Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

avortement et euthanasie - Page 5

  • La principale raison de la proposition de loi Gaillot est le refus croissant des médecins de pratiquer l’avortement

    avortement_image-4-230x180.jpg

    De L’ECLJ :

    Lundi prochain, le 29 novembre à 15h45, l’Assemblée nationale va examiner en deuxième lecture la proposition de loi n° 3879 relative au renforcement du droit à l’avortement. Adoptée en 1ère lecture en octobre 2020 à l’Assemblée, elle avait été ensuite rejetée par le Sénat en janvier 2021. Le texte revient donc à l’Assemblée, à l’initiative du groupe LREM, qui se saisit ainsi d’un sujet des plus clivants politiquement quelques mois avant la présidentielle.

    Cette proposition de loi est gravissime car elle prévoit :

    • la suppression de la clause de consciences des professionnels de santé
    • l’allongement des délais légaux d’accès à l’IVG de douze à quatorze semaines
    • l’allongement des délais légaux d’IVG à domicile de 5 à 7 semaines de grossesse
    • la pratique de l’IVG chirurgicale par les sages-femmes jusqu’à 10 semaines de grossesse
    • la suppression du délai de 48 heures entre les deux consultations d’IVG pour les mineures.

    Lire la suite

  • Mobilisations de la Génération Pro Vie contre l’extension de l’avortement

    Mobilisations de la Génération Pro Vie contre l’extension de l’avortement

    Samedi 13 novembre, devant les avortoirs d’Angers, Paris, Lyon, Nantes, Compiègne, La Roche sur Yon, se sont réunis les membres de la Génération Pro Vie. En cette semaine dédiée aux morts pour la patrie, ces jeunes ont souhaité à leur tour rendre hommage aux victimes de l’avortement, ces grands oubliés de la Nation. Chaque année, l’avortement n’élimine pas moins de 220 000 français au nom du droit de la femme à disposer de son corps.

    Lire la suite

  • La majorité des médecins hostiles à l’allongement du délai légal d’avortement

    jn-avortement-visu-genocide-230x180.png

    Dans Valeurs Actuelles, Blanche Stress publie une tribune contre la proposition de loi Gaillot visant à allonger le délai légal d’avortement. Extrait :

    https://www.lesalonbeige.fr/la-majorite-des-medecins-hostiles-a-lallongement-du-delai-legal-davortement/

  • La Marche pour la vie lance une pétition contre la loi Gaillot

    visuel-petition2-800x296-1-230x180.jpg

    Il y a tout juste un an, en octobre 2020, le député Albane Gaillot présentait à l’Assemblée nationale une proposition de loi visant, au lendemain de la crise sanitaire, à allonger le délai de l’avortement de 12 à 14 semaines.

    « J’ai été alertée par de nombreuses femmes ainsi que par le Planning familial sur les difficiles conditions d’accès à l’IVG pendant l’épidémie de Covid-19 expliquait-elle à l’époque, nous nous sommes rendues compte que le problème n’était pas conjoncturel mais structurel ».

    Validée par l’Assemblée, cette proposition de loi avait ensuite été présentée par la socialiste Laurence Rossignol au Sénat avant d’être rejetée.

    Lire la suite

  • L’Europe entre la vie et la mort

    orban-230x180.jpg

    Lu sur IFN :

    Viktor Orban n’est pas le premier en Europe à considérer la question de la démographie comme l’une des plus importantes. Cependant, il est le plus persistant et semble être le plus intéressé par cette question. Il a organisé un sommet démographique à Budapest pour la quatrième fois consécutive, rassemblant de nombreuses personnes issues du monde politique et universitaire, élargissant ainsi le “cercle intellectuel”, et par conséquent, incluant un plus grand nombre de thèmes dans la discussion.

    Lire la suite

  • Harcèlement gauchiste contre le Texas

    Harcèlement gauchiste contre le Texas

    Suite à la loi pro-vie en vigueur au Texas, des entreprises et des gouvernements de gauche ont attaqué le Texas et toute personne soutenant sa nouvelle loi pro-vie :

    • Les hébergeurs de sites Web GoDaddy.com et Epik ont tous deux fermé un site Web de Texas Right to Life qui permettait aux particuliers de fournir les noms des personnes soupçonnées d’avoir violé la loi.
    • Les sociétés de covoiturage Uber et Lyft ont annoncé qu’elles créaient des fonds de défense pour protéger leurs chauffeurs qui seraient poursuivis en vertu de la loi. Lyft est allé encore plus loin en annonçant qu’il faisait don d’un million de dollars à Planned Parenthood. Salesforce.com a annoncé qu’il paierait le déménagement de tous ses employés basés au Texas qui souhaitent quitter l’État en raison de la loi sur les battements de cœur.

    Lire la suite

  • Etats-Unis : La bataille judiciaire continue autour de l’avortement

    trump-avortement-decret-ong-2-e1485282027958-230x180.jpg

    Lu dans Présent :

    Après que la Cour suprême du Texas eut rejeté le recours de Planned Parenthood contre la nouvelle loi de l’Etat qui interdit l’avortement après la 6e semaine de grossesse, un juge fédéral a délivré une ordonnance provisoire bloquant cette loi à la demande du département de la Justice de l’administration du « catholique » Joe Biden. Le juge fédéral a estimé que la loi texane était contraire à la jurisprudence Roe v. Wade de la Cour suprême des Etats-Unis.

    Lire la suite

  • La priorité de LREM n’est pas d’aider les familles mais de promouvoir plus d’avortements

    resize-230x180.jpg

    Ce jeudi 7 octobre, les sages-femmes étaient mobilisées et en grève pour déplorer le manque de reconnaissance de leur profession et le manque de moyens au quotidien pour accomplir leur travail, au détriment parfois de la santé et du bien-être des femmes enceintes ou des nouveaux-nés.

    Plus de 50 députés Les Républicains ont cosigné un courrier adressé à M. Olivier Véran, Ministre de la Santé et des Solidarités, afin de faire entendre leurs demandes légitimes pour revaloriser cette belle profession. Extrait :

    Lire la suite

  • L’affaire Dobbs pourrait constituer la première inflexion de la jurisprudence américaine sur l’avortement

    trump-avortement-decret-ong-2-e1485282027958-230x180.jpg

    Communiqué de l’ECLJ :

    Le 29 juillet 2021, l’ECLJ est intervenu en tant qu’amicus curiae – c’est-à-dire en tant que tierce-partie – à la Cour suprême des États-Unis, dans l’affaire Dobbs c. Jackson Women’s Health Organization. Cette affaire oppose le ministère de la santé du Mississippi avec une clinique d’avortements (JWHO) contestant la constitutionnalité d’une loi de mars 2018 interdisant dans cet État la plupart des avortements après 15 semaines de grossesse. Branche mère de l’ECLJ, l’American Center for Law and Justice (ACLJ) est également amicus curiae à la Cour suprême a déposé un amicus brief distinct de celui de l’ECLJ. Nos observations écrites sont disponibles ici et incluent toutes les références des citations ci-dessous.

    Lire la suite

  • Légère baisse du nombre d’avortements en 2020

    avortement-image-4-230x180.jpg

    Selon une étude de la DREES :

    En 2020, 222 000 interruptions volontaires de grossesse (IVG) ont été enregistrées en France, ce qui représente une baisse d’environ 4 % par rapport à 2019, principalement observée en métropole. La pandémie de Covid-19 et les mesures prises pour limiter sa diffusion ont eu un impact sur les conceptions durant le premier confinement, entraînant la diminution des naissances observées en 2020, et aussi celle des IVG. Le taux de recours diminue en France métropolitaine : en 2020 il est de 14,9 pour 1 000 femmes âgées de 15 à 49 ans, contre 15,6 ‰ en 2019. Dans les départements et régions d’outre-mer (DROM), il est quasiment stable : 28,4 ‰ en 2020, contre 28,5 ‰ en 2019.

    Lire la suite