Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti-national - Page 2

  • Le naufrage de Gérald Darmanin et Sibeth Ndiaye lors du débat sur les retraites

    scene_de_naufrage_louis-philippe_crepin-742x475.jpg

    Toujours aussi avisé, le gouvernement a envoyé, jeudi soir, Gérald Darmanin et Sibeth Ndiaye pour défendre la  sur le plateau de France 2, dans l’émission « Vous avez la parole ». Il est vrai que Jean-Paul Delevoye étant déjà carbonisé, on fait avec ce qui reste en magasin…

    Pour ceux qui soutenaient encore cette réforme, une chose est sûre : après avoir entendu les deux ministres répondre aux questions du panel de Français, de Martinez et des autres, il y a de fortes chances qu’ils n’y croient plus du tout. Face à des Français très bien informés, ce sont les ministres qui ont fait figure d’amateurs. On aurait dit deux Séraphin Lampion, assenant slogans et plaisanteries de mauvais goût pour placer le produit…

    Darmanin a multiplié les blagues balourdes sans jamais parvenir à dérider personne, les suppliques du style « Moi, je vais vous faire du mal ? », les évocations incessantes de sa mère, femme de ménage de profession, pensant sans doute faire larmoyer dans les chaumières. Ndiaye a passé son temps à contourner les questions dans un style ampoulé, énumérer les approximations, réclamer de la confiance, quand le gouvernement est passé maître dans l’art de rouler la contestation (voir le Grand débat)…

    Deux moments forts : à la directrice d’école qui lui évoquait une baisse de plus de 600 euros mensuels de sa retraite, la porte-parole du gouvernement a évoqué, apparemment à l’improviste, un plan de hausse des salaires dans l’Éducation nationale. Mais la soi-disant hausse surviendra-t-elle avant la réforme des retraites ou n’est-ce qu’un mirage pour calmer les colères ?

    Puis, on a vu le sourire soulagé de Darmanin en incrustation pendant un reportage dans la ferme d’une agricultrice présente sur le plateau : les agriculteurs semblaient satisfaits de la réforme (enfin un compliment, a dû se dire le ministre). Sauf qu’une fois le reportage terminé, la fameuse agricultrice a fustigé la politique agricole nocive du gouvernement…

    On sentait vraiment les deux embarrassés, peu convaincus de leurs propres arguments. Dans ce naufrage, c’est Martinez, sourire jusqu’aux oreilles, qui s’est régalé : on ne l’avait jamais vu à pareille fête, reprenant de volée chacune des erreurs, approximations, omissions et contre-vérités des deux ministres – et Dieu sait s’il y en eut. Si c’est avec ça que le pouvoir espère redresser la barre…

  • Attentats commis au nom de l’islam en novembre 2019

    Attentats commis au nom de l’islam en novembre 2019

    Adoxa publie chaque mois, en partenariat avec le compte Twitter TROP -The Religion Of Peace, une carte et une infographie des attentats commis au nom de l’islam, souvent présentée comme une « religion de paix« , à travers le monde. Ces documents sont réalisés à partir des données fournies par le site internet éponyme (mais sans lien connu), vérifiées et vérifiables, provenant de différentes sources.

    L’analyse et la cartographie fournie par TROP apporte une information que les médias taisent avec le même zèle qu’ils la diffuseraient si ces attentats étaient commis au nom de la religion catholique ou pas des « groupuscules » qu’ils classent à l »extrême-droite : le nombre conséquent d’attentats commis chaque mois au nom de l’islam ainsi que les morts, blessés et dégradations qui en sont la conséquence.

  • Les deux internationales vertes, Islam et écologie, font bon ménage

    Il y a l’Église verte, le délire écologique de quelques curés pas très catholiques, et maintenant il y a l’islam vert, du vert de l’idéologie écologique, reconversion moderniste de la religion conquérante du croissant vert. L’islam aime le vert, couleur du diable en héraldique, synonyme « de la perturbation de l’ordre établi » nous dit l’historien des couleurs.

    Le président turc Erdogan est venu en Angleterre inaugurer à Cambridge, ancien et haut lieu de la chrétienté médiévale, une nouvelle mosquée… verte ! L’édifice en question, appelé Central Mosque, a été défini par la BBC comme « la première mosquée écologique d’Europe », dans la mesure où il est doté d’un système de chauffage à basse émission de CO2 et de collecteurs d’eau de pluie. La structure peut recevoir mille fidèles et se trouve sur l’artère élégante de Mill Road, une des zones les plus peuplées et multi-ethniques de la ville universitaire.

    Lire la suite

  • La fraude sur les prestations sociales, un scandale d'état

    45 milliards de Fraude sur les prestations sociales: L'Etat "ne veut pas connaître" la cause et donne des consignes aux administrations de ne pas répondre aux enquêteurs ... UN SCANDALE D'ETAT

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2019/12/06/la-fraude-sur-les-prestations-sociales-un-scandale-d-etat-6195954.html

  • Gilles Le Gendre (LREM): « Les syndicats savent parfaitement que nous irons au bout de cette réforme » (Vidéo)

    Gilles Le Gendre, président du groupe LREM à l’Assemblée, était l’invité de BFMTV ce jeudi. Il a tenu à rappeler aux manifestants et aux syndicats que le gouvernement irait jusqu’au bout de la réforme des retraites.

    De son côté, lors du conseil des ministres qui se tenait ce jeudi, le président Emmanuel Macron a demandé à son gouvernement de rester solide sur les fondamentaux de la réforme des retraites, tout en restant respectueux de la mobilisation.

    BFMTV

    https://www.tvlibertes.com/actus/gilles-le-gendre-lrem-les-syndicats-savent-parfaitement-que-nous-irons-au-bout-de-cette-reforme

  • Témoignage. « J’ai quitté les Restos du cœur car on ne servait quasiment plus que des migrants à la fin »

    restos_coeur
    En cette période hivernale, les Restos du cœur, comme d’autres associations de solidarité envers les plus fragiles et les plus démunis, s’activent pour fournir de la nourriture et du réconfort, un peu de chaleur humaine, à ceux qui n’ont plus rien, comme le voulait Coluche, fondateur du mouvement.
    Néanmoins, le bénévolat se heurte de plus en plus à une crise.
    Y compris chez les Restos du cœur (70 000 bénévoles en France environ).
    Et pas uniquement pour des raisons de vocation.
    Certains bénévoles, écœurés par la tournure que prend « l’aide sociale » en France aujourd’hui, aide sociale de plus en plus tournée vers les migrants, notamment dans les grandes métropoles, ne veulent plus aider.
    C’est le cas de Louise, qui a longtemps été bénévole dans la couronne parisienne.

    Lire la suite

  • I-Média – Zemmour et Valeurs Actuelles attaqués : guerre totale contre la liberté d’expression

    Les censeurs ont décidé de lancer toutes leurs forces contre les rares voix de droite dans les médias.

    Eric Zemmour est bien évidemment visé, tout comme Valeurs Actuelles qui subit une campagne hallucinante de pression de la part des « Sleeping Giants ».

  • Les féministes, ça ose tout !

    3017839103.jpgLa chronique de Philippe Randa

    Un slogan scandé lors d’une manifestation féministe place du Trocadéro à Paris le vendredi 29 novembre dernier a au moins eu le mérite de ne pas passer inaperçu : « Le kérosène, c’est pas pour les avions, c’est pour brûler violeurs et assassins ! »

    Dénoncé sur les réseaux sociaux, puis sur le site fdesouche, les organisatrices interpellées à ce sujet ont bien dû se sortir comme elles le pouvaient d’un embarras visible… grâce au second degré !

    Hé oui ! Appeler au lynchage et au meurtre, c’est, pour l’une des organisatrices dont les propos sont rapportés par le quotidien Libération une affaire à prendre « au second degré. Il faut le comprendre comme : on ne se laissera plus faire, et la peur doit changer de camp. Si on se formalise sur le premier degré, on se trompe de combat. C’est qu’on n’a pas compris d’où vient la violence principale. »

    Un second degré digne des slogans de l’extrême gauche, anti-flic ou anti-Front national : de « Un flic, une balle, justice sociale » à « Mort aux fachos ! », on en passe et des plus aimables que ceux-là encore !

    On imagine les réactions si dans une manifestation du Rassemblement national, de la Manif pour Tous ou des Identitaires des slogans appelant au lynchage et à brûler vif d’autres personnes avaient ainsi été scandés !

    Au fait, ces tendres harpies aux méthodes si définitives et si modérément humaines, personne n’a eu l’idée de leur demander ce qu’elles pensaient du rétablissement de la peine de mort pour les criminels, pédophiles et autres personnages qui, depuis quarante ans en France, ont échappé à la « bascule à Charlot » (1).

    Peut-être y aurait-il des salauds moins salauds que d’autres pour ces dames-là…

    Michel Audiard disait que « les cons, ça ose tout ! C’est même à ça qu’on les reconnaît ! »… Les féministes, c’est du pareil au même, la preuve !

    (1) Un des surnoms de la guillotine.

    EuroLibertés cliquez ici

    http://synthesenationale.hautetfort.com/

  • André Bercoff : « Un migrant reçoit plus qu’un agriculteur, c’est aberrant ! » (Vidéo)

    André Bercoff : « Un migrant reçoit plus qu’un agriculteur, c’est aberrant ! ». Extrait tiré de l’émission « Le débat » (LCI) du 27 novembre 2019. Ecoutez la réponse de l’éditorialiste de Marianne lorsqu’il fait la comparaison entre les deux, avec cet air semi indigné, comme si faire des choix et donner des priorités ne relevait pas de l’évidence…

    Via Breizh-Info

    https://www.tvlibertes.com/actus/andre-bercoff-un-migrant-recoit-plus-quun-agriculteur-cest-aberrant-video