Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

anti-national - Page 7

  • Grèce : la capitulation de l’Union européenne en actes !

    election-europeennes-julien-dir-588x330.jpg

    Par Paul Tormenen, juriste ♦ Le Président turc Erdogan a lancé fin février une véritable invasion migratoire de la Grèce et de l’Union européenne. Rompant les engagements pris en 2016, il pousse des migrants présents sur son territoire vers la frontière turque et bulgare. Face à cette agression, l’Union européenne apparait telle qu’en elle-même : irrésolue, faible, incapable de défendre ses intérêts. Les récentes mesures annoncées par la Commission européenne en faveur de la Turquie en sont une nouvelle illustration.

    La capitulation de l’Union européenne peut être retracée en plusieurs actes, qui illustrent le désarmement moral de certains de nos dirigeants tant européens que nationaux.

    Acte 1 : La chancelière Merkel ouvre la boite de Pandore

    La guerre en Syrie et en Irak a entrainé à partir du milieu des années 2010 un afflux considérable de migrants en Europe. En mai 2015, l’Union européenne propose un système de répartition par quotas de 160 000 migrants arrivés sur le sol européen. Mais c’est surtout l’annonce en août 2015 par le gouvernement allemand qu’il se tient prêt à accueillir 800 000 demandeurs d’asile qui suscite un énorme mouvement de populations extra-européennes. La chancelière Merkel n’avait pas mesuré la portée de sa déclaration : elle a ouvert la boite de Pandore de l’immigration clandestine et envoyé un message de laxisme qui a été entendu bien au-delà de la Syrie et de l’Irak.

    Lire la suite

  • Agressé par des Antifas à Lesbos (Grèce), un journaliste patriote allemand témoigne : « Je voulais donner la parole au peuple grec »

    Il y a quelques jours, sur l’île de Lesbos, des militants antifascistes ont agressé pêle-mêle militants identitaires et journalistes, venus en Grèce afin de rendre compte de la situation sur place, en cette période d’invasion migratoire orchestrée par la Turquie notamment, utilisant des milliers de migrants civils pour mener à bien son projet de renouveau de l’Empire ottoman.

    Parmi les victimes de ces agressions, Mario Müller, journaliste indépendant allemand, ancien membre de Génération Identitaire (Identitäre Bewegung) dans le pays d’Angela Merkel. Les photos témoignent de la violence de l’agression.

    Breizh-info.com : Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs ? Est-ce que vous êtes un journaliste, ou bien un militant politique ?

    Mario Müller : Je travaille pour Compact Magazin, qui est le plus grand magazine patriote d’Allemagne. Nous avons un tirage mensuel d’environ 40 000 exemplaires et une ligne souverainiste. Si je devais comparer, nous serions comme Valeurs Actuelles en France. Dans le passé, j’étais membre actif de la branche allemande de Génération Identitaire et responsable de la maison de l’identité à Halle (Saale). Aujourd’hui, je suis toujours sympathisant, mais je suis passé du militantisme au journalisme.

    Breizh-info.com : Pourquoi et quand êtes-vous allé à Lesbos ?

    Mario Müller : Je fais des reportages, ce qui signifie que je cherche des histoires intéressantes à raconter. Par exemple, j’ai fait des reportages sur la Syrie et le Liban, la campagne de Lega Nord en Italie, les séparatistes en Catalogne et aussi les manifestations de Gilets jaunes en France.

    Lire la suite

  • L’État a acheté 70 hôtels Formule 1 et réquisitionné des milliers de chambres pour loger les migrants, et il n’est pas capable de le faire pour le personnel soignant

    L’État a acheté 70 hôtels Formule 1 et réquisitionné des milliers de chambres pour loger les migrants, et il n’est pas capable de le faire pour le personnel soignant

    Thibaut Monnier entrepreneur, conseiller régional RN en Auvergne-Rhône-Alpes et co-fondateur de l’ISSEP, a mis à disposition à titre gratuit une dizaine d’appartements meublés, dont il est propriétaire, à Lyon aux personnels de service de santé. Il répond aux questions de L’Incorrect :

    Quand avez-vous lancé votre initiative ?

    Ma société foncière venait de récupérer dix studios sur le même plateau tout juste rénovés et donc au lieu de les mettre en location classique j’ai  préféré dès mardi 17 mars les mettre à disposition à titre gratuit aux personnels soignants.

    Avez-vous eu beaucoup de demandes ?

    Lire la suite

  • Manipulation immigrée pour émouvoir l’opinion publique

    Voici encore des images significatives des méthodes des immigrés massés à la frontière grecque pour émouvoir l’opinion publique.

    On y voit des immigrés s’emparer d’un enfant et le fracasser contre le bouclier d’un policier grec.

    Lire la suite

  • [MIGRANTS] Fidèle à elle-même, l'UE abandonne la Grèce à son sort

  • La principale victime du coronavirus ? 30 ans d’idéologie dominante…

    Rues vides, bars et restaurants fermés, usines à l’arrêt au point de faire basculer le pays dans la récession, Bruno Le Maire annonçant une croissance à -1% pour 2020 (même causes mêmes effets pour la zone euro)… Il y a pourtant des tonnes d’enseignements à tirer sur cette crise sanitaire qui va créer une crise économique dont les conséquences risquent d’être pires que celles de 2008.

    Tout d’abord d’un point de vue sanitaire, cette crise est le symbole de la faillite totale des politiques menées depuis des décennies.

    Notre pays vieillit, chose prévisible depuis des années, et une épidémie qui ne nécessite l’hospitalisation que de 5% des personnes touchées par le virus met nos hôpitaux en surtension au point de devoir mobiliser un hôpital militaire en Alsace. Un seul chiffre explique la submersion de nos hôpitaux par les malades : nous avons supprimé 100 000 lits d’hôpital sur les 20 dernières années. Première faillite de l’idéologie dominante de ces dernières années.

    Lire la suite

  • Et maintenant la fin de la CEDH

    Et maintenant la fin de la CEDH

    L’ECLJ nous informait récemment que, par une double décision rendue publique jeudi 12 mars, 3 juges de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) ont privé les sages-femmes européennes de la garantie de leur droit à l’objection de conscience face à l’avortement. Cette décision peut s’appliquer, par extension, à toute la profession médicale.

    L’ECLJ est notamment l’auteur d’un rapport sur les relations existant entre plusieurs juges de la Cour européenne des droits de l’homme et des ONG actives devant cette Cour. Rapport explosif qui n’a pas provoqué la crise judiciaire que nous serions en droit d’attendre.

    Mais c’est le coronavirus qui semble avoir la peau de la CEDH. La Lettonie, la Roumanie, la Moldavie et l’Arménie viennent d’activer l’article de la Convention européenne des droits de l’Homme qui permet d’y déroger en état d’urgence et d’autres pourraient suivre. Ces quatre Etats membres du Conseil de l’Europe (sur 47) ont “officiellement notifié” ces derniers jours se trouver en état d’urgence et activer la dérogation prévue par l’article 15 de la Convention. La France n’a à ce jour pas notifié de dérogation au secrétaire général du Conseil de l’Europe.

    L’article 15 prévoit qu'”en cas de guerre ou en cas d’autre danger public menaçant la vie de la nation”, un Etat membre

    “peut prendre des mesures dérogeant aux obligations prévues par la CEDH, dans la stricte mesure où la situation l’exige et à la condition que ces mesures ne soient pas en contradiction avec les autres obligations découlant du droit international”.

    https://www.lesalonbeige.fr/et-maintenant-la-fin-de-la-cedh/

  • Les « quartiers ethniques » se fichent du confinement

    zones-non-droit-2-448x293.jpg

    Paul Vermeulen

    Pour les autorités, le confinement est le meilleur moyen pour limiter la violence du pic de l’épidémie ainsi que l’engorgement des hôpi- taux et le nombre de décès. Un anesthésiste réanimateur de la Pitié Salpêtrière déclarait mardi soir sur LCI que la France peut gérer 6 000 malades en réanimation, jusqu’à 12 000 en bloquant tous les hôpitaux. Il précisait aussi qu’en cas d’échec du confinement, l’estimation serait de 100000 à 150 000 malades devant être mis en réanimation. Commentaire : « Ça, on ne sait pas faire. On entre tous dans un autre monde, là. »

    « Tous » ? Pas sûr, à voir ce qui remonte déjà des ban- lieues et de certains quartiers. Qui pense que le confine- ment va être respecté dans ces endroits ? Mercredi 18 mars en soirée, une fois n’est pas coutume, les médias officiels montraient des images de quartiers pari- siens dont les populations ne respectent rien. Ce sont les mêmes que d’habitude : les territoires perdus de la République, où la sécession évoquée par François Hollande puis par l’ancien ministre de l’Intérieur Gérard Collomb, le jour de sa démission, est déjà effective.

    Lire la suite

  • Coronavirus : Agnès Buzyn savait dès janvier, Macron n’a rien fait #MacronDestitution

  • Le député Laetitia Avia, censeur d’internet, veut forcer son attachée parlementaire à enfreindre le confinement

    Laetitia Avia est ce député africain chargé d’organiser la censure complète d’internet pour le compte du Régime. Elle s’était auparavant fait connaître par un comportement frisant le cannibalisme.

    « Restez chez vous et recourez au télé-travail ». La consigne du gouvernement est plutôt claire.

    « Or, selon des informations de Libération mercredi, une élue ne donnerait pas vraiment l’exemple. Il s’agit de Laetitia Avia, députée LREM de Paris. Cette dernière insisterait pour que son attachée parlementaire, pourtant confinée dans sa maison secondaire dans le Gard, revienne dans la capitale.

    «Cette collègue est en vacances depuis le 7 mars dans le Gard et sa députée veut depuis lundi soir (soit après l’allocution d’Emmanuel Macron, ndlr) qu’elle rentre à Paris. Ce qu’elle a clairement refusé pour faire prévaloir sa santé. Cela n’a aucun sens», a déploré Laurence de Saint-Sernin, la secrétaire générale du syndicat Solidaires de l’Assemblée nationale, alertée mardi. Détail notable : l’attachée parlementaire est atteinte d’une maladie auto-immune, ce qui l’expose davantage au risque de contamination du coronavirus. Pour la secrétaire générale du syndicat Solidaires, Laetitia Avia «met en danger sa collaboratrice, prend le risque de propager l’épidémie et ignore les règles liées au confinement de la population». Selon Libération, la députée LREM aurait même proposé de demander au ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, de mettre des moyens en œuvre pour assurer le retour de son assistante. […] » (source Le Figaro)

    http://www.contre-info.com/le-depute-laetitia-avia-censeur-dinternet-veut-forcer-son-attachee-parlementaire-a-enfreindre-le-confinement#more-61560