Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

économie et finance - Page 4

  • Restaurateurs et commerçants en colère attendus dans les rues ce lundi

    Les professionnels contraints d’arrêter leur activité s’apprêtent à manifester contre les mesures prises par le gouvernement cet après-midi.

    Nouveau coup de gueule de la part des professionnels en détresse cet après-midi. Restaurateurs, cafetiers, gérants de discothèques, commerçants et intermittents défileront à Lyon, quand les extras de l’événementiel participeront à une action militante sur tout le territoire. Tous appellent à une reprise de leur activité, alors que la situation est différente suivant les professions.

    Le Figaro

    https://www.tvlibertes.com/actus/restaurateurs-et-commercants-en-colere-attendus-dans-les-rues-ce-lundi

  • Vaccin ou pas, banqueroute à venir pour la France !

    4064173958.png

    Marc Rousset

    La Bourse de Paris s’est envolée de 7,57 %, lundi, après l’annonce d’une « efficacité à plus de 90 % » d’un vaccin contre le Covid-19 des groupes Pfizer et BioNTech. Il est possible d’obtenir, un jour, un bon vaccin suite aux nombreux travaux en cours, mais avec Pfizer, nous sommes en pleine « exubérance irrationnelle ».

    Lire la suite

  • Marc Rameaux : Souveraineté, économie de marché et élections aux USA (entretien au Club du Mercredi)

  • Pauvreté : le grand retour, par Olivier Pichon.

    Les riches sont plus riches, les pauvres plus pauvres et plus nombreux, et ça ne va pas s’arranger. Des chiffres inquiétants et des perspectives économiques plus inquiétantes encore.

    Face à cette question, on peut être tenté par le romantisme façon XIXe siècle ou bien encore par le complotisme, et l’annonce de l’apocalypse sociale façon XXIe siècle, il n’empêche que la question de la pauvreté se pose avec une acuité toute particulière en France “après” la crise sanitaire, probablement sans précédent depuis les lendemains de la seconde guerre mondiale. Parmi les demandeurs d’aides, 45 % étaient jusque-là inconnus, indique le Secours Populaire.

    Lire la suite

  • Du scandale Bridgestone et de la nécessaire domestication des féodalités économiques.

    6a00e54f0f7ad688340263e9772464200b-800wi.jpg

    Encore une fois, une entreprise multinationale ferme une usine importante en France, sans trop d’égards pour ceux qui y travaillent et ceux qui en vivent, de la sous-traitance aux commerces locaux, voire aux écoles qui accueillent les enfants des salariés. Ainsi, 863 travailleurs, ouvriers et cadres, sont condamnés au chômage ou au reclassement, parfois à une retraite anticipée sans joie, tandis que de nombreuses entreprises sous-traitantes vont être les victimes collatérales d’une décision prise à des milliers de kilomètres de là, sous la pression d’actionnaires plus empressés de valoriser leur capital que de soutenir l’emploi dans un pays qu’ils ne connaissent que par sa tour Eiffel ou ses bons vins…

    Lire la suite

  • Le reconfinement profite à Amazon : « Entre 40 et 50 % de chiffre d’affaires en plus sur un an »

    alerte-info-845x475.png

    « Depuis le début du reconfinement, on affiche entre 40 et 50 % de chiffre d’affaires en plus sur un an », annonce, le 13 novembre, Frédéric Duval, directeur général d’Amazon , interrogé sur RMC.

    Sur la tenue du « Black Friday », la campagne promotionnelle qui doit avoir lieu le vendredi 27 novembre prochain, comme chaque année, alors que les commerces jugés « non essentiels » seront encore fermés, le patron indique que, « pour l’instant », aucune décision d’annulation n’a été prise par le géant du commerce en ligne. « La période de fin novembre et de ses promotions est importante pour les Français […] qui préparent les fêtes de . Nos fournisseurs ont préparé des stocks qu’il faut écouler. Je suis attentif à ce qui se passe, mais je n’ai pas décidé. On verra s’il faut le repousser. On verra. J’y réfléchis encore, nous sommes à 15 jours de l’événement potentiel. On a le temps de prendre des décisions », a-t-il indiqué.

    Ce dernier met en avant d’être un site Internet « qui vend en France et qui investit en France »

    Il souhaite, par ailleurs, aider les commerces à s’inscrire sur son site en offrant les frais d’inscription durant trois mois, mais également « proposer des formations » aux petits commerçants en mettant à leur dispositions « plus de 300 personnes » pour les aider.

    https://www.bvoltaire.fr/le-reconfinement-profite-a-amazon-entre-40-et-50-de-chiffre-daffaires-en-plus-sur-un-an/

  • L'oppression économique (texte de 2013)

    Le système économique français est tout orienté par la volonté d'un contrôle étatique permanent sur l'individu. Depuis la loi Le Chapelier de 1791 aux récents efforts fiscaux, tout est fait pour que le citoyen atomisé soit en permanence dépendant.

    La première loi emblématique de la révolution est celle qui supprime toute possibilité de s'organiser : « il n’est permis à personne d'inspirer aux citoyens un intérêt intermédiaire, de les séparer de la chose publique par un esprit de coopération ». Toute forme d'association est forcément réactionnaire puisqu'elle coupe l'individu de l’État, et donc dresse un écran entre le pouvoir et le sujet. Cette vision paranoïaque de la communauté comme rempart contre l'absolutisme démocratique va profondément marquer notre histoire puisqu'il faudra attendre la fin du XIXe pour que les syndicats soient autorisés.

    Lire la suite

  • Pauvreté et destruction de la famille

    Le Secours Catholique-Caritas France publie jeudi 12 novembre son rapport statistique annuel État de la pauvreté en France 2020. Constats et analyses sur la précarité issus de l’observation sur l’ensemble du territoire national de plus de 55 400 situations (sur les 1 393 000 personnes accueillies en 2019).

    Pour son rapport 2020 qui alerte sur la dégradation du niveau de vie des plus pauvres, l’association a complété son étude d’une enquête approfondie sur leur budget, pointant les privations quotidiennes et les arbitrages impossibles auxquels ils sont confrontés : chauffer le logement ou se nourrir, acheter un habit pour la rentrée ou payer la facture d’électricité.

    La part des mères isolées reste trois fois plus importante dans les accueils du Secours Catholique que dans la population générale. Elles sont souvent jeunes, avec des enfants en bas âge, et ont des ressources insuffisantes pour faire face aux dépenses de la vie courante : 42 % sont au chômage, non indemnisé dans six cas sur dix et de longue durée dans les trois quarts des situations.

    https://www.lesalonbeige.fr/pauvrete-et-destruction-de-la-famille/

  • Le jour de l’annonce du vaccin anti-Covid, l’action Pfizer bondit de 7 %… son PDG en vend pour 5,6 millions de dollars

    alerte-info-845x475.png

    De nombreux médias américains ont révélé, le mercredi , qu’Albert Bourla, le PDG de Pfizer, avait vendu, lundi 9 novembre, pour 5,6 millions de dollars d’actions du laboratoire américain.

    Lire la suite

  • La postmodernité, nouveau cadre du Système ? 4/4

    À l'instar de la techno-utopie et du mythe scientiste qui servirent d'arme idéologique à la modernité, le relativisme et l'hyper-individualisme sociétal et culturel continuent d'homogénéiser et de naturaliser la vision libre-échangiste de l'ordre mondial, la théocratie libérale. Dans le même sens, Fredric Jameson met l'accent sur la signification du moment historique de la pensée postmodern(4). Tout en y recherchant une « logique » centrifuge, il inscrit le postmodernisme dans la dynamique culturelle du capitalisme tardif. La postmodernité serait l'avatar du consumérisme culturel qui correspond bien, depuis la phase fordiste et postindustrielle de l'économie mondiale, à l'accomplissement de la phase du capitalisme tardif, cognitif, voire de séduction évoquée par Michel Clouscard en s'appuyant sur les ressorts culturels et la société de spectacle(5) pour mieux se reproduire en tant que système d'exploitation.

    Lire la suite