bien le contexte. Pourquoi elle et pas Dupond-Moretti ? Pourquoi pas Alexis Kohler ?

    Lire la suite

  • Nord (59) : A Valenciennes, on emmène des lycéens en sortie scolaire dans un camp de clandestins de Calais

    thumb_21442_article_sliderBig.jpg

    C’est une initiative peu conforme d’un professeur du lycée Watteau de Valenciennes : une sortie scolaire dans un camp de clandestins à Calais. Les élèves invités sont issus de la classe préparatoire littéraire. Voici la note du lycée qui a fait bondir certains parents :

    Lire la suite

  • Un cadre de la police française : “En allant chercher les migrants si près des côtes libyennes, certaines ONG rendent un service inespéré aux passeurs puisqu’elles sécurisent les convoyages et contribuent à en minimiser les coûts pour les réseaux”

    ENQUÊTE – Les opérations de secours, comme celle menée par l’Ocean Viking, sont accusées par l’agence européenne de contrôle aux frontières Frontex d’«influencer la planification» des réseaux d’immigration clandestine. Les associations, elles, réfutent toute collusion.

    (…)

    Un cadre de la police aux frontières française le confie au Figaro : «En allant chercher les gens si près des côtes libyennes, certaines ONG rendent un service inespéré aux passeurs puisqu’elles sécurisent les convoyages et contribuent à en minimiser les coûts pour les réseaux.» Selon lui, «les navires prépositionnés reçoivent souvent des appels de détresse alors que les embarcations des migrants sont à quelques milles des côtes libyennes seulement, dans les eaux territoriales du pays».

    Lire la suite