Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Macron et Sarkozy amis pour la vie, ou la fable de l’arrogance

    sarkozy-macron.png

     a beau être paralysé dans son discernement politique par un carcan idéologique puissant : celui du service d’un mondialisme politico-financier de gestion pour lequel les nations ne sont que des scories d’un ancien monde dépassé ; il n’en est pas moins issu, aussi, de cet indigénat « gaulois réfractaire » qui perdure.

    Aussi trouvera-t-on, parfois, chez lui quelque étincelle de bon sens et, « en même temps », un certain courage dans les joutes verbales que lui impose la colère de la rue ; quoique ses décisions politiques unilatérales soient aux antipodes de l’intérêt populaire et de notre survie nationale, et qu’il nous faille donc les combattre.

    Lire la suite

  • Augmentation du cours de l’or jusqu’à l’effondrement du Système, par Marc Rousset.

    Source : https://www.bvoltaire.fr/

    Le lingot cote déjà 55.630 euros, à , soit +27,01 % depuis le début de l’année. À Londres, l’once d’or est passée, en un an, de 1.500 à 2.030 dollars. Ces 30 derniers jours, son prix a grimpé de 1.800 à 2.030 dollars. Jusqu’où l’or et l’argent vont-ils monter ? Réponse : augmentation continue du cours de l’or jusqu’au déclenchement de l’hyperinflation au printemps 2021, puis augmentation accélérée et à la verticale du cours de l’or, avec explosion probable, entre-temps, de la zone euro, jusqu’à l’effondrement du Système en 2022. Bref, le schéma exact de la République de Weimar en 1923. Le seul élément réjouissant de la folle saga qui nous attend : Macron, le beau parleur, ne sera pas réélu.

    L’once d’or a dépassé, pour la première fois, la barre symbolique des 2.000 dollars, le mardi 4 août, à 16 h 15 GMT. L’or n’est pas le reflet d’une angoisse injustifiée mais le reflet de la politique irresponsable du n’importe quoi des autorités politiques et monétaires des démocraties occidentales, et tout particulièrement en France depuis quarante ans.

    Lire la suite

  • Le chaos libanais.

    1596900959_photo.jpg

    L'avis de Jean-François Touzé
    A Beyrouth, des dizaines de milliers de Libanais, pour la plupart chrétiens, manifestent leur colère contre le régime féodalo-mafieux, construit sur la corruption et la mise en coupe du pays au nom d'intérêts privés et d'enjeux fixés par des puissances étrangères. Les manifestants parlent de révolution. Mais une révolution suppose l'existence d'un peuple et nous savons qu'il n'y a ni nation ni peuple libanais. 
    Tout à la fois empli d'arrogance, lourd de tartarinades et consternant de naïveté, le déplacement guignolesque de Macron à Beyrouth en milieu de semaine, n'aura eu pour effet que de brouiller encore un peu plus les cartes en suscitant de faux espoirs et en feignant d'ouvrir des portes condamnées. 

    Lire la suite

  • Islam en France, islam de France ?

    Islam en France, islam de France ?.jpeg

    Jérôme Besnard est élu local et conseiller national du parti les Républicains. Il a travaillé comme collaborateur d'élus dans plusieurs villes concernées par une forte activité islamique. Il a également été chargé d'enseignement en droit constitutionnel à l'Université Paris V. 

    Entretien par l'abbé G. de Tanouarn

    Si toutes les religions se valent, pourquoi accorder une place particulière à l'islam dans l'organisation religieuse de la France ?

    Parce que justement toutes les religions ne sont pas égales dans notre pays, du moment que l'on fait un minimum abstraction du droit. Elles n'ont ni la même Histoire, ni le même poids, elles ne posent pas les mêmes problèmes au pouvoir temporel. Le christianisme s'accorde très bien de la laïcité envisagée comme distinction du temporel et du spirituel. Minorité se pensant comme une minorité, le judaïsme a accepté il y a déjà plus de deux siècles de se plier aux règles concordataires imposées par Napoléon. Religion qui a été la matrice de l'unité française à côté de l'œuvre politique des rois de France, le catholicisme continue de modeler le paysage français par ses églises et ses cathédrales. Il n'a cédé ses prérogatives que devant la force déployée par l'idéologie radical-socialiste sous la IIIe République. L'Islam lui, à la différence des deux autres est une religion d'importation et d'implantation récente liée un phénomène politique et économique l’immigration de masse.

    Lire la suite

  • Une longue marche identitaire

    6a00d8341c715453ef026bde88a82e200c-320wiÀ propos de son voisin, le chef de gouvernement islamiste pakistanais Imran Khan ne cache pas ses sentiments. Il déclarait en effet le 5 août : "L'Inde est révélée au monde, une fois de plus, comme un oppresseur et un agresseur". Fallait oser.

    Mais au fait, "pourquoi tant de haine" ?

    En réalité, la renaissance nationale et le développement économique de l'Inde, sous le gouvernement de Narendra Modi, irritent puissamment aussi bien la bien-pensance mondiale, les islamistes pakistanais que leurs alliés communistes chinois. Les commentaires fielleux et biaisés des médias conformistes, lesquels pourtant se réclament de la démocratie, ne laissent aucun doute à ce sujet. Tous s'emploient à dénigrer systématiquement ce pays, contrepoids asiatique évident des ambitions hégémoniques de Pékin.

    Lire la suite

  • Délinquance, par Arisitide Renou.

    Depuis des années, je suis de près l’actualité des « faits-divers » pour des raisons professionnelles, et je peux vous certifier ceci : depuis quelques semaines – en gros, depuis la fin du confinement – le type de faits-divers qui m’intéressent, ceux concernant la délinquance et plus particulièrement les faits de violence contre les personnes, ont grimpé en flèche.

    L’année dernière à la même période, je pouvais trouver chaque jour un, plus rarement deux faits-divers correspondant à mes centres d’intérêts professionnels, et parfois aucun. Cette année j’en trouve facilement quatre, cinq, six par jour, et parfois plus.

    Cela n’est pas dû à un élargissement de ma recherche puisque je consulte toujours les mêmes sites et les mêmes journaux. Et il est hautement improbable que les sites et les journaux que je consulte aient changés leur politique éditoriale.

    Lire la suite

  • L'éradication de la noblesse russe 2/2

    Si les ouvrages sur la révolution russe sont pléthores, si les travaux sur la société soviétique ne manquent pas, il était un thème qui n'avait jamais été étudié celui du sort de la noblesse russe de la révolution à la Perestroïka.

    par Christian Bouchet

    Grâce soit donc rendue à Sofia Tchouikina, dont la thèse de doctorat sur ce sujet a été traduite en français et publiée chez Belin sous le titre Les Gens d'autrefois, la noblesse russe dans la société soviétique.

    1917, l’avant et l’après

    À la veille de la Grande Guerre, la noblesse, en Russie, constitue un groupe numériquement important environ 1,9 million d'individus, soit à peu près 1 % de la population. Ce pourcentage monte à 7 % à Saint-Pétersbourg du fait de son statut de capitale et des fonctions occupées quasi-exclusivement par les nobles puisque ceux-ci sont majoritairement des serviteurs de l'État de niveau moyen ou supérieur. En effet, si les propriétaires terriens et les membres des professions intellectuelles et libérales sont nombreux parmi les aristocrates, ceux-ci ont la quasi-exclusivité de certaines professions, ainsi sont nobles 90 % des hauts fonctionnaires, 97 % des gouverneurs de province, etc.

    Lire la suite

  • Face à la racaille, la colère de Palavas

    vlcsnap-2020-08-08-14h14m22s688-660x330.png

    Source Lengadoc info cliquez là

    Vendredi dernier, près de 400 personnes ont marché dans les rues de Palavas (34) pour dénoncer l’insécurité grandissante que connait la station balnéaire cet été.

    Les revendications sont claires : il faut plus de policiers municipaux et de gendarmes, mais surtout il faut leur lâcher la bride pour qu’ils puissent lutter contre les racailles. C’est ce que réclamait les Palavasiens qui ont manifesté dans les rues de Palavas.

    A chaque saison estivale, la population du village passe de 6 000 habitants à près de 140 000. une telle augmentation de la population entraîne forcément une recrudescence des violences. Mais cette année, les habitants sont unanimes, l’insécurité a vraiment atteint des sommets : rodéos de voitures dans les rues, agressions gratuites, coups de couteau, cambriolages, drogues en tout genre…

    La colère gronde et la manifestation a rassemblé près de 400 personnes, une forte mobilisation pour une commune de la taille de Palavas.

    NDLR - SN : notons parmi les manifestants la présence remarquée et appréciée de notre ami Richard Roudier, président de la Ligue du Midi, accompagné des militants locaux de ce mouvement.

    http://synthesenationale.hautetfort.com/

  • Zoom – Paul-François Paoli / Christian de Moliner : la France, le grand effondrement

    Le romancier Christian de Moliner, souffrant, est remplacé au pied levé par le journaliste Paul-François Paoli pour évoquer « Trois semaines en avril » : premier roman post-crise sanitaire. Dans ce livre, Christian Moliner met en musique une notion effrayante : le grand remplacement de la France et de l’Europe… Une théorie qui rejoint le point de vue de Paul-François Paoli qui a beaucoup écrit sur le malaise identitaire français. Pour lui, l’absence d’identité menace dorénavant l’existence de notre peuple !


    https://www.tvlibertes.com/zoom-paul-francois-paoli-christian-de-moliner-la-france-le-grand-effondrement