Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

élections - Page 11

  • Les électeurs noirs américains seraient-ils d’horribles “homophobes” ?

    Les électeurs noirs américains seraient-ils d’horribles “homophobes” ?

    C’est ce que l’on pourrait penser de ce sondage concernant les primaires démocrates :

    Outre son manque de notoriété, le vote Buttigieg fait l’objet d’un réel problème vis-à-vis des électeurs noirs : le fait qu’il soit homosexuel. Un sondage Washington Post / Ipsos montre que 21% des adultes noirs seraient « très mal à l’aise » de soutenir un candidat homosexuel, 20% émettant des « réserves »

    Yves Daoudal estime sur son blog que cela ne concernera probablement pas que l’électorat noir :

    Peter Buttigieg a le vent en poupe. Inconnu il y a quelques mois, il vient d’obtenir le plus de délégués au caucus démocrate de l’Iowa, au coude à coude avec le vieux gauchiste Sanders.

    Une électrice de Buttigieg a appris après le scrutin que le fringant candidat à qui elle avait apporté son suffrage est un inverti notoire. Elle a demandé à changer son vote.

    On ne peut qu’espérer que Buttigieg devienne le candidat démocrate. Il est évident que l’Amérique profonde libérale ou de gauche ne votera pas comme un seul homme pour un homme qui vit ouvertement avec un homme (sur la photo c’est celui qui est à droite).

    https://www.lesalonbeige.fr/les-electeurs-noirs-americains-seraient-ils-dhorribles-homophobes/

  • Fessenheim : la rançon électorale à 10 milliards d’euros

    1200px-2010_06_04_centrale_nucleaire_de_fessenheim2_cropped-845x475.jpg

    Un grand rassemblement est programmé, le 22 février prochain, devant la centrale de Fessenheim, entre 15 et 18 heures, organisé par l’association Fessenheim notre énergie, par les Écologistes pour le nucléaire (AEPN), par l’association Voix du nucléaire, par WONUC (World Council of Nuclear Workers) et par un collectif de vétérans du programme industriel historique auquel les Français doivent l’actuel parc de production.

    Ce jour ô combien sinistre de la chute réputée définitive des barres de Fessenheim 1, il sera symboliquement important que ce dernier collectif clame haut et fort la réprobation qu’inspire à de nombreux compatriotes la deuxième forfaiture d’État ayant consisté à attenter, par contrat électoral, à l’intégrité de l’inestimable outil industriel dont ces vétérans dotèrent, non sans mal, le pays et dont ils demeurent très fiers.

    Lire la suite

  • Djihad politique aux Municipales

    Retraite  un projet de réforme nul et non avenu.jpeg

    Les Municipales seront-elles marquées par l’émergence de listes islamistes ? Le phénomène inquiète, mais il est encore incertain. Il ne représenterait en tous états de cause que la partie émergée de la pénétration islamiste dans nos communes.

    « Non aux listes communautaristes » ! Cri d'alarme ou écran de fumée ? À l'approche des Municipales, nombreux sont ceux qui se sont émus de la possibilité de listes communautaires - comprendre « musulmanes », en Nov-langue - dans le scrutin de mars prochain.

    Le 8 novembre, Bruno Retailleau déposait une proposition de loi pour l'interdiction des listes communautaires. Alors que Macron se prononçait contre le 19 novembre dernier, Gérard Larcher, président du Sénat, confiait qu'« aux Municipales de 2020, le problème [de l'infiltration de salafistes ou de Frères musulmans dans les listes électorales] pourrait se poser en certains points du territoire ». Céline Pina, militante de gauche laïque engagée contre l'islamisme, publiait une tribune appelant à interdire de telles listes. Dans son collimateur, l'Union des démocrates musulmans français (UDMF), pointant justement que « cela dépasse la question de la laïcité. C'est une question civilisationnelle. »

    Lire la suite

  • Allemagne : la dauphine désignée d’Angela Merkel renonce à lui succéder et abandonne la présidence du parti conservateur

    Le tremblement de terre politique continue en Allemagne. La dauphine désignée d’Angela Merkel, Annegret Kramp-Karrenbauer, a annoncé lundi 10 février renoncer à lui succéder et vouloir abandonner la présidence du parti conservateur, tirant les leçons de la crise politique ouverte par une alliance avec l’AfD en Thuringe.

    Lors d’une réunion dans la matinée de la direction du parti démocrate-chrétien CDU de la chancelière, Annegret Kramp-Karrenbauer a notamment justifié sa décision par les événements de Thuringe et la tentation d’une frange du parti de s’allier avec le mouvement Alternative pour l’Allemagne (AfD). Elle devrait en revanche conserver son poste de ministre de la Défense.

    France Info

    https://www.tvlibertes.com/actus/allemagne-la-dauphine-designee-dangela-merkel-renonce-a-lui-succeder-et-abandonne-la-presidence-du-parti-conservateur

  • Allemagne : Des députés CDU de Saxe-Anhalt n’excluent pas de coopérer avec l’AfD

     

    Des députés de Saxe-Anhalt n'excluent pas de coopérer avec l'AfD, celui-ci exhorte les leaders à Berlin à «descendre de leur tour d'ivoire» et à ne pas exclure 25% des électeurs.
    Avec la démission d'AKK ce matin, le front contre l'extrême-droite est sur le point de céder. https://twitter.com/berlindirekt/status/1226562010395086853 

    Lire la suite sur Fdesouche

  • RN : Les anciens communistes plus proches de nous que les bobos ?

    RN : Les anciens communistes plus proches de nous que les bobos ?

    C’est ce qui apparaît à la lecture de cet article du Figaro, consacré à Andréa Kotarac, ex-Insoumis, candidat RN à la métropole lyonnaise, otage de profonds clivages qui fracturent le Rassemblement National. Ses rapprochements avec Agnès Marion et avec le PCD dérangent… Extraits :

    […]

    Dans le Financial Times, Philip Stephen pense que ⁦Marine Le Pen⁩ peut vraiment battre ⁦Emmanuel Macron en 2022. En effet, ce dernier fait désormais l’objet d’un vaste rejet au sein de la population française.

    https://www.lesalonbeige.fr/rn-les-anciens-communistes-plus-proches-de-nous-que-les-bobos/

  • Plateau télé au Parlement européen avec Alain Escada et Stéphanie Bignon

    Irène Dimopoulou, journaliste et assistante parlementaire de l'eurodéputé grec Athanasios Konstantinou, reçoit Stéphanie Bignon, présidente de Terre et Famille et Alain Escada, président de Civitas au Parlement Européen.
  • Toulouse : après une agression par 30 antifas sur son équipe, le candidat RN dépose plainte et dénonce le comportement de la gauche

    Voici le vrai visage de l'extrême gauche à : celui de la haine et de la violence. Ils attaquent en meute des femmes seules, quelle lâcheté !
    Nous réclamons la dissolution de ces groupuscules "antifas" et une condamnation exemplaire des agresseurs !

    Voir les Tweets sur Fdesouche

  • « Il a balisé la voie de l’Elysée à Le Pen » : le média américain Financial Times prédit la fin de Macron


    By Cheikh Dieng - 7 février 2020
    Un édito du Financial Times, très puissant média américain, prédit la chute de Macron et l’éventuelle arrivée de Marine Le Pen à la tête de la France en 2022
    Très bonne lecture !
    « Ses manières impériales et son manque d’intelligence émotionnelle le rendent vulnérable.
    Emmanuel Macron vient d’entrer dans la seconde partie de son mandat présidentiel et les élites métropolitaines françaises se font déjà des soucis pour les élections à venir.
    Comme ils le disent, les signes sont loin d’être encourageants.
    Car en effet, si, sur le plan international, Macron séduit, il n’est plus applaudi sur le plan national. Macron pourrait perdre les élections de 2022.
    Et périlleusement, Marine Le Pen, chef de file de l’extrême-droite, pourrait faire son entrée à l’Elysée.
    Cela risque d’être un véritable séisme politique.
    Le choc pourrait être ressenti en dehors de la France.
    D’ailleurs, à chaque fois que je me rends à Berlin, j’entends les plaintes sur les habitudes du président français et de son agenda.
    Cela pourrait avoir des conséquences négatives pour l’Allemagne mais aussi pour les ambitions de la France pour une Europe qui est en rivalité avec deux puissances que sont la Chine et les Etats-Unis.

    Lire la suite

  • Jusqu’à quand des électeurs de droite joueront les idiots utiles de la gauche ?

    shutterstock_716136154-845x475.jpg

    Que cache la barbe de Philippe ? Que cache celui qui, du temps du quinquennat de Sarkozy, n’avait de cesse de cogner le Président, dès qu’il pouvait venir au journal télévisé du soir ? Sans la barbe, le visage de cet ancien socialiste rocardien, passé chez le sinistre progressiste Juppé, serait le même, non pas celui de la vieille gauche, mais le visage d’une gauche selon le standard international.

    Le Premier ministre Édouard Philippe se présente au Havre. Conséquence : les encartés LR de sa liste sont mis à l’écart du parti – seulement voilà, pour l’instant, il n’y a plus de liste LR au Havre.

    Tout se passe comme si on avait oublié que Macron, le progressiste transgressif, fut placé en 2017 au second tour grâce aux voix des électeurs de gauche ayant abandonné Hamon, leur candidat naturel issu des primaires de la gauche, ou l’archaïque Mélenchon, sénateur socialiste à la retraite. L’électorat de droite, lui, se partageait entre Fillon, Le Pen et Dupont-Aignan.

    Lire la suite