Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'information nationaliste - Page 6

  • En 2015, le maire de Romans-sur-Isère avait refusé d’accueillir des réfugiés de peur de «détériorer l’équilibre social de la ville»

    La maire divers droite de Romans-sur-Isère (Drôme), Marie-Hélène Thoraval, a indiqué aujourd’hui qu’elle ne souhaitait pas participer à la mobilisation nationale pour accueillir des réfugiés de peur de « détériorer l’équilibre social de la ville ». « La ville constate qu’elle n’a pas les moyens d’assurer des conditions d’accueil dignes aux réfugiés syriens et qu’un accueil massif aurait pour conséquence de détériorer l’équilibre social de la ville », déclare-t-elle dans un communiqué. « L’équilibre social reste fragile et la saturation des structures d’accueil ne permettent pas de répondre à un afflux massif sur le territoire de la commune », mais la municipalité « pourra ajuster sa position à la marge, en fonction de demandes réelles exprimées par la préfecture », ajoute-t-elle.

    En région Rhône-Alpes, le député-maire de Roanne avait déjà défrayé la chronique lundi en annonçant qu’il était d’accord pour accueillir des réfugiés, mais à condition qu’ils soient chrétiens. « Ce que je souhaite, c’est qu’on puisse avoir l’absolue certitude que ce ne sont pas des terroristes déguisés. C’est la raison pour laquelle demander à ce que ce soit des chrétiens peut représenter une garantie suffisante », avait déclaré Yves Nicolin (Les Républicains). Cette demande a été condamnée par le gouvernement, le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve la jugeant mardi «funeste».

    http://www.fdesouche.com/1359155-drome-une-ville-refuse-daccueillir-des-refugies

  • Venezuela : Poutine oblige les USA à lâcher Guaidó

    666px-president_vladimir_putin-666x475.jpg

    En pleine tempête sanitaire, les annonces américaines concernant le  se succèdent de manière contradictoire, du moins en apparence. Le 26 mars, tout d’abord, dans une intervention digne du far west, le procureur général des États-Unis, William Barr, a mis à prix, avec une récompense de quinze millions de dollars, la tête du président vénézuélien Nicolás Maduro ainsi qu’un certain nombre de dignitaires du régime accusés de narcotrafic. Mais cinq jours plus tard, mardi 31 mars, Washington effectue une nouvelle annonce, tonitruante mais d’une tout autre nature : Mike Pompeo, le chef de la diplomatie américaine, demande de manière très officielle à Nicolás Maduro et Juan Guaidó, de se retirer « tous les deux » en vue de la nomination d’un « Conseil d’État » qui serait composé de cinq membres, choisis par les deux camps au sein de l’Assemblée nationale pour gouverner provisoirement le Venezuela.

    Lire la suite

  • Un immigré soudanais assassine 2 personnes en criant “Allah akbar” à Romans-sur-Isère

    Un immigré soudanais assassine 2 personnes en criant “Allah akbar” à Romans-sur-Isère

    Il y a 48h, 14 députés réclamaient la régularisation des clandestins :

    Ce matin, un demandeur d’asile soudanais a attaqué au couteau plusieurs personnes dans le centre de Romans-sur-Isère (Drôme), faisant deux morts et sept blessés avant d’être interpellé. Certaines des personnes blessées se trouvent dans un état grave.

    Selon France Bleu, l’homme a crié Allahou Akbar en se précipitant sur ses victimes. En cette période de confinement cherchait-il un bar ouvert ?…

    https://www.lesalonbeige.fr/un-immigre-soudanais-assassine-2-personnes-en-criant-allah-akbar-a-romans-sur-isere/

  • Coronavirus – Très hostile au Professeur Raoult, BFM TV a beaucoup d’actionnaires communs avec le laboratoire Gilead…

    BFM TV est l’un des médias les plus hostiles au Professeur Didier Raoult et au traitement qu’il propose comme remède au coronavirus (hydroxychloroquine et Azithromycine), traitement pourtant efficace et peu coûteux.

    Or, Idriss Aberkane, auteur de livres sur les neurosciences et de chroniques pour le magazine Le Point, souligne que BFM TV (Altice Europe NV) et le laboratoire GILEAD – qui espère se faire un pactole en commercialisant un coûteux vaccin contre le coronavirus – ont en commun de nombreux actionnaires.

    Quel hasard…

    Lire la suite

  • Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie

    https://www.alterinfo.ch/2020/04/02/non-viktor-orban-na-pas-instaure-la-dictature-en-hongrie/

    Non, Viktor Orbán n’a pas instauré la dictature en Hongrie, et par ailleurs il gère remarquablement la crise.

    Les menteurs professionnels

    Même une pandémie mondiale et un risque de crise économique majeure n’empêchent pas les menteurs professionnels occidentaux de vilipender Viktor Orbán et la Hongrie. On apprend à leur lecture que le Premier ministre hongrois se serait arrogé les « pleins pouvoirs », voire se rapprocherait de la « dictature ». Rien que cela.

    Alors que l’Occident se dévoile à la face du monde comme étant un navire en perdition incapable de prévoir, d’agir, de protéger ses populations, ou même de fabriquer rapidement des masques consistant en un bout de tissu et deux élastiques, il faut bien que les sycophantes et les thuriféraires du libéralisme occidental se rassurent comme ils peuvent. Ils s’offrent une cible facile en mentant sur la Hongrie.

    Les centaines de Français Gilets Jaunes éborgnés et mutilés par la police aux ordres de Macron ? Le maintien criminel (déjà plusieurs morts parmi ceux qui ont tenu les bureaux de vote !) des élections municipales françaises en pleine pandémie ? Le tri tragique des patients à l’hôpital en fonction de leur âge en raison de l’insuffisance de lits ou de respirateurs ? Tout cela est sans importance, ce qui menace l’Europe c’est Viktor Orbán !

    Pleins pouvoirs ? De quoi parle-t-on ?

    Lire la suite

  • Bernanos........ l'invasion des machines, par Frédéric Poretti-Winkler.

    « Cela va vite, en effet, cher lecteur, cela va très vite. J'ai vécu à une époque où la formalité du passeport semblait abolie à jamais. N'importe quel honnête homme, pour se rendre d'Europe en Amérique, n'avait que la peine d'aller payer son passage à la Compagnie transatlantique. Il pouvait faire le tour du monde avec une simple carte de visite dans son portefeuille. Les philosophes du XVIIIe siècle protestaient avec indignation contre l'impôt sur le sel - la gabelle - qui leur paraissait immoral, le sel étant un don de la Nature au genre humain. Il y a vingt ans, le petit bourgeois français refusait de laisser prendre ses empreintes digitales, formalité jusqu’alors réservée aux forçats. Oh ! oui, je sais, vous vous dites que ce sont là des bagatelles.

    Lire la suite

  • Éric Zemmour : “C’est un scandale, on a les budgets sociaux les plus élevés du monde et l’on se retrouve sans masques et sans tests !” (Vidéo)

    Éric Zemmour dans Face à l’info : “ C’est un scandale, on a les budgets sociaux les plus élevés du monde et l’on se retrouve sans masques et sans tests !

    Lire la suite sur TVL

  • La connivence inavouable Les logiques siamoises de l'extrême gauche et du néo-libéralisme

    Les logiques siamoises de l'extrême gauche et du néo-libéralisme.jpeg

    Beaucoup croient encore, parmi les militants séduits par la marchandise frelatée qu'on leur vend sous l'emballage de la contestation, que l'extrême gauche se bat pour un rêve de fraternité. Ils se trompent. Les libertaires travaillent bien à un autre monde, mais c'est celui des néolibéraux, Un précurseur avait montré la voie : Trotski. C'est bien le libéralisme qui, déjà en 1917, avait rempli ses poches, avant son retour d'exil.

    Combattre le capitalisme, rejeter l'ordre libéral ! Une évidence, ces préoccupations de la gauche radicale ? Tels sont en tout cas les mots d'ordre toujours mis en avant pour mobiliser les troupes. Gravés dans le paysage rhétorique de ses diverses composantes. De Bové à Besancenot, tous affichent la même volonté de lutter contre le système établi et ses effets immédiats. Licenciements, délocalisations et autres démantèlements du service public. L’opposition frontale de l'extrême gauche au néolibéralisme ne fait donc aucun doute, du moins pour ses sympathisants les plus vulnérables, ceux issus des milieux populaires.

    Lire la suite

  • Le préfet Lallement mange sa casquette mais sauve sa peau

    lallement.png

    Il regrette, il s’excuse, il ne démissionne pas et il n’est pas démissionné. Voilà comment l’on résumera la déclaration du préfet de police, , ce vendredi après-midi, devant la presse, après ses propos à l’emporte-pièce, le matin même, alors qu’il supervisait une opération de contrôle des sorties de Paris.

    Ses propos du matin ? « Pas besoin d’être sanctionné pour comprendre que ceux qui sont aujourd’hui hospitalisés, qu’on trouve dans les réanimations, sont ceux qui au début du confinement ne l’ont pas respecté. Il y a une corrélation très simple. » Autant dire que les réactions ont été immédiates et sont venues de tous bords.

    Lire la suite