Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'information nationaliste - Page 9

  • Politique & Eco n°246 – Retraites, un grand absent du débat : le financement

    Depuis Juppé, c’est la finance internationale qui à la main sur la dette des régimes de retraite.

    Olivier Pichon et Pierre Bergerault reçoivent Eloïse Benhammou, auteur du livre « Kleptocratie française » (Editions Le jardin des livres).

    1) Comprendre le financement des retraites

    (Evocation de la mémoire de Georges Lane intervenant de Politique & Eco décédé à Noël. RIP)
    – Une arnaque sociale depuis 20 ans
    – 1996 : Alain Juppé recule devant les grèves mais fait entrer la finance internationale dans le financement de la Sécurité Sociale
    – Contreparties : l’augmentation des cotisations
    – Plus de 40 régimes différents, faut-il n’en faire qu’un seul ?
    – Le cas exemplaire du RSI. Excédentaire mais injuste et illégal
    – Le mythe de l’égalité
    – Les autres régimes excédentaires
    – Spécificité française : le régime que tout le monde nous envie mais que personne n’imite
    – Déficit réel ou artificiel ?
    – Les comptes, un système de placement parmi les plus importants sur le plan international
    – Un budget supérieur à celui de l’Etat
    – Un viol de la règle selon laquelle l’Etat ne peut financer par l’emprunt que les investissements et non le fonctionnement
    – Paradoxe des régimes spéciaux de retraite qui, en défendant le statu quo, soutiennent la finance internationale

    Lire la suite

  • Les jeunes “anti-PMA pour toutes” présents en nombre à la marche

    marche-famille-pma.jpg

    Lundi 20 janvier, le projet de loi bioéthique est étudié au Sénat. Parmi les mesures les plus contestées, l’ouverture de la Procréation médicalement assistée (PMA) aux lesbiennes et femmes célibataires.

    Les opposants au texte battaient de nouveau le pavé à Paris ce dimanche 19 janvier pour protester contre cette étude.

    Beaucoup de jeunes étaient présents dans le cortège et expliquent leur vision de la famille et leurs convictions.

    https://fr.novopress.info/216592/les-jeunes-anti-pma-pour-toutes-presents-en-nombre-a-la-marche/

  • « Contre nous de la tyrannie... »

    Contre nous de la tyrannie....jpeg

    Jean-Yves Le Gallou est le président de la Fondation Polémia. Il nous explique ici le danger que court une société quand elle est fondée sur ce pouvoir des minorités qui, à cause de l'injustice qu'il représente en soi, ne peut mener qu'à la tyrannie d'un système postdémocratique.  Propos recueillis par l'abbé G. de Tanoüarn

    Suffit-il d'être minoritaire pour constituer ce que l'on appelle aujourd'hui une minorité ?

    Lire la suite

  • Immigration : avec 132.600 demandes en 2019, l’asile poursuit sa hausse en France

    Les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile étaient l’Afghanistan, la Guinée, la Géorgie et l’Albanie, les demandes provenant de ces deux dernières nations constituant une «anomalie», selon Beauvau.

    Les demandes d’asile ont augmenté de 7,3% l’an dernier, avec 132.614 dossiers déposés à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), selon les statistiques de l’immigration publiées mardi par le ministère de l’Intérieur.

    Le Figaro

    https://www.tvlibertes.com/actus/immigration-avec-132-600-demandes-en-2019-lasile-poursuit-sa-hausse-en-france

  • Au centenaire d'une paralysie hexagonale

    6a00d8341c715453ef0240a4b5337c200c-320wi.jpgUne fois encore, en ce mois de janvier 2020, l'actualité nous ramène à l'histoire.

    Certes la conférence internationale réunie à Berlin, ce 19 janvier autour de Mme Merkel, ne laissera pas dans les annales de la diplomatie le souvenir de sa devancière du XIXe siècle. Rappelons au besoin, en effet, que, dans la même capitale, le chancelier Bismarck avait réussi à organiser en 1884-1885 l'ébauche de l'espace eurafricain. L'œuvre impériale, si injustement calomniée de nos jours, allait notamment faire disparaître, pour un siècle, l'esclavage islamiste au sud de la Méditerranée. La colonisation préparait aussi l'éveil des populations subsahariennes à la civilisation moderne.

    Alors, seule la régence de Tripoli, l'actuelle Libye, dut demeurer, – et cela durera un peu plus de 25 ans, jusqu'à la guerre italo-turque de 1911-1912 – sous la férule stérile de l'Empire ottoman. Et c'est celle que précisément le gouvernement d'Ankara s'emploie à rétablir avec le concours des Frères musulmans. Aujourd'hui comme hier "là où ils ont fait un désert, ils disent qu'ils ont fait la paix.[1]"

    Lire la suite

  • Stéphanie Bignon au Parlement européen pour rappeler l’importance de la commune et du village

    En décembre 2019, l’eurodéputé grec Athanasios Konstantinou organisait au Parlement européen à Bruxelles un colloque sur l’Europe et le christianisme.

    Parmi les intervenants issus de différents pays figurait Stéphanie Bignon, présidente de Terre & Famille, qui a souligné l’importance de la commune et du village dans la politique chrétienne.

    https://www.medias-presse.info/stephanie-bignon-au-parlement-europeen-pour-rappeler-limportance-de-la-commune-et-du-village/116687/

  • Un pays cul par-dessus tête ! par Christian Vanneste

    1130540973.2.jpgLa France fut le pays de Descartes, et celui de Voltaire, c’est-à-dire celui d’une raison parfois un peu sèche cultivant toujours le doute, souvent l’ironie et parfois le renversement des idoles qu’elle avait adorées. Cela ne l’empêchait pas d’être cohérente à sa manière, toujours plus ou moins en guerre civile, avec une république qui se voulait davantage une anti-monarchie qu’un Bien Commun, et une laïcité plus bouffeuse de curés que neutralité tolérante.

    La France, cinquième puissance mondiale, avait encore de l’allure, même si le décalage entre ses discours officiels, sa prétendue exemplarité rayonnant sur la planète, et la réalité crue de sa présence au monde s’élargissait d’heure en heure. Lorsque les Japonais ou les Chinois visitent la France, ils se rendent à Versailles plus qu’au Panthéon, s’extasier devant le palais de Louis XIV plutôt que dans l’Eglise convertie au culte du progressisme républicain.

    Lire la suite

  • Zoom – Laurence Brunet-Jambu : Pédophilie : quand l’Etat ne protège pas les enfants

    Karine a vécu l’enfer. Née de parents qui ne la désiraient pas, son enfance rime avec souffrance. Seul soutien infaillible dans sa courte vie : sa tante, Laurence. Battue par sa mère, prostituée à un ami de ses parents, Karine n’a pas pu compter sur les services sociaux. Il aura fallu treize signalements de maltraitance pour qu’enfin la petite fille, devenue adolescente, sorte de l’enfer. Laurence Brunet-Jambu raconte son combat contre les institutions pour sauver sa nièce, devenue aujourd’hui sa fille adoptive.

  • Non, le nationalisme n’est pas un péché (texte de 2007)

    Renaissance catholique a organisé son université d’été du 14 au 17 juillet 2007 dans le cadre magnifique de Grand’Maisons à Villepreux, autour du thème : Le nationalisme est-il un péché ?, thème actuel, puisqu’en face des assauts socialistes et mondialistes, ce terme a toujours mauvaise presse, en Europe tout au moins.

    Après le mot de bienvenue de Jean-Pierre Maugendre, président du mouvement, qui salua le rappel à Dieu de Daniel Raffard de Brienne décédé le 7 juillet, après avoir appris la parution du motu proprio concernant l’officialisation de la messe de saint Pie V, dont il avait fait l’un des combats de sa vie, il appartenait au professeur Claude Rousseau de poser la question sur le plan philosophique : « Qu’est-ce qu’une nation ? ». Une nation, c’est un peuple qui a pris conscience de lui-même et qui a accepté des lois, c’est-à-dire qui a construit un État. L’homme étant un être fini, la philosophie traditionnelle pense que les nations sont indispensables pour que chacun puisse aimer son prochain. Seul Dieu peut aimer tous les hommes. Comme disait Maurras, qui fut souvent cité durant ces quatre jours, la nation est d’abord une « amitié ». C’est pourquoi l’Église traditionnelle et les papes ont toujours défendu un nationalisme sain.

    Lire la suite