Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'information nationaliste - Page 7

  • Coronavirus – Pour le Professeur Raoult, il faudra une enquête parlementaire… “Et elle sera sanglante”

    Le Professeur Didier Raoult a accordé un entretien au site Marcelle dont voici quelques morceaux choisis.

    Les critiques et les conversations de bar sur les plateaux télé, je m’en fous à un point que vous n’imaginez pas. Ce qui m’ennuie, en revanche, c’est que la France, mon pays, ne suive pas ce qui est raisonnable et prenne du retard parce que des gens qui se pensent importants ne veulent pas se dédire.

    Lire la suite

  • Mise à l’écart des cliniques privées : incompréhension et colère chez les médecins libéraux

    Mise à l’écart des cliniques privées : incompréhension et colère chez les médecins libéraux

    Scandale incompréhensible dans cette “guerre” contre la pandémie. Il faudrait d’abord faire guerre contre les lobbys, les stratégies de communication et les idéologies…

  • Les communautarismes à l'assaut de la France

    Les communautarismes à l'assaut de la France.jpegÀ l'heure du village global, les communautarismes prospèrent mais ce sont des communautarismes déterritorialisés, sans port d'attache, ni pays réel Un peu comme les nomades de notre nouveau monde. A eux, les droits. Aux autres, les devoirs Dont celui de la fermer Discrimine positivement et tais-toi !

    CRIF CRAN, EMF, UEJF(1) ou bien LIR (pour « les Indigènes de la République »), les sigles ethnico-communautaires fleurissent depuis vingt ans avec la vélocité des champignons sous la pluie. Sauf qu'en l'occurrence, la pluie n'a pas été suscitée par n'importe quel nuage et ne tombe pas dans n'importe quelle direction.

    En effet, on attend toujours en vain la création, à grands coups de subventions étatiques, du puissant et médiatique lobby basque, corse, limousin, auvergnat, alsacien, néo-félibre ou néo-cathare, dont les leaders « charismatiques », comme il est d'usage de dire dans la « novlangue » du spectacle, deviendraient vite aussi célèbres et habitués du petit écran hexagonal que Harlem Désir, Claude Lanzmann, Roger Cukierman, Houria Bouteldja, Tariq Ramadan et Patrick Lozès en leur temps ou aujourd'hui.

    Lire la suite

  • Coronavirus. Et si les dirigeants redoutaient la fin du confinement ?

    macron-serbie-11-novembre-588x330.jpg

    Par Pierre Boisguilbert, journaliste spécialiste des médias et chroniqueur de politique étrangère - Et si nos dirigeants craignaient finalement plus l’après-crise et ses conséquences pour eux que la crise en elle-même ? C’est l’hypothèse de notre fidèle contributeur Pierre Boisguilbert.
    Polémia

    Après le confinement, la fuite ? Après le « tous aux abris », le « sauve qui peut » ? Certains des dirigeants français ont peur d’être rattrapés par leurs mensonges, mais surtout par la foule. C’est la grande crainte de la Macronie que les comptes ne se règlent pas uniquement sur le plan judiciaire. Il y a eu des émeutes, des révolutions et des débordements pour moins que ça.

    Lire la suite

  • Masques : la discrète revanche de Roselyne Bachelot et ce qu’elle nous dit de la gauche et de la droite

    roselyne_bachelot_1-599x475.jpg

    Un soir de novembre 2009, je faisais la queue, un bébé dans les bras, et quelques plus grands autour, pour faire vacciner toute la famille contre le H1N1. C’est comme ça : j’avais peur pour eux, j’avais écouté le discours des autorités de l’époque, le ministre de la Santé, , et demandé l’avis de notre médecin : oui. Donc, c’était oui, sans hésitation. Je me rappelle aussi les mauvaises blagues (ah, ah, ah, le conseil de tousser dans son coude !), les sarcasmes de mes collègues en salle des profs sur toute la communication du gouvernement à l’époque. Et puis, on connaît la suite de l’histoire : cette grippe fit pschitt, une simple grippette, pour le coup. Les socialistes qui lui succédèrent prirent, en mai 2013, le contre-pied de la stratégie logistique : plus de gestion centralisée, externalisation de l’approvisionnement en masques. Quant à , elle fit l’objet d’attaques, dut rendre des comptes et mit fin à sa carrière politique.

    Lire la suite

  • L’alerte de l’ONU sur un monde menacé de pénurie alimentaire. Bruno le Maire vous avertira… ou pas !

    Alors que notre Bruno le Maire national nous disait, avec la certitude de celui qui distribue les masques pendant les pandémies, qu’il n’y avait pas de pénurie et que bien évidemment s’il y en avait une, il nous le dirait… un peu comme les masques en fait, vous savez ces masques qui sont tellement livrés chaque jour à tout le monde, qui sont tellement destockés que tous ceux qui en ont le plus besoin croulent sous les colis et les paquets…
    Bref, pas de pénurie pour Bruno.
    Quant à l’ONU, pas de pénurie non plus, mais un risque de pénurie alimentaire.
    Mon petit doigt et mon système ultra sophistiqué utlisant pour moitié un appareil de la plus haute technicité et appelé louchomètre, ainsi qu’un pifomètre pour l’autre moitié m’indique sans hésiter, que la seule pénurie qui n’aura pas lieu est celle du pétrole car avec l’effondrement de la croissance il y a effondrement de la demande d’énergie et donc les prix du pétrole baissent et le pétrole est très abondant.
    La pénurie de pétrole est la seule pénurie dont personne ne vous parle.
    C’est un véritable signal faible.

    Lire la suite

  • Quand Jacques Attali espérait une pandémie pour favoriser l’émergence d’un gouvernement mondial

    Quand Jacques Attali espérait une pandémie pour favoriser l’émergence d’un gouvernement mondial

    Ce texte date de 2009. Ceux qui, face à la faillite actuel de l’UE, vous expliquent qu’il faut encore plus d’Union européenne et de fédéralisme pour affronter une telle crise sont dans la même idéologie. Or, bien au contraire, les deux valeurs qui sortiront renforcées de cette crise seront la famille et la Nation.

    Lire la suite

  • Ce lundi soir, un "18H/19H" bombe sur BFMTV...

    2034390454.jpg

    Nous critiquons assez souvent, ici même, les journalistes de BFM/TV pour leur soumission au politiquement correct pour ne pas bouder notre plaisir lorsque, comme hier soir avec Alain Marschall, ils font exception à la règle...

    D'abord pour avoir dit qu'il fallait "confiner" et "débrancher" la porte parole du gouvernement : enfin une parole sensée !

    Ce propos a été suivi de 2 accusations gravissimes, mais justes.

    1. La première concerne Agnès Buzyn, formellement accusée d'avoir été au courant de tout ce qui allait arriver dès le 20 décembre dernier; et donc coupable d'abstention volontaire d'assistance à population(s) en danger...

    2. La seconde concerne Emmanuel Macron : contrairement à ses dires et à ce qu'il fait dire, le conseil scientifique ne l'a pas encouragé ni autorisé à maintenir le 1er tour des élections municipales; il n'a pas non plus approuvé le décision. Cette décision a été "politique" et le conseil s'est borné à lui prescrire les recommandations qui s'imposaient s'il voulait absolument maintenir ce 1er tour...

    Ce n'est pas la première fois que tout ceci est dit, ni dans la presse écrite, ni dans la presse parlée.

    Mais d'une façon aussi percutante et aussi accusatrice, sur BFM/TV, c'est une première; à signaler...

    lafautearousseau

    http://lafautearousseau.hautetfort.com/archive/2020/03/30/ce-lundi-soir-un-18h-19h-bombe-sur-bfmtv-6225389.html