Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Europe - Page 8

  • Belgique : un millionnaire marocain baron de la drogue reçoit depuis 15 ans des prestations de chômage pour lui et sa famille

    152374856B3L5G16Q7U-as111-800x445.jpg

    La famille entière d’un baron marocain de la drogue à Anvers perçoit des prestations de chômage ou d’invalidité en Belgique depuis de nombreuses années, tandis que la famille au Maroc et aux Pays-Bas dispose d’un patrimoine de plusieurs millions d’euros. Par ailleurs, le Marocain a toujours une dette de 2,2 millions d’euros envers l’État belge, rapporte HeLaatste Nieuws. 

    En 2004, Abdelhakime D. , un Marocain de 61 ans, a été condamné pour la première fois pour trafic de drogue en Belgique. Le produit de son commerce de cocaïne à grande échelle a été estimé à plus de 2 millions d’euros, qu’il aurait dû reverser à l’État belge. Mais Abdelhakime n’a jamais remboursé, au contraire, toute sa famille, y compris lui-même, a vécu pendant 15 ans aux dépens de l’État belge.

    Lire la suite

  • VENDREDI 13 MARS À 17 H : RASSEMBLEMENT DE SOUTIEN AU PEUPLE GREC DEVANT L'AMBASSADE DE TURQUIE À PARIS

    1583779044623blob.jpg

    Rassemblement de soutien au peuple grec face à l'agression migratoire turque, vendredi 13 mars à 17h à Paris, devant l'ambassade de Turquie (Place de Bolivie - XVIe - station Passy) !

    Différents orateurs interviendront : Thomas Joly (Président du Parti de la France), Alexandre Simonnot (lira un message de Jean-Marie Le Pen), Olivier Piacentini, Fiorina Lignier, Epona (lira un message de notre camarade grecque Irène Dimopoulou).

    Parce que leur frontière est aussi la nôtre, venez nombreux soutenir la résistance du peuple grec face à la déferlante migratoire organisée par Erdogan !

    Seuls les drapeaux français et grecs sont autorisés. Un service d'ordre assurera la sécurité des participants.

    NDLR : Synthèse nationale apporte évidemment son soutien à cette initiative.

    Présentation1.jpg

  • L’Autriche déploie 2.200 soldats à ses frontières. « Nous ne laisserons passer aucun migrant. Nous avons tiré les leçons de 2015 »

    Les forces armées autrichiennes déploieront jusqu’à 2.200 soldats pour la protection des frontières autrichiennes. Actuellement, 850 sont déployés. C’est ce qu’ont annoncé aujourd’hui la ministre de la défense Klaudia Tanner et le ministre de l’intérieur Karl Nehammer (tous deux de l’ÖVP).

    orf.at via fdesouche

    https://www.tvlibertes.com/actus/lautriche-deploie-2-200-soldats-a-ses-frontieres-nous-ne-laisserons-passer-aucun-migrant-nous-avons-tire-les-lecons-de-2015

  • La Grèce et l’Europe face au chantage migratoire d’Erdogan

    Erdogan contre les Kurdes : la honte après l’incohérence

    Le panislamisme turc

    Lire la suite

  • Humilié par Poutine, Erdoğan roule des mécaniques contre la Grèce et l’Union européenne

    erdogan-moscou.png

    Jeudi dernier, Erdoğan est allé à Moscou s’agenouiller devant Poutine, comme d’autres se rendirent jadis à Canossa. Une dépêche de l’agence chinoise Xinhua révélait que « commentant des informations selon lesquelles Vladimir Poutine, , Angela Merkel et le Président français Emmanuel Macron [auraient pu] se rencontrer vendredi, le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a répondu que le président russe avait d’autres projets ce jour-là ». En termes moins diplomatiques, Poutine aurait refusé tout net qu’Erdoğan soit accompagné de Macron et Merkel. Information confirmée dimanche, sur France 24, par la journaliste de Libé Hala Kodmani. À quoi pourraient donc servir ces deux-là ? Quelle part ont-ils pris au conflit ? Quelle influence leur reste-t-il dans la région ? La mine penaude, lâché de toutes parts, Erdoğan dut accepter sans sourciller les conditions de son vainqueur, baissant les yeux comme l’enfant terrible en passe de recevoir la fessée de son maître.

    Lire la suite

  • Coronavirus : les Bourses européennes au bord du krach

    « Dans le sillage de l’effondrement du pétrole, dû à la guerre des prix lancée par Ryad à la suite de l’échec des discussions entre l’OPEP et la Russie, les places financières mondiales sont aux abois. Le CAC 40 a ouvert en chute de 6,25 %, s’enfonçant dans le «bear market» (-20% depuis son plus haut du 21 février). Le taux à dix ans américain est tombé sous 0,5 %.

    Les nouvelles autour du coronavirus ont eu le temps de s’accumuler durant le week-end. Résultat, lundi, la panique a gagné les marchés et les Bourses européennes se sont réveillées sous le choc.

    Dans le sillage de l’effondrement du pétrole – qui a perdu 25 % -, les Bourses européennes s’enfoncent : le DAX, à Francfort, plonge de 7,4 % dans les premiers échanges. Tandis que le FTSE, à Londres, chute de 8 % Vendredi, ils avaient déjà respectivement perdu 3,26 % et 3,62 %. Madrid lâche 7 % et la Bourse d’Oslo dévisse de 12 %. ​Après près d’une heure de retard, la Bourse italienne, qui a perdu 17 % depuis le début de la crise sanitaire, a fini par ouvrir, en chute libre : le FTSE MIB perd 8 %. »

    Source : Les Echos

    http://www.contre-info.com/coronavirus-les-bourses-europeennes-au-bord-du-krach#more-61409

  • Les populismes avec Devecchio, Rouvillois, Dard.

    Olivier Dard et Frédéric Rouvillois présentaient au Cercle de Flore leur "Dictionnaire des populismes" auquel ont contribué 107 auteurs de 12 nationalités différentes, spécialistes d’histoire, de littérature, de philosophie, de droit public ou de science politique, et qui ne comporte pas moins de 263 notices traitant aussi bien de thèmes que de pays, de partis, de mouvements, d’institutions ou de personnalités – avec pour ambition de permettre au lecteur de cerner plus précisément ce qui est devenu une réalité incontournable de la vie politique contemporaine.


    http://lafautearousseau.hautetfort.com/
  • [vidéo] Pour l’envoi de troupes françaises à la frontière gréco-turque !

    Erdogan, le président islamiste de la Turquie, a ouvert ses frontières et encourage des dizaines de milliers de migrants à déferler sur l’Europe à travers la Grèce. Sa volonté de déstabiliser et islamiser l’Europe n’est pas nouvelle. Aujourd’hui, il menace de lancer sur notre continent les presque 4 millions de migrants musulmans présents dans son pays.

    À la frontière, les migrants tentent de prendre d’assaut au cri d’Allah Akbar les barrières mises en place par les forces de l’ordre et l’armée grecques. La population est venue prêter main forte aux garde-frontières, même les paysans font barrage avec leurs tracteurs !

    Les Grecs sont pour l’heure seuls à faire face à cette menace. Le Danemark et l’Estonie ont déjà proposé l’envoi de bateaux et d’avions de surveillance ainsi que d’équipages de garde-côtes. La France, elle aussi, doit envoyer de toute urgence des navires et des hommes de nos forces armées pour épauler les Grecs face à cette invasion car c’est bien toute l’Europe qui est menacée !

    Pour signer la pétition : http://www.france-petitions.com/petition/654/pour-l-envoi-de-troupes-francaises-a-la-frontiere-greco-turque


  • Erdogan demande à la Grèce d’ouvrir ses portes aux migrants et de les laisser aller dans d’autres pays européens

    Le président turc Recep Tayyup Erdogan a déclaré lors d’une allocution dimanche à Istambul que la Grèce devrait suivre le mouvement de la Turquie et simplement «ouvrir les portes» aux migrants amassés à la frontière turco-grecque, insistant sur le fait que des milliers de personnes iraient simplement dans d’autres pays de l’UE. Ces recommandations d’Erdogan sur la façon de résoudre l’impasse des migrants – qu’il a lui-même créé – pourraient ne pas être utiles pour la Grèce, car il a promis de garder la frontière fermée tout en suspendant la réception des demandes d’asile pendant un mois.

    Le président turc a toutefois confirmé qu’il se rendrait à Bruxelles lundi pour discuter de la situation des migrants avec l’Europe, exprimant l’espoir qu’il reviendrait de la réunion « avec des résultats différents ».

    RT

    https://www.tvlibertes.com/actus/erdogan-demande-a-la-grece-douvrir-ses-portes-aux-migrants-et-de-les-laisser-aller-dans-dautres-pays-europeens

  • Un Système encore plus fragilisé

    images.jpg

    Marc Rousset

    L’argent bon marché des banques centrales et les aides des États en milliards ne peuvent que soulager les effets de la crise ; ils ne combattent pas la cause de l’épidémie. On est en présence d’un choc économique de l’offre et d’un choc partiel de la demande (tourisme, transports aériens) tout à fait comparable, par son intensité, à celui de 2008, même s’il est de nature complètement différente. La réponse monétaire des banques centrales n’est pas appropriée : les baisses de taux ne sont faites que pour enrayer l’effondrement des marchés boursiers. La Fed – signe de pessimisme à long terme – a surpris, mardi, en réduisant ses taux de 0,5 % et programme une baisse supplémentaire de 0,5 % pour la mi-mars ; mais seul un vaccin de l’Institut Pasteur serait efficace. La Fed tire ses dernières munitions, tout comme la BCE, et n’aura plus aucune marge si la crise empire.

    Lire la suite